Search
jeudi 22 juin 2017
  • :
  • :

Forum communautaire de Goundam: plaidoyer pour l’érection du cercle en région

Les chefs de village, de fraction et de quartier ainsi que de nombreuses personnalités et notabilités du cercle de Goundam se sont rencontrés, du 19 et 21 mai dernier, au lieu dudit cercle. Une semaine après la rencontre, le président de la commission d’organisation de cette rencontre, Oumar Hamama CISSE, a animé, le samedi dernier, une conférence de presse à la Maison de la presse de Bamako pour partager avec les journalistes, les recommandations de l’événement.

Ils étaient nombreux des ressortissants ainsi que des responsables du cercle de Goundam à prendre part à la conférence de presse visant à faire le point de la rencontre de Goundam et de partager les grandes décisions qui y ont été entérinées.
La rencontre de Goundam, selon le conférencier, a été un cadre d’échanges entre les autorités coutumières, traditionnelles ainsi que des représentants des organisations de la société civile du Goundam. Il a expliqué que ce cadre a été une occasion pour les participants, environ 900 personnes, de parler du développement du cercle de Goundam, de la paix et de l’insécurité qui règne dans le pays, en général, et dans le cercle du Goundam, en particulier.
M. CISSE a aussi évoqué qu’au-delà de ces thématiques, il a été question de la Conférence d’entente nationale (CEN), dont la tenue est une exigence de l’accord pour la paix et la réconciliation en vue de permettre aux Maliens de convenir sur certains aspects du retour de la paix.
Le conférencier, qui s’est réjoui de l’ambiance conviviale ayant prévalu lors de la rencontre, a soutenu qu’il fallait ces retrouvailles pour renforcer les tissus sociaux qui ont été fragilisés par la crise sécuritaire dans le nord du pays. Selon lui, le renforcement de la démocratie et la conservation des acquis de l’accord passent par de telle initiative.
Le conseiller supérieur de Kel-Razaf, Mohamed Ousmane Ag MAHAMADOUN, précise également que les gens avaient besoin de se parler pour vider certains contentieux. Selon lui, ‘’en se parlant et en échangeant, on peut résoudre de nombreux malentendus’’.
À la fin de cette rencontre de plusieurs jours, les participants ont formulé de nombreuses recommandations. Parmi les recommandations, ils demandent la réalisation des projets à impact rapide dans toutes les localités du cercle de Goundam, le retour des déplacés internes et des réfugiés, le cantonnement des combattants des groupes armés, l’insertion socio-économique et l’indemnisation de toutes les victimes de la crise.
Les participants ont, en outre, insisté sur 2 points, dont la réalisation pourrait renforcer la sécurité dans le cercle de Goundam. D’abord, ils ont plaidé pour l’accélération du processus de DDR, dont la mise en œuvre pourrait réduire le nombre de cas d’insécurité. Ensuite, ont-ils souhaité l’érection du cercle de Goundam en région. Ce qui, commentent-ils, permettra de renforcer la sécurité dans les frontières de notre pays avec ses voisins.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *