Search
mercredi 25 mai 2022
  • :
  • :

Gestion axée sur les résultats: l’ANPE renforce les capacités de ses cadres

L’Agence Nationale pour l’Emploi a ouvert, hier mardi, un atelier de 3 jours au grand hôtel Azalai de Bamako, dans le cadre du renforcement des capacités de ses cadres sur la gestion axée sur les résultats appliquée à la promotion de l’emploi.
L’ouverture des travaux s’est déroulée sous l’égide du représentant ministre de l’Emploi de la jeunesse et de la construction citoyenne, en présence du directeur général de l’ANPE, Arouna Modibo Touré, et plusieurs membres de l’ANPE.
Selon le représentant du ministre, c’est un plaisir de présider cet atelier de renforcement des capacités sur la gestion axée sur les résultats, organisé par l’Agence pour l’emploi, en collaboration avec le Bureau International de Travail (BIT).
L’officiel du département de l’Emploi a soutenu que l’emploi des jeunes est l’un des défis majeurs des pouvoirs publics et au niveau du développement. Cette question constitue une inquiétude nationale menaçant du coup le développement et la stabilité du pays après des années de crises institutionnelle et sécuritaire qui ont provoqué une destruction du tissu économique, particulièrement au niveau du secteur privé.
Il a ajouté que l’Emploi des jeunes qui est dépendant de l’économie nationale a été le plus touché par la crise et le développement des entreprises dans lesquelles il doit être produit a été mis en hypothèque. C’est pour cela, dit-il, que le gouvernement a pris les dispositions urgentes pour donner la chance à toutes les demandes visant à redresser l’économie du pays, en se basant sur l’Emploi des jeunes.
Le responsable du département de l’emploi a évoqué certains dispositifs visant à améliorer rapidement la situation. Il s’agit entre autres, des projets de formation professionnelle, l’Insertion et l’appui à l’ Entreprenariat des jeunes ruraux qui offrira des opportunités d’emplois à 100.000 jeunes ruraux âgés de 15 à 40 ans, dont la moitié est constituée de filles, pendant une durée de huit ans ; le programme de Développent des compétences et l’Emploi des jeunes (PROCEJ) qui va renforcer les capacités de nombreux centres de formation au profit des élèves et leurs professeurs. Selon lui, cinq ans seront consacrés au projet PROCEJ qui bénéficiera à 25.000 jeunes au minimum, un emploi accompagné d’une formation d’exception. À ces initiatives s’ajoute la poursuite du programme de volontariat pour favoriser l’employabilité des jeunes.
Le représentant du ministre Baby a affirmé que son département est ravi du geste de l’ANPE qui vise à accompagner la politique d’emploi des jeunes afin de réduire le plus rapidement possible, le taux de chômage dans notre pays.
Par ailleurs, il espère que la gestion axée sur les Résultats va être un moyen essentiel dont l’exécution, au plan stratégique de développement de l’ANPE, va contribuer à l’amélioration significative des prévisions, en termes d’emplois.
Pour finir, le représentant du ministre a adressé ses félicitations et encouragements à l’ANPE, premier service public d’emploi du Mali, et au Bureau international de Travail dont l’assistance technique et financière a rendu possible ledit atelier.
Par Mariama KABA (Stagiaire)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *