Search
mardi 17 juillet 2018
  • :
  • :

Frais de scolarité et ordinateurs remis aux auditeurs du CFP-STAT: la Banque mondiale débloque plus de 59 millions de FCFA

Le ministre de l’Aménagement du territoire et de la population, Adama Tiémoko DIARRA, a présidé, le mardi 9 janvier, la cérémonie de remise officielle des frais scolaires et des ordinateurs portables aux professionnels admis au Centre de formation et de perfectionnement en statistique (CFP-STAT). C’était au siège du Centre à Hamdallaye ACI 2000, en présence du directeur, le Dr Arouna SOUGANE, de la représentante de l’UNFPA, des représentants du projet SWEED…

Le coût des frais de scolarité et des ordinateurs remis aux auditeurs du Centre a été porté par la banque mondiale à travers le projet SWEED (Projet autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel). Il s’élève à 59 600 000 FCFA.
Dans ses mots de bienvenue, le directeur Arouna SOUGANE a affirmé que le CFP-STAT a pour mission de contribuer au renforcement des ressources humaines du système statistique national, à travers la formation initiale des adjoints techniques de la statistique ; la formation continue et le perfectionnement des agents et la réalisation des études et recherches dans le domaine de la statistique.
Selon le Dr SOUGANE, de 2015 à nos jours, cinq sessions de mise à niveau des agents non statisticiens affectés aux travaux statistiques a été effectués. Ce qui a permis de doter 115 agents, dont plusieurs venant des structures du Système statistique national sur les notions et techniques de base en statistique.
« Le CFP-STAT accueille aujourd’hui 114 étudiants dont 18 femmes. Aussi, 57 étudiants sont des agents des différentes structures du système statistique national. Ce qui signifie que dans un proche avenir, le problème récurrent du personnel statisticien trouvera un début de solution », a affirmé le Dr Arouna SOUGANE.
Le ministre de l’Aménagement du territoire et de la population, Adama Tiémoko DIARRA, a souligné que trois quarts des agents du Centre viennent des structures déconcentrées, notamment les directions régionales et les services locaux de la planification, de la statistique et de l’informatique, de l’aménagement du territoire et de la population. Il s’est dit convaincu que les formations données par le Centre de formation et de perfectionnement en statistique contribueront à l’amélioration de la qualité des documents de planification du développement régional et local grâce à une meilleure production statistique.
Le ministre DIARRA a remercié la Banque mondiale qui, à travers le projet SWEED, a pris en charge les frais de formation en statistique et d’équipements des agents des services déconcentrés de l’Etat d’une valeur de 59 600 000 FCFA.
Il a appelé les bénéficiaires à l’assiduité, à la ponctualité, à la persévérance et à la discipline qui, selon lui, doivent être les maitres mots durant leur séjour au CFP-STAT. Quant aux enseignants, il a encouragé ceux-ci à ne ménager aucun effort pour donner la meilleure formation possible aux auditeurs.
La porte-parole des étudiants du Centre, Fatoumata TOURE, a remercié le département de tutelle, le donateur et la direction du CFP-STAT pour cette belle initiative. Selon elle, la formation en statistique permet aux autorités à mieux anticiper les conjonctures économiques et adopter les mesures qui s’imposent pour le bien-être de la population. Elle a soutenu que la formation des ressources humaines est indispensable pour disposer de statistiques fiables élaborées conformément aux standards internationaux.
Fatoumata TOURE a, au nom des étudiants, pris l’engagement que tout sera mis en œuvre pour réussir avec brio cette formation, avant de faire part de leur préoccupation relative à leur insertion à la fonction publique à l’issu de la formation.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *