Search
dimanche 23 juillet 2017
  • :
  • :

Forum des corps de métiers de la CV: une initiative locale visant à créer 200 emplois

Les jeunes de la commune V du District de Bamako entendent faire de l’artisanat le fer de lance de la création d’emplois dans leur localité. L’ambition est portée par le Forum des corps de métiers (FoCoM) qui se tient au Palais de la culture Amadou Hampathé BA au cours duquel 200 jeunes seront confiés à des maîtres artisans.

La cérémonie inaugurale du forum, qui s’étale sur 7 jours, s’est déroulée, lundi dernier. Elle était marquée par la présence de plusieurs responsables politiques, administratifs du pays ainsi que des organisations faitières de la jeunesse et de l’artisanat.

C’est dans le souci de permettre une meilleure appropriation des promesses du Président IBK de créer 200 000 emplois durant son premier quinquennat, à travers divers politiques et programmes du gouvernement, que le Conseil communal de la jeunesse de la commune V en partenariat avec la Chambre de métiers de ladite localité organise ce forum.

De façon spécifique, ledit forum vise à sensibiliser les jeunes sur l’aspect évolutif des corps de métiers; de revaloriser certains métiers générateurs d’emplois, mais peu connus; de promouvoir la formation professionnelle et l’entreprenariat des jeunes; de renforcer l’employabilité et l’autonomisation des jeunes.

Le maire de la CV, Boubacar BAH dit Bill, souhaitant la bienvenue, a focalisé son intervention sur l’apport du secteur de l’artisanat dans le développement de notre pays par la création de la richesse et de l’intérêt que les jeunes peuvent y trouver.

Mais, c’est regrettable, pour Bill, que ce secteur qui faisait la fierté du Mali à l’extérieur soit de plus en plus délaissé par la population et surtout par les jeunes. Des exemples dans sa commune, il en a cité. Des ateliers de grandes renommées sont ainsi fermés après le décès du maître parce qu’il manque tout simplement de la volonté et de l’ingéniosité des élèves pour prendre la relève, a-t-il déploré.

Le président de la commission d’organisation, Modibo DIAKITE, à sa suite, a indiqué que des actions sont programmées durant ce forum, il s’agit, entre autres, des conférences-débats, des séances de partage d’expérience avec des ainés, l’exposition des produits artisanaux, la projection de film sur l’intérêt de l’artisanat afin de stimuler l’engouement pour ce secteur porteur de développement.

Il a expliqué que l’une des finalités de l’activité est de pouvoir réussir à placer 200 jeunes auprès des maîtres artisans. En effet, les jeunes, qui parviendront à se distinguer par des projets pertinents, seront financés pour la réalisation de ceux-ci, a ajouté M. DIAKITE.

La chargée mission de ministère de l’Artisanat et du tourisme, Aichata Cheick SYLLA, représentant son ministre, tout comme ses prédécesseurs, n’a pas manqué de saluer l’initiative de ces jeunes pour les efforts qu’ils sont en train de fournir pour la promotion de l’artisanat malien, à travers ce projet.

Selon Aichata Cheick SYLLA, le secteur de l’artisanat est la 1ere entreprise dans le pays, cela compte tenu de sa contribution au développement du Mali, soit 15 % du PIB en plus du rôle qu’il joue dans la cohésion sociale.

Dans ses explications, elle a soutenu que cela est rendu possible grâce aux nombreux efforts consentis par les pouvoirs publics, les partenaires techniques et financiers et les artisans.

Par ailleurs, elle est persuadée qu’en orientant les jeunes vers des métiers artisanaux, le pays serait en mesure de résorber le problème de chômage massif des jeunes.

Après ces interventions, il a été procédé à la coupure du ruban symbolique d’ouverture du forum et la visite des stands du forum.

Par Sikou BAH

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *