Search
vendredi 20 septembre 2019
  • :
  • :

« Facebookan »: sur la trace des suspects

De sources sécuritaires, cinq personnes désignées par des rescapés de l’attaque d’ogossagou, comme des présumés assaillants à l’attaque de ce 23 mars 2019, qui a fait plus de 170 morts, ont été arrêtées et transférées à Bamako. Une information qui n’a pas manqué de susciter des commentaires de la part de nombreux internautes. Voici votre facebookan du jour.

Cheick « faisons attention à l’identité des suspects »

Le Président de la République a prononcé la dissolution de Dana Ambassagou avant même qu’une quelconque enquête ne commence et en dépit du fait que cette association a dégagé toute implication dans l’attaque. Pour cette raison, faisons extrêmement attention sur ce que les autorités vont dire de l’identité de ces soi-disant suspects arrêtés.

Tabital Pulaku et le gouvernement sont capables de monter un sale coup avec les blessés afin qu’ils soutiennent qu’ils sont de Dana Ambassagou.

Tabital Pulaku, si vous êtes justes, demandez aux Peuls de se désolidariser des djihadistes, demandez aux jeunes peuls de ne pas intégrer les rangs des djihadistes.

Monsieur Abdoul Aziz Diallo qui dit qu’ils vont attaquer les Dogons, va-t-il demander aussi qu’ils vont s’attaquer aux Bambaras, aux Bozos, aux minianka ? Arrêtez de juger les Dogons. Vous les avez agressé, les empêché de cultiver, vous les tué et vous ne voulez pas qu’ils se défendent. Vous vous trompez lourdement et vous en apprendrez à vos dépens Incha Allah. Qu’Allah fasse éclater et aide la vérité.

Anonyme : « l’AFP entretient l’amalgame »

J’espère juste que les responsables peuls sincères, et il y en a, à n’en pas finir, ainsi que ceux d’autres ethnies en luttent contre les djihadistes se mettrons ensemble dans les meilleurs délais, avec les vrais protagonistes au Centre pour trouver une solution à cette situation, qui si elle continue de persister laissera des traces et des conséquences indélébiles et très durables. Que Dieu nous préserve. Amen !

Est-il passé par votre tête de préciser si les intéressés sont des donso ou non ? Vous nous laissez sur notre faim là. Et pire, AFP entretient l’amalgame en rappelant le nom de Dan Ammasago sans pouvoir établir un lien avec les individus mis en arrestation. Les lecteurs n’auront pas tort de vous accuser d’intoxication.

Mais vous nous fatiguez. IBK est venu au pouvoir pour sa famille, pas pour vous. La famille d’IBK est très grande : il y a des KEITA, des MAIGA, etc. et surtout Karim qui est quand même le premier dans tout ça. Il faut que Karim mange, s’achète des maisons et costumes, donc c’est après qu’ils vont penser à vous.

Juste : « les bandits ou djihadistes peuhls sont les auteurs de l’attaque »

Je suis persuadé que les bandits ou djihadistes peuhls sont les auteurs de l’attaque. IBK et son gouvernement se sont laissé piéger sous la pression des responsables peuhls de Bamako qui ne vivent que de telle situation. La vérité triomphera.

Mansa : « ces personnes arrêtées ne sont pas des suspects, mais des coupables »

La CPI au Mali pour traquer les criminels, les terroristes, les massacreurs de nouveau-nés et de femmes enceintes, ceux qui mettent le feu aux enfants, ceux qui égorgent des hommes, des femmes et des enfants. Qui que ce soit, il doit être imputé des 2 bras, des 2 jambes, lui retirer tout bien, le fouetter, 100 coups sur la place de 10 marchés hebdo.

Ces arrêtés ne sont pas des suspects, mais des coupables et s’ils sont de la milice de Dana Ambassagou ou n’importe quel groupe de barbares, il faudra arrêter ses membres et leur faire subir à chacun des supplices évoqués. Il faut fermer la frontière du côté du Burkina, car beaucoup vont prendre la tangente.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *