Search
samedi 19 septembre 2020
  • :
  • :

Formations à la Gendarmerie: le Mali honoré

Le ministre de la Défense et des anciens combattants, le général de division Ibrahim Dahirou DEMBELE, a présidé, le vendredi 26 juillet, à la Caserne du chef d’escadron Balla KONE, sis à Faladié, la cérémonie de remise des diplômes aux officiers de la 10e promotion du diplôme d’État-major de gendarmerie (DEMG) et de la 21e promotion du Cours supérieur de gendarmerie. Ces stagiaires officiers au nombre 30 sont issus de 5 pays africains à savoir : la Guinée Conakry, le Niger, le Sénégal, le Togo et le Mali.

Le sous-lieutenant Kelekouma COULIBALY du Mali est sorti major de la promotion du Cours supérieur de gendarmerie avec une moyenne de 15,09/20 et le capitaine Harouna SANGARE du Mali, est le major de la promotion du DEMG.

Dans son intervention, le directeur général de la gendarmerie, le colonel-major Boukary KODIO, a affirmé que leur rôle est de créer les conditions de travail nécessaires et un traitement juste et équitable des personnels.

«Nous devons parachever les réformes amorcées par l’ex-directeur général de la gendarmerie, le général Satigui dit Moro SIDIBE», a-t-il insisté. Pour le colonel-major KODIO, les défis sont énormes et les forces de l’ordre doivent travailler ensemble pour les relever.

Le nouveau patron de la gendarmerie a souligné que cette cérémonie de remise de diplômes est l’aboutissement d’une trajectoire. Il a appelé les récipiendaires à servir leurs pays avec les connaissances acquises.

Le commandant du Centre d’instruction Balla KONE de Faladié, le lieutenant-colonel Youssouf Otto DIALLO, a rappelé le contexte de la formation de ces officiers gendarmes.

«Nous pouvons affirmer aujourd’hui en toute modestie et sans nous tromper que l’École des officiers de la gendarmerie nationale, malgré les maigres moyens, compte parmi les meilleures écoles de formations d’officiers en Afrique», s’est-il glorifié.

Il a plaidé pour l’ouverture d’un crédit de fonctionnement et un appui à l’amélioration des conditions de vie et de travail de l’encadrement et des apprenants, gage d’une meilleure qualité des futurs professionnels de la gendarmerie.

MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *