Gestion de l’Agence nationale de la météorologie: le bilan à mi-parcours soumis aux administrateurs

20

L’Agence nationale de la météorologie (Mali-Météo) a tenu, hier jeudi, à son siège, sis sur la route de l’Aéroport international Président Modibo KEITA de Sénou, la 7e session de son conseil d’administration.

La cérémonie d’ouverture de ladite session était placée sous le patronage du ministre de l’Équipement, des transports et du désenclavement, TRAORE Seynabou DIOP, non moins président du Conseil d’administration (PCA). C’était en présence du directeur général de l’Agence, Djibrilla A MAIGA, et de l’ensemble des administrateurs.
Selon le ministre, président du Conseil d’administration, à la date du 31 décembre 2015, le budget 2015 de l’Agence a été exécuté à hauteur de 98 % ; le programme d’investissement réalisé à plus de 89 % ; et celui de la formation à concurrence de 86 %.
Sur le plan technique, a-t-elle informé que d’importants résultats ont été obtenus, parmi lesquels, le renforcement et la modernisation des infrastructures météorologiques de base par l’acquisition de nouvelles stations automatiques et l’interconnexion par fibre optique du Bloc technique de l’ASECNA et celui de Mali-Météo, en vue de la mutualisation des données météorologiques du Système mondial de transmission, de l’Organisation météorologique mondiale, d’une part et du Réseau du service fixe des télécommunications aéronautiques, dans le cadre des prévisions météorologiques ; la numérisation et l’archivage avec l’appui de l’Organisation météorologique mondiale des documents climatologiques dont les premiers datent de 1895 ; la mise en œuvre de la stratégie de communication de Mali-Météo visant à accroître la visibilité et à renforcer le rôle et l’importance des services et des produits météorologiques dans divers secteurs socioéconomiques de développement ; la poursuite des opérations de pluies provoquées et l’assistance météorologique au monde rural, dans le souci d’une sécurité alimentaire davantage consolidée et enfin le renforcement des capacités des ressources humaines de l’Agence.
Ces acquis découlent de la volonté des administrateurs de faire jouer, par Mali-Météo, un rôle d’appui-conseils pratique et d’aide à la prise de décision à l’endroit de tous les usagers, notamment les décideurs politiques, le grand public, les opérateurs des secteurs socioéconomiques spécifiques dans le processus d’adaptation et de développement propre ; en particulier dans les domaines de la réduction des risques de catastrophes naturelles, de la sécurité alimentaire, de la santé, de la gestion efficiente de l’eau, de l’énergie propre pour tous, et d’infrastructures.
Pour le ministre-PCA, ces résultats sont certes encourageants, mais de nombreux défis à relever demeurent pour que Mali-Météo devienne le véritable fleuron en matière d’appui-conseils aux producteurs. Pour ce faire, le ministre TRAORE Seynabou DIOP a exhorté la direction générale et le personnel de l’Agence à persévérer dans l’effort en consolidant les acquis et surtout en corrigeant les insuffisances.
Dans un tout autre registre, le ministre a rappelé que les activités programmées pour l’année 2016 concernent essentiellement le renforcement des infrastructures météorologiques de base, la poursuite des opérations de pluies provoquées, l’assistance météorologique au monde rural, l’acquisition d’un système de dernière génération de prévisions météorologiques, l’amélioration du mécanisme de communication et de diffusion des informations météorologiques et climatologiques au public et enfin le renforcement des capacités des ressources humaines de l’Agence.
L’examen du PV et l’état d’exécution des recommandations de ladite session, le compte de gestion et le rapport d’activités au 31 décembre 2015 ainsi que l’état d’exécution du programme d’investissements au titre de l’année 2016 et celui des activités à la date du 30 juin 2016 étaient, entre autres, les principaux points inscrits à l’ordre du jour de la présente session.
Le porte-parole des administrateurs, Idrissa DIALLO, représentant l’APCAM, a félicité le ministre pour la confiance placée en elle par les plus hautes autorités du Mali en la nommant à la tête du département de l’Équipement, des transports et de désenclavement. Enfin, il a réitéré l’engagement et le soutien des administrateurs pour la réussite de sa mission.
Par sa part, le DG de Mali-Météo dira : «L’ambition, c’est de rendre Mali-météo un service moderne, équipé avec de nouvelles technologies de l’information afin que les usagers puissent avoir à temps réel des informations météorologiques fiables».
Notons que le budget 2016 de l’Agence est estimé à plus de 4 milliards de FCFA.

Par Sékou CAMARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *