Search
samedi 15 décembre 2018
  • :
  • :

Financements des projets du FAFE 2017: plus de 179 millions FCFA aux femmes

Le Comité de pilotage des projets du Fonds d’appui à l’autonomisation de la femme et à l’épanouissement de l’enfant (FAFE) a tenu, hier jeudi, à la Maison de la femme de Bamako, sa réunion de validation des projets éligibles et présélectionnés par la commission de dépouillement, qui seront retenus pour le financement dudit fonds au titre de l’année 2017.

Ladite rencontre était présidée par Mohamed Ataher MAIGA, Secrétaire général du ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, en présence de Mme KANTE Fatoumata DIANCOUMBA, directrice du FAFE ; et des représentants des ministères partenaires du fonds dont les ministères de la Solidarité et celui en charge de l’Economie et des finances
Le présent Comité de pilotage avait pour but de choisir les projets éligibles soumis au financement du FAFE, avant de leur mettre à la disposition des bénéficiaires.
Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire général du ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, a fait savoir que le FAFE 2017 a mis l’accent sur le financement de certains projets-programmes urgents, notamment ceux relatifs à l’automation des femmes des régions du Nord (Tombouctou, Gao, Kidal Taoudéni et de Ménaka), à travers les activités génératrices de revenus.
Ainsi, a-t-il révélé, les groupements de femmes de ces régions bénéficieront d’une subvention de 105 394 275 de FCFA, et le financement des projets sous réserve déjà validés par le Comité de pilotage d’un montant de 179 038 190 FCFA.
Par ailleurs, pour faciliter les prêts à 6 femmes promotrices d’activités génératrices de revenus, le FAFE a signé deux conventions avec respectivement Nyongondèmè Soba pour garantir une ligne de crédit d’un montant de 50 millions de FCFA. La seconde a été signée avec le programme de productivité agricole de l’Afrique de l’Ouest pour un montant de 20 millions de FCFA pour le financement de fonds de roulement de 20 groupements de femmes, bénéficiaires également des technologies d’amélioration de la productivité.
En plus de ces fonds, M. MAIGA annonce le très prochain dépôt de 150 millions de FCFA dans une Banque de la place pour garantir des prêts qui seront octroyés pour le financement des projets issus des promotrices PME/PMI.
Il a profité de l’occasion pour remercier, au nom de Mme la ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, les partenaires techniques et financiers du gouvernement pour leur effort pour la promotion de la femme au Mali.
«Après l’appui de la société minière Rand Gold à travers sa fondation en 2016, l’année 2017 a été plus favorable avec l’appui des partenaires tels que UNICEF, ONU-Femmes et l’Union Européenne», s’est félicité le Secrétaire général du ministère de la femme.
Notons qu’ils sont 21 membres du Comité de pilotage à participer aux travaux de validation des projets éligibles présélectionnés par la commission de dépouillement. Ils procéderont à la validation des projets qui seront retenus pour le financement du FAFE en 2017. Cette journée sera sanctionnée par un rapport de validation qui consiste à adopter le Rapport de dépouillement en y intégrant les amendements.
Lancé en 2015, le FAFE est un programme gouvernemental axé sur le renforcement des capacités et l’émergence des femmes et la promotion des droits de l’enfant, à travers des actions diverses.
Le fonds est dédié au financement des programmes qui favorisent le renforcement des opportunités économiques des femmes et leur participation politique au niveau local et national. Il accorde également une attention particulière à la réalisation des objectifs axés sur la promotion des droits de l’enfant.

PAR CHRISTELLE KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *