Search
mardi 12 décembre 2017
  • :
  • :

Football: Koulikoro a une pelouse synthétique

La pelouse du stade Mamadou DIARRA H de Koulikoro rénovée en gazon synthétique a été réceptionnée, le lundi dernier, par le ministre des Sports, Housseini Amion GUINDO.

La cérémonie, à laquelle ont pris part des acteurs et responsables du football national, a enregistré la participation de plusieurs autorités administratives, politiques et traditionnelles de la 2e région ainsi que des représentants de la FIFA.

L’initiative est un projet spécial de la FIFAappelée Goalconsistant à remettre à niveau certains terrains de football africains afin qu’ils soient aux normes de standard international. En effet, il y a quelques mois,le stade de Koulikoro, qui recevait les compétitions de la ligue Orange Mali, était dans un état de dégradation avancée. L’aire de jeu ne répondait plus aux critères règlementairesde jeu.

Si le maire de la commune urbaine de Koulikoro, Youssouf Papa TRAORE, a salué et remercié les partenaires pour la mise à niveau de l’aire de jeu ; il a tout de même sollicité l’accompagnement des responsables sportifs pour réhabiliter et doter le stade de certaines infrastructures. Il s’agit notamment des installations d’électricité dans le stade pour les rencontres de la nuit alors que la tribune des spectateurs a aussi besoin de grandes retouches.

Le président de la ligue régionale de Koulikoro, Banou MAGADJI, s’est réjoui que sa localité ait été retenue dans ce projet de la FIFA pour appuyer le développement des sports dans certains pays, dont le Mali.

Selon M. MAGADJI, avoir un terrain de dernière génération engage les clubs de la région de Koulikoro à relever le défi de la compétitivité.L’ententequi devait être le fer de lance de cet objectif fait place aujourd’hui à la division, a-t-il déploré. C’est pourquoi,pour M. MAGADJI, il est plus urgent que la famille du football se retrouve pour le développement de cette discipline.

Les travaux réalisés au bout de 7 mois ont été pilotés par l’entreprise Greenfield. Son représentant, Albert DOSSON-YOVO, qui supervisait aussi le chantier, a fait savoir que les travaux  ont été exécutés en quatre phases pour un montant de près de 400 millions de nos francs sur financement de la FIFA. Il s’agit essentiellement des études de faisabilité, la mise en place de la plateforme, des équipements sportifs et de la pelouse synthétique.

Toutefois, il a saisi cette opportunité pour déconseiller,notamment des manifestations populaires, les concertssur la pelouse. Du reste, il est également très combustible, a précisé M. MAGADJI.

Le ministre des Sports, réceptionnant les travaux, s’est réjoui de recevoirle travail fait par l’entreprise Greenfield. La même opération, a annoncé le ministre des Sports, est en étude dans la région de Kidal avec l’accompagnement de la FIFA.

Aussi, dans le cadre de la coopération entre notre pays et l’Algérie, M. Housseini Amion GUINDO a fait savoir que 6 autres terrains sont à rénover.

S’agissant de la doléance faite par le maire, le ministre a répondu qu’il avait pris bonne note de ces préoccupations. En retour, il a promu que l’État ne restera pas en marge de ces chantiers.

Selon le ministre des Sports, le style de gazon utilisé est le plus appropriépour les pays sahéliens comme le nôtre qui ne nécessite pas d’arrosage systématique avec de l’eau, mais il doit néanmoins être entretenu rigoureusement. Enfin, pour lever toute équivoque, le ministre des Sports a indiqué que le terrain était un bien commun de tous les clubs.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *