Search
lundi 19 août 2019
  • :
  • :

« Facebookan »: adresse d’IBK à la nation, ce qu’il faut attendre

A l’issue de la rencontre du président de la République avec les familles fondatrices et les leaders religieux pour le dénouement heureux de la crise des enseignants, le Président IBK a promis à ses hôtes une adresse à la nation pour apaiser la tension sociale qui prévaut dans notre pays depuis un certain temps. Cette annonce n’est pas passée inaperçue sur Facebook où les internautes attendent beaucoup du Président IBK pour rassurer les Maliens quant à sa capacité à trouver des solutions idoines et immédiates à ces crises multiformes.

Votre Facebookan du jour !

Ibrahima Sory Diabakaté : « J’espère qu’il se réveillera à temps » !

J’ai ouïe dire qu’IBK va s’adresser à la nation. Chaque sortie d’IBK est ratée d’avance, car il appréhende la situation sous un angle différent de celui du peuple, le vrai peuple. IBK vit dans un autre Mali différent du vrai Mali, c’est pourquoi, ses discours sont incongrus, donc incompris par la nation. Ses messages sont adressés au peuple de son Mali à lui, qui avance merveilleusement et assurément.

Pour ceux qui ont des problèmes cardiaques, abstenez-vous d’écouter son adresse à la nation, pour la préservation de votre état de santé. Il vit dans sa bulle jusqu’à présent et n’a pas encore pris la vraie mesure de la gravité de la situation du pays, sans quoi, il aurait fait autre chose qu’une adresse à la nation tardive et dilatoire.

Pour lui, tout va bien, à part l’adversité politique et l’égoïsme de ses détracteurs (Allah nõleh) ou encore (mogow ka sabali diougouya ma) ! Voilà tout ce qu’il a retenu de la situation. J’espère qu’il se réveillera à temps pour diriger le pays, sinon pour le moment, il est au pouvoir, mais il n’a pas le pouvoir car il ne gouverne pas véritablement le pays. Kuma niana wa ?

El Hadj Djimé Kanté : «Bè bi ba bolo »

Quand ATT disait : «Bè bi ba bolo», c’était ni faux, ni méchant, ni déplacé. Seulement à l’époque du fait de la crise que connaissait le pays, il devenait de moins en moins populaire et tout ce qu’il faisait et disait était interprété autrement.

Dans l’adresse à la nation qu’il s’apprêterait à faire, à défaut d’y renoncer, IBK doit faire énormément attention. Chaque mot qu’il prononcera en Français, en Bamanankan ou en latin sera analysé, déplacé et retenu contre lui. Qu’il se souvienne dans son adresse qu’il n’est plus l’homme des 77% de 2013.

Thalès Thalès : « Des critiques »

J’aurai préféré qu’on reste comme ça, puisque à chaque fois qu’il s’adresse à la nation c’est pour nous insulter moralement et intellectuellement avec des critiques.

Adama Togola : «sinon… »

La vague n’est plus loin de Koulouba. Mon souhait est que les services météorologiques informent le président en temps réel sinon…

Diapy Redoine Diawara : «Qu’est-ce qu’il a à dire » ?

Est-il nécessaire pour un président de la République d’annoncer à l’avance qu’il va s’adresser à la nation ? Normalement, il devrait le faire régulièrement, après chaque Conseil des ministres. Omar Bongo a régné sur le Gabon pendant 42 ans rien qu’avec le sourire tout simplement parce qu’il communiquait régulièrement. Qu’est-ce qu’il a à dire d’ailleurs ?

On est au courant de tout ce qu’on veut. C’est un programme et des solutions avec notre contribution. Nous le peuple.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *