Search
samedi 20 avril 2019
  • :
  • :

« Facebookan »: le devoir de retenue du PM

Le Premier ministre, Soumeylou Boubèye MAIGA a qualifié, le dimanche 10 février 2019, la vidéo du président du Haut conseil islamique de théâtre. Dans leurs réactions, les internautes lui rappellent le devoir de réserve qui s’impose à lui face à la liberté d’expression des citoyens. Votre Facebookan du jour !

Karaski : « pas de soucis »

J’imagine bien que dans votre Mali qui avance tout va bien, pas de soucis : tous les enfants vont à l’école, tout le monde est en sécurité, pas de chômage, pas de délestage, pas de ceci, pas de cela. Malheureusement, nous, notre Mali, ne connaît pas la même prospérité : insécurité, chômage, grèves, jusque-là pas de rentrée scolaire pour nos enfants, une bonne partie des tracteurs qui avaient été promis à des agriculteurs sont arrêtés, car de mauvaise qualité, la justice ne s’applique qu’aux pauvres et aux faibles, peu de récompenses pour le mérite, plus de démagogie et de népotisme (ma famille d’abord). Dans notre Mali, les Peuls, les Bozos et les Dogons s’entretuent, les gens se font tuer pour une moto à deux sous …Et la liste est longue… Malgré tout, on essaye de nous faire croire que tout va bien.

Kotokoto : « j’en appelle à la Sagesse »

Ce bras de fer entre certains leaders religieux et le pouvoir en place ne bénéficie qu’aux ennemis du Mali. Alors cessez de dire Vive ceci ou A bat cela ! Des démarches salutaires doivent être immédiatement entreprises par des personnes sérieuses qui ne soient ni de gros religieux ni des Politiciens ou autres personnes affiliées au pouvoir. Par exemple un digne fils du Mali ayant une renommée mondiale. Dans tous les cas, il faut très vite éteindre cet incident qui couve depuis la réélection d’IBK. J’en appelle donc à la Sagesse des uns et des autres ! Aux leaders politiques et religieux concernés par cette malheureuse situation, je demande plus de retenue, afin de ne pas détériorer une situation déjà très préoccupante.

Fouskass : «il suffit de regarder autour de toi ».

Personne ne nous fera croire que ça va bien aujourd’hui. Il suffit de regarder autour de toi. Les seules personnes qui ne se rendent pas compte sont celles qui sont au pouvoir. On aurait même appris que le Directeur de l’ENA a démissionné, les grèves n’en finissent pas. Cela est une réalité, des gens sont tués tous les jours et cela aussi est une réalité. L’école publique est foutue et cela aussi est une réalité.

Adama : « sachez raison garder »

Cher Grand frère P.M. sachez raison garder, parce que cette réaction n’honore pas le Mali et vous-même. Ce sont des Maliens qui parlent et non des opposants, parce que l’élection présidentielle est derrière nous et votre rang vous impose de traiter tous les Maliens égalitairement. Vous n’avez pas seul le monopole de la parole. Donc, au nom de ce Mali dont vous êtes Premier ministre ayez le sens élevé de la responsabilité et laissez les proches parler en votre nom en des termes humains et responsables dans respect de vos concitoyens.

Malien : « un droit de réponse »

Bientôt il aura un droit de réponse. Imaginez-vous qu’un État sérieux doit se promener avec de l’argent liquide du contribuable. Et il dit : « quand nous avons appris que ce n’était pas une initiative unitaire, tout en maintenant le principe de l’appui, nous avons réduit le niveau de l’appui parce que même si c’est des citoyens on les appuie ». Voilà pourquoi le Haut conseil a refusé l’argent. Ils ont créé la discorde entre les musulmans. Après il dit que ce n’était pas une «initiative unitaire» et ils ont voulu donner l’argent aux deux parties pour qu’une partie puisse boycotter le meeting.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *