Search
samedi 17 novembre 2018
  • :
  • :

FOHABA: la sécurisation de l’investissement

La 8e édition du Forum de l’habitat, des banques et assurances (FOHABA) se tiendra du 16 au 17 de ce mois à Abidjan, en Côte-d’Ivoire.

En prélude à cet important rendez-vous de la diaspora, les responsable du FOHABA ont animé une conférence de presse, hier, à l’Immeuble ACI ; question de faire davantage la lumière sur leurs activités.

Le président du FOHABA, Abdoulaye TRAORE, pour la circonstance, était entouré des partenaires suivants : Mme Hadja Mouye SANOGO, promotrice de la Coopérative Soutraso ; Youssouf YAGO, représentant du PDG de l’ACI ; M. Yapi, représentant de Orabank.

M. TRAORE a fait savoir que le FOHABA ambitionne de favoriser l’accès à la diaspora de logements décents dans les meilleures conditions de sécurité. Ce, d’autant plus, a-t-il souligné, nos compatriotes résidant à l’étranger sont souvent victimes d’abus de toutes sortes, en matière d’acquisition de parcelles, de construction de logements. Ainsi, a-t-il expliqué, le Forum de l’habitat, des banques et assurances apporte plus de sécurité et une plus grande variété de choix de logements en ce qui est de la qualité et des prix.

Un des plus grands acquis du moment, a indiqué M. TRAORE, est la Cité de l’espoir, à Banankoro, après l’usine Bramali, avec ses 450 logements.

En termes de bilan, il brandit environ 7 milliards de francs CFA d’investissements à l’issue du FOHABA organisé au Gabon et aux Etats-Unis, en 2017. A la date d’aujourd’hui, il estime ces investissements à 11 milliards de francs CFA.

Interrogé sur les risques d’arnaque, il rassure : les responsables de FOHABA n’encaissent aucun kopeck de qui que ce soit, l’argent étant toujours versé sur un compte bancaire ouvert, afin d’apurer les frais de titre foncier.

Il a exposé que pour les logements de 17 millions, il faut verser dans le compte bancaire 30% de ce montant.

Il y a plus de facilité pour la Cité de l’espoir, puisque ce sont les 20% du prix du logement qui sont versés à l’ouverture du compte.

En termes de perspectives, le président du FOHABA annonce la prise en compte, dès le mois de janvier 2019, des Maliens de l’intérieur qui, comme leurs compatriotes de l’extérieur, ont droit à des logements décents et à des coûts accessibles.

Le représentant de l’ACI a salué l’initiative de ce Forum qui permet à la diaspora d’acquérir des logements dans les conditions de sécurité et de bénéfice des produits bancaires et d’assurance.

En ce qui est de l’ACI, il a profité pour révéler qu’elle met à profit les Fora en Afrique et aux Etats-Unis pour présenter ses parcelles, appartements et logements de haut standing.

Pour Youssouf YAGO, le FOHABA est une chance pour la diaspora de bénéficier, dans les conditions optimales, des produits immobiliers et bancaires.

M. Yapi de Orabank voit au FOHABA une organisation qui se focalise sur les réponses à apporter aux préoccupations de la diaspora. Il a expliqué que la Banque joue un rôle d’intermédiaire dans la transmission des fonds entre celui qui est à l’étranger et le pays où l’argent doit être investi.

Pour la promotrice de la Coopérative d’habitat, Hadja Mouye SANOGO, le FOHABA est une occasion pour des organisations comme la sienne de sortir la tête de l’eau, dans la mesure où il leur ouvre la porte de l’international.

Par Bertin DAKOUO

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *