Search
jeudi 20 janvier 2022
  • :
  • :

Général Dennis GYLLENSPORRE, Commandant de la Force de la MINUSMA : ‘’il faudrait une augmentation des capacités aériennes de la Force’’

Le Commandant de la Force de la MINUSMA, le Général de corps d’armée Dennis GYLLENSPORRE, était l’invité spécial de ce point de presse de la MINUSMA de ce jeudi 30 septembre 2021. Appelé à d’autre fonctions, mais toujours au service de la paix, le e Général de corps d’armée Dennis GYLLENSPORRE pour faire ses adieux

En fin de mission, il revient sur son expérience au cours des trois années passées au sein de la Mission. Il a aussi fait le point sur la situation sécuritaire et l’appui de la Mission au travers des opérations militaires lancées dans les zones de déploiement ainsi que l’accompagnement auprès des Forces armées maliennes.
D’entrée de jeu, Commandant de la Force de la MINUSMA a exprimé toute sa fierté d’avoir eu le privilège pendant ses trois dernières années de commander les forces de la MINUSMA. «Elles ont été intenses, mouvementées, stimulantes et surtout enrichissantes», a-t-il déclaré.
«Mon objectif principal a été de mener des opérations centrées sur la population pour assister le gouvernement du Mali à protéger les civils en sauvegardant l’Accord de paix», a-t-il poursuivi.
Depuis 2019, a-t-il fait savoir, le mandat de la MINUSMA comprend également le soutien à l’État malien, par l’amélioration de la situation sécuritaire dans le en assurant un environnement sûr et sécurisé, permettant d’appuyer le retour de l’autorité de l’État et la fourniture de services de base à la population.
De son propos, il ressort que la situation sécuritaire au Centre, qui s’est détériorée à cause des groupes terroristes, a nécessité une adaptation rapide de la MINUSMA, ce qu’elle a réussi à faire.
«Nous nous sommes déployés davantage au centre du Mali, et avons changé notre structure et nos capacités opérationnelles pour être plus mobile, flexible, agile. Bien que plusieurs mesures aient déjà été mises en place, pour que la MINUSMA gagne en efficacité opérationnelle, il faudrait une augmentation de la Force, surtout dans le domaine des capacités aériennes, sur laquelle nous discutons avec le Gouvernement du Mali et le Siège de l’ONU à New York », a-t-il plaidé.
« Je suis très fier des accomplissements de la Force et de la CTS au cours des 3 dernières années », a-t-il conclu.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *