Search
mercredi 20 septembre 2017
  • :
  • :

Festival international Nuits du Kamalen N’goni: environ 20 000 festivaliers attendus

Placée sous le thème : « Rôle de la jeunesse rurale dans le cadre de la réconciliation nationale, l’application et la vulgarisation du contenu de l’Accord en milieu rural », la quatrième édition du festival international ‘’Nuits du Kamalen N’goni’’ se déroulera du 10 au 16 avril 2017 courant à Yanfolila. Selon les organisateurs, environ 20 000 festivaliers sont attendus dans la ville de Yanfolila pour cette 4e édition.

L’innovation de cette année porte sur l’exposition des produits agricoles durant le festival, et verra la participation des artistes de renommés internationaux comme : Nèba Solo, Yoro DIALLO, Iba one, etc.
L’objectif de cette édition du festival international Nuits du Kamalen N’goni est de donner l’opportunité aux organisations paysannes, aux producteurs, aux vendeurs des intrants agricoles, aux organisations féminines de transformation des produits locaux et d’autres acteurs intervenants dans le secteur agricole d’exposer leurs produits.
Selon le coordinateur général du festival, Abdoul BERTHE, au-delà de l’aspect culturel, les organisateurs veulent, à travers cette initiative, jouer pleinement leur rôle dans le développement économique de notre pays en général et de la localité de Yanfolila en particulier.
Aussi, Abdoul BERTHE a ajouté que dans le souci de faire de cette volonté une réussite, la commission d’organisation est à pied d’œuvre, depuis plusieurs mois. Selon lui, plusieurs missions ont été initiées dans ce sens dans les différents cercles de la région de Sikasso et à Bamako.
Pour la réussite du festival, plusieurs activités traditionnelles sont inscrites à l’agenda, notamment des conférences-débats, des visites de sites touristiques, les manifestations artistiques…
En ce qui concerne les conférences-débats, plusieurs thèmes sont retenus cette année à savoir : le rôle de la Jeunesse rurale dans le cadre de la réconciliation nationale ; l’application et la vulgarisation du contenu de l’Accord en milieu rural ; l’impact négatif du trafic et de la consommation des drogues sur la santé publique au même titre que le VIH/SIDA et sur l’économie ; comment les collectivités locales pourront intégrer dans leur politique de responsabilité sociale la prévention de la consommation et du trafic de drogues sur les sites d’orpaillages ; la production du dah fibre et produits végétaux dans le cadre de l’amélioration des revenus des paysans dans la région de Sikasso ; le concept Orange Sènèkèla ; l’amélioration de la productivité du coton dans le cercle de Yanfolila ; l’impact de l’industrialisation sur le développement de Yanfolila ; le rôle de la culture dans la régionalisation ; l’implication des femmes dans le développement économique de Yanfolila : difficultés et défis ; l’impact du festival sur la cohésion sociale à la frontière Mali-Guinée. Cette frontière a été ces derniers temps, le théâtre d’affrontement entre Maliens et Guinéens.
En plus des artistes locaux, il a souligné que le festival verra la participation des artistes de renommé international.
Il s’agit de Nèba Solo, Yoro Diallo, Iba One, Kokanko Sata, Djelika Diawara. Plusieurs groupes locaux sont attendus, notamment le groupe Taga et le groupe Lolo. Un groupe qui a été mis en place à la suite de la formation des artistes et musiciens tenue du 2 au 18 février 2017 à Yanfolila par l’Association Voix et Musique pour l’Intégration Culturelle (AVMIC), dit-il.
Au dire du coordinateur du festival, environ 20 000 festivaliers sont attendus dans la ville de Yanfolila cette année.
Il a également informé que du côté de la commission d’organisation locale présidée par Oumardjan, toutes les dispositions ont été prises sur le plan hébergement, restauration pour satisfaire les festivaliers.
L’exposition commence le 10 avril prochain et le festival proprement dit débute le 13 avril pour prendre le 26 avril 2017 au Stade municipal de Yanfolila, a-t-il conclut.

PAR MEMADJILEM NADJILAR ÉVELYNE (STAGIAIRE)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *