Search
mercredi 28 juin 2017
  • :
  • :

Etre maire au Mali: une publication de Moussa Bagayogo

Littérature : «Etre maire au Mali », une publication de Moussa BAGAYOGO

«Être Maire au Mali » est le titre d’un nouvel ouvrage, présenté, hier mardi,à la pyramide du souvenir. Écrit par M. Moussa BAGAYOGO, conseiller municipal en commune IV.

  1. Moussa BAGAYOGOvise à travers son tout premier livre à sensibiliser la population malienne sur la décentralisation au Mali qui, pour lui, sert à rapprocher la population à ses élus locaux.

À traves ce livre de 115 pages et 6 chapitres, l’auteuroffre  à ses lecteurs l’opportunité de connaitre  la décentralisation dans notre pays : les qualités et les aptitudes nécessaires pour être Maire ; la précampagne et la campagne électorales; les attributions du Maire et organisation de la Mairie ; les relations du Maire et enfin les difficultés ou entraves aux actions de développement du Mali.

Au cours de sa présentation du document, l’élu communal a soutenu que la fonction du maire était plus souvent surestimée par la population, mais, au sein de la mairie, c’est tout à fait le contraire. La fonction du maire est plus complexe que cedont la population imagine. Ce livre va permettre à la population Malienne de réalisé certaines réalités de la décentralisions et de mieux connaitre leur commune.

Selon, M. Moussa BAGAYOGO, le maire est le premier ‘’président de la République’’. Car, il est le premier échelon de contact de la population et le plus proche de la population. Le maire est au cœur des faits de la société et le plus impliqué dans la résolution des différents problèmes qui s’y posent.

C’est pourquoi, selonMoussa BAGAYOGO, la marie doit avoir de bonnes relations avec la force de maintien d’ordre nationale.

Abordant la question sécuritaire, l’auteur du livre pense que la police nationale doit s’impliquer auprès de la marie pour juguler cette crise. En matière de gestion communale, le maire met en évidence les difficultés de communication, entre les élus et la population. Toute qui constituent des souvent de véritables difficultés. Le non-payement des impôts et autres taxes par les populations est aussi un grand défi à relever, en matière de gestion communale au Mali.

À titre illustratif, M. BAGAYOGO, a souligné que si tous les impôts et les taxes de développement étaient payés par la population comme il leur est demandé, la mairie de la CIV pouvait encaisser 750 millions par ans. Mais,malheureusement, à l’état actuel des choses, elle n’encaisse que 20 millions par ans.

Cette faible implication des populations dans la gestion de la commune est liée à un manque de communication, au sein des équipes communales.

Pour finir l’auteur a invité tous les Maliens en particulier la jeunesse à lire l’ouvrage : « Être Maire au Mali » pour découvrir la réalité qui se trouve dans la décentralisation afin de mieux se comporter, une fois à la tâche.

«Être Maire au Mali » comme son nom l’indique est basé sur la fonction du maire dans notre pays. L’auteur de ce livre, M. Moussa BAGAYOGO après ses études fondamentales à Keleya, dans le cercle de Bougouni, il a fréquenté le lycée Askia Mohamed de Bamako avant de finir ses études Universitaires dans la faculté des sciences juridiques et politiques (FSJP), en 2004 comme juriste, il est aussi l’un des fondateurs du parti YELEMA (le changement) et conseiller municipal en commune IV du district de Bamako, et officier d’État civil du centre secondaire d’État civil de Djicoroni para, depuis 2009.Ce livre est éditépar les Éditions PUM (Presses Universitaires du Mali).

Par Mariama KABA

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *