Search
jeudi 16 août 2018
  • :
  • :

Golden Life American Hospital de Bamako: offrir des soins de santé de qualité aux maliens

Ayant commencé à admettre des patients, depuis octobre 2017, l’hôpital Golden life American hospital de Bamako sur la corniche à Badalabougou, a été officiellement inauguré, hier mardi, avec déjà 80 lits opérationnels, et un coût d’investissements estimé à 150 millions de dollars, soit 7,5 milliards de FCFA.

La cérémonie d’inauguration était présidée par le chef de cabinet du ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Yaya HAIDARA ; en présence du ministre de l’Agriculture, le Dr Nango DEMBELE ; de l’Ambassadeur des USA au Mali, Paul A FOLMSBEE ; du maire de la Commune V du District de Bamako, Amadou OUATTARA ; du président du Conseil d’administration de GLAH, Benjamin BAY ; du directeur général adjoint de l’hôpital, le Dr Lasseni KONATE. On y notait aussi la présence de plusieurs invités de marque.
Le maire de la CV a félicité les responsables de l’hôpital pour le choix de sa commune. Pour lui, cet hôpital de très haut standing va non seulement contribuer à améliorer les soins de santé des Maliens ; mais également créer des emplois.
Quant à l’actionnaire majoritaire, non moins président du Conseil d’administration, Benjamin BAY, le coût de la construction des installations et du matériel médical de l’hôpital est estimé à environ 15 millions de dollars, soit 7,5 milliards FCFA, financés par des actionnaires irakiens, maliens et américains.
Selon M. BAY, c’est le manque de soins de qualité qui les a poussé à réaliser ce joyau.
« Les hôpitaux, dont des investissements très coûteux et des organisations très complexes. Il faut avoir un bon bâtiment hospitalier, des équipements médicaux modernes et surtout un très bon personnel médical », a-t-il expliqué.
Et d’ajouter : « Bien que les plus grands actionnaires de Golden Life sont des autres pays, mais l’hôpital est avant tout malien au service du peuple malien ». Pour preuve, a-t-il soutenu, 150 employés sur les 190 qui travaillent à l’hôpital sont des Maliens avec qui des contrats officiels ont été signés, et bénéficieront de l’assurance maladie obligatoire.
Par ailleurs, a indiqué le PCA, tout en évaluant les services de santé offerts dans l’hôpital, la direction a mis en place un politique de prix, compte tenu du niveau de vie des populations maliennes et de leur situation financière.
Avec l’ouverture du Golden Life Hospital, dira le PCA, ces responsables sont ravis de pouvoir effectuer quelques procédures médicales pour la première fois à Bamako. Par exemple, a-t-il indiqué, en orthopédie, les opérations majeures et prothèses, en cardiologie des procédures d’angiographie, la pose de stent ou la pose d’un ballonnet cardiaque. De plus, les procédures du stimulateur cardiaque (pacemaker) et de l’ICD y sont effectuées avec succès.
Pour son PCA, Golden Life Hospital n’est pas leur objectif final, mais plutôt de travailler avec le ministère de la Santé, surtout au niveau l’éducation à la santé pour créer des ressources humaines de qualité et faire des investissements dans différents projets.
« Nous avons des projets tels que l’hôpital de recherche pédagogique, l’école secondaire professionnelle de santé ou le collège. Nous sommes venus partager nos expériences et nos connaissances et en même temps acquérir des expériences d’ici », a conclu M BAY.
L’ambassadeur Paul A FOLMSBEE a réitéré le soutien du gouvernement américain à Golden Life Hospital qui œuvre pour la poursuite de l’amélioration de la qualité de la vie au Mali avant de rappeler que l’année dernière, son pays a été le plus grand donateur bilatéral en matière de santé au gouvernement du Mali, avec une assistance de 67,5 millions de dollars.
Pour le chef de cabinet du ministère de la Santé, fruit d’une fructueuse coopération entre des opérateurs privés maliens, et américains, Golden Life devient un maillon important du réseau des établissements de santé de notre pays et de notre système de soins.
Mieux, dira M. HAIDARA, avec ses 80 lits opérationnels, Golden Life American Hospital, du fait des grands aménagements déjà réalisés et ceux à venir, notamment dans son programme d’investissement, apporte une valeur ajoutée certaine à notre système de soins de santé.
« Pour le meilleur intérêt des citoyens, depuis la promulgation de la loi autorisant l’exercice, à titre privé, des professions sanitaires dans notre pays, cet établissement hospitalier est le plus gros investissement privé dans le secteur », a révélé le représentant du ministre.
Aussi, a-t-il souligné, dans la perspective de la mise en œuvre de la politique nationale de santé, en adéquation avec les lois et règlements, Golden Life American Hospital, contribuera, entre autres à étendre la couverture sanitaire du pays ; améliorer la qualité des services et soins de santé ; réduire les évacuations à l’extérieur du Mali ; offrir de l’emploi aux jeunes diplômés maliens ; contribuer à l’économie nationale.
Par ailleurs, comme tout établissement hospitalier, Golden Life American Hospital a pour mission d’assurer le diagnostic, le traitement et la surveillance des malades, des blessés et des femmes enceintes en tenant compte des aspects psychologiques et sociaux du patient. Il s’agira aussi d’assurer, le cas échéant son hébergement, a précisé M HAIDARA.
Bâti sur une superficie de 7500 m2, l’hôpital intervient dans les domaines de la cardiologie, de l’ophtalmologie, d’Odontostomatologie, imagerie médicale, d’optique ; dispose une salle d’accueil, des laboratoires, de salles d’hospitalisation, une pharmacie, de salles de traitement, etc.
La cérémonie a été marquée par la remise de plaquettes à des personnalités ayant contribué à la réalisation de ce projet ; ainsi que la visite guidée des lieux.

Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *