Search
jeudi 22 juin 2017
  • :
  • :

FEBAK : Une opportunité de relance de l’économie nationale

Le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar KEITA, a inauguré hier la 11e édition de la foire internationale de Bamako (FEBAK). A la veille de l’événement, le président du comité transitoire de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CICM), Mamadou Tiéni KONATE a animé une conférence presse. Le Maroc est l’invité d’honneur de l’événement.

Elle s’est déroulée sur le site de la foire au Parc d’exposition de Bamako sur la route de l’Aéroport international de Bamako en présence des membres des commissions d’organisation de la rencontre. L’objectif de la rencontre était de donner des précisions sur l’organisation, la programmation des activités et les innovations de la présente édition.

Ce rendez-vous commercial annuel que notre pays abrite, depuis plusieurs années a connu pour cette édition de nombreuses innovations. Ainsi, en vue de répondre aux exigences internationales pour la tenue de tel événement, contrairement aux éditions précédentes, des chapiteaux de plusieurs m2 ont été installés sous lesquels les produits sont exposés. Ces équipements achetés sur fonds propre par la CICM ont coûté à plus de 500 millions de FCFA. Et, la CICM, selon son président, compte les amortir pendant au moins 3 ans.

Selon M. KONATE, l’intérêt de la tenue de cette foire internationale est de faciliter et appuyer la relancer de l’économie nationale récemment fragilisée par les crises sécuritaires et politiques du pays. Pour cela, il est important, selon Mamadou Tiéni KONATE, de créer des opportunités d’affaires entre les entreprises étrangères et celles de notre pays.

Toutefois, dans son intervention, il n’a pas manqué de revenir sur des conséquences de ces crises sur l’économie nationale. Toute chose qui ne doit pas empêcher le pays de vivre et de faire des affaires, est-il convaincu.

«La vie des affaires n’attend pas et elle doit se faire même pendant la guerre. Notre pays n’est pas assez ébranlé pour ne pas abriter cette rencontre internationale», est persuadé M. KONATE.

C’est pourquoi, a-t-il expliqué, tous les moyens ont été mobilisés pour réussir le pari de l’organisation de l’événement ainsi que de mettre les exposants dans les conditions idoines de faires des affaires. En plus de ceux du Mali, des exposants sont venus de plusieurs pays tels que le Pakistan, l’Iran, la Turquie, le Maroc, l’Algérie,  l’Inde, la Tunisie.

Pour la rencontre, le président KONATE a fait savoir que 500 stands ont été créés et ils étaient cédés entre 200 000 à plus de 600 000, selon les endroits. Grâce à l’engouement suscite autour de l’événement tous les stands sont occupés, a précisé le conférencier.

Cette année, les activités vont se dérouler à 3 niveaux.

Le premier niveau est réservé au forum sur la relance de l’économie pour préparer la contribution des acteurs du secteur pour booster l’économie du pays. Au deuxième niveau, retrouve-t-on le salon professionnel. Il est un espace dédié aux affaires entre les entreprises étrangères et nationales afin de créer des opportunités d’affaires entre les acteurs. Enfin au dernier niveau, il y a l’exposition vente de produits commerciaux.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *