Search
vendredi 20 mai 2022
  • :
  • :

Gestion de la Transition: le M5-RFP réaffirme son soutien aux autorités

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a reçu, avant-hier à la Primature, une  délégation du Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP). Les échanges ont porté sur l’évolution de la Transition. Le chef du gouvernement a rassuré ses interlocuteurs  sur les bonnes relations qu’il entretient avec le Président de la Transition et les autres membres du gouvernement.  


À l’issue de la rencontre, le Dr Choguel Kokalla Maïga a confié  à la presse que la coordination des mouvements, associations, plateformes et syndicats est l’une des franges les plus vastes du M5-RFP. Selon lui, les membres de ce mouvement apprennent beaucoup de choses ces derniers temps et ont beaucoup de soucis. C’est pourquoi, le coordinateur du M5-RFP a demandé cette rencontre pour mettre les uns et les autres au courant de ce qui se passe, notamment l’évolution de la Transition, la mise en œuvre des revendications du peuple portées en son temps par le M5-RFP.

Mais aussi pour en savoir davantage sur les relations entre le Président de la Transition et le Premier ministre. «Je les ai rencontrés pour leur faire d’abord la genèse du travail que nous sommes en train de faire, pour leur rappeler que les autorités de la Transition restent attacher aux revendications principales qui ont mobilisé le peuple malien en 2020», a expliqué le chef du gouvernement. Ces revendications, a-t-il rappelé, concernent la création d’un organe unique de gestion des élections, la lutte implacable contre l’impunité et la corruption, les réformes politiques et institutionnelles, la sécurité sur l’ensemble du territoire national, la mise en œuvre intelligente de l’Accord pour la paix et la réconciliation pour consolider l’unité nationale.

Dr Choguel Kokalla Maïga a expliqué aussi à ses interlocuteurs comment son gouvernement travaille sur ces dossiers de façon méthodique, organisée et pédagogique pour que notre peuple, dans  toutes ses composantes, dans les villes et campagnes, vive sur la même longueur d’ondes.

Pour lui, les militants et militantes du M5-RFP ont démontré aujourd’hui encore, la maturité du mouvement. «Nous avons échangé et je suis sorti rassuré que les Maliennes et les Maliens comprennent exactement ce que nous sommes en train de faire et que nous sommes à leur service», s’est réjoui le Premier ministre, qui a insisté sur le fait que le gouvernement est en train de travailler suivant les orientations du Président Assimi Goïta.

Au cours de la rencontre, le Premier ministre a dénoncé l’embargo «illégal» de la Cedeao et de l’Uemoa  dont l’objectif, selon lui, était de faire tomber le gouvernement de Transition.  Il a rassuré les membres du M5-RFP que l’objectif des autorités est de rétablir la sécurité sur l’ensemble du territoire. Il a confié que  lui et le Président Assimi Goïta discutent de toutes les questions d’intérêt national.

Il a, par ailleurs, démenti certaines informations faisant croire qu’il y a des malentendus entre le Premier ministre, le chef de l’État et certains membres du gouvernement.

Lors de la rencontre, les membres du M5-RFP ont réitéré leur soutien au Président Assimi Goïta et au Premier ministre pour la réussite de la Transition, tout en précisant que le Mouvement se retrouve dans le Programme d’action gouvernemental (PAG). Ils ont donné quelques conseils au Premier ministre qui a promis de les utiliser à bon escient.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *