Gouvernance, développement du pays: le RPM fier des 3 ans de gestion d’ IBK

9

Le Parti Rassemblement Pour le Mali (RPM) a tenu le dimanche dernier, dans la salle de spectacle Lamissa BENGALY de Sikasso, un meeting d’information pour présenter les réalisations, les chantiers du Président Ibrahim Boubacar KEITA (IBK), depuis son élection à la magistrature suprême du pays. Faisant la revue des actions à mi-parcours de son mandat, selon le RPM, le bilan d’IBK est encourageant et prometteur d’un lendemain meilleur, en dépit des difficultés qui ont marqué sa gestion jusque-là.

Des cadres, responsables politiques du RPM, des députés, des présidents de partis politiques membres de la Convention de la Majorité Présidentielle (CMP), des membres du gouvernement étaient présents tous à ce meeting d’information tenu dans la région de Sikasso pour commémorer les 3 ans du Président IBK à la magistrature suprême du pays.
Le Kénédougou, qui a eu l’honneur d’abriter l’événement, était également fortement représenté par ses militants RPM et ses alliés venus de tous les cercles de ladite région qui ont pris d’assaut la salle Lamissa BENGALY en vue de témoigner leur reconnaissance et confiance au président de la République.

Une confiance renforcée
Selon le Coordinateur des secrétaires généraux du RPM de la région de Sikasso, Ousmane KONE, qui a eu l’honneur de souhaiter la cordiale bienvenue aux différentes délégations, la région Sikasso ne regrette pas d’avoir voté pour IBK eu égard aux efforts qu’il est en train de consentir pour le développement du pays.
Il a soutenu que de Kayes à Kidal, en 3 ans, les différents gouvernements d’IBK ont posé les jalons de l’essor de ces localités par la mise en œuvre des projets et programmes structurants.
Spécifiquement pour sa région, M. Ousmane KONE a indiqué qu’en 3 ans au pouvoir, la réalisation du projet présidentiel s’est concrétisée par la création d’emplois pour les jeunes ; la construction d’un centre de formation professionnelle à Yorosso. Ce qui va permettre, à long ou à moyen terme, de résorber le taux de chômage des jeunes dans le pays. Il n’y a pas que ceux-ci, a précisé le ministre KONE qui a fait allusion aux chantiers de la construction de la route Maou-Koury et celle de Kolondiéba ; de la construction d’une usine de CMDT, etc.
Au plan politique, les actes posés par le pouvoir ont été déterminants quant à la décision de plusieurs hommes politiques de rejoindre la famille des Tisserands dans l’optique de soutenir les actions de développement entrepris par le Président IBK.
«Lors des différentes rentrées politiques de Yanfolila, de Koutiala et tout récemment celle de Bougouni et de Kolondièba, le RPM a accueilli à bras ouverts de nouveaux adhérents qui croient comme vous et moi qu’IBK est véritablement l’homme de la situation», a soutenu le responsable politique du RPM.
Le ministre Mme SANGARE Oumou BA, qui a conduit la délégation du BPN-RPM, a expliqué que ce meeting est la cérémonie commémorative de l’investiture populaire du Président IBK à la magistrature suprême, le 19 septembre 2013. Selon elle, cette date est un grand jour et doit être célébrée comme telle parce que consacrant aussi la reconnaissance d’un homme d’État et la légitimité d’un pouvoir, tout en soutenant : « IBK est le premier président malien élu à un score jamais égalé de l’ère démocratique du Mali avec plus de 77% des suffrages exprimés».
Mais pour conforter cette victoire et faciliter la mise en œuvre du projet de société du Président IBK, elle a exhorté l’ensemble des militants du RPM à se mobiliser lors les élections communales et régionales à venir afin de permettre au parti d’avoir le maximum d’élus communaux.

Bilan IBK, ce qui fait la fierté du RPM
Succédant à Mme SANGARE Oumou BA, Dr Aly KOURIBA a fait un exposé synthétisé des acquis, des réalisations et les perspectives du projet de société du Président Ibrahim Boubacar KEITA. Il a développé qu’en 3 ans IBK a posé les jalons de la paix, de la réconciliation nationale pour avoir réussi à signer l’Accord pour la paix et la réconciliation. Ce doucement décrié par certains est le plus cher dont les Maliens disposent pour aller à la paix, à la cohésion sociale, à l’unité et à la réconciliation nationale.
Pour la stabilisation du pays et sa défense, IBK a pris des initiatives qui vont concourir progressivement à améliorer les conditions de vie et de travail de notre armée, à travers l’adoption par l’Assemblée nationale, de la loi d’orientation et de programmation militaire, a indiqué le conférencier. Idem, pour les autres salariés de l’État.
Au plan économique, la croissance du Mali est fortement en progression et a dépassé les 5 points en 2015, a noté M. KOURIBA avant d’expliquer qu’elle est le fruit, a-t-il témoigné à cet effet, que de 2013 à maintenant, le secteur économique s’est développé, à travers des projets d’investissements initiés par l’État estimés à plusieurs milliards de FCFA.
Quant à la dette intérieure, elle est estimée à 238 milliards de FCFA sur lesquels l’État a remboursé 234 milliards FCFA, a révélé le conférencier selon qui des efforts sont en cours pour liquider cette dette.
De même, a-t-il indiqué, l’État a consenti d’énormes efforts pour que les prix des produits de première nécessité soient stables.
De l’emploi des jeunes, la promesse présidentielle de création de 200 000 emplois a atteint un taux de réalisation de 62%. A ce rythme, avant la fin de ce quinquennat du Président IBK, il n’y a pas de doute que cette promesse sera respectée.
Dans le secteur primaire, l’État a augmenté le budget alloué à l’Agriculture qui est passé de 10% à 15%. De même, a-t-il subventionné, les intrants agricoles pour environ 47 milliards de FCFA. Ces appuis de l’État à ce secteur ont contribué à augmenter le rendement des récoltes, a souligné le conférencier tout témoignant que l’année dernière, notre pays a enregistré 8 millions de tonnes de céréales.
Quant aux aménagements des périmètres cultivables, le régime est à 52 000 hectares sur les 100 000 hectares promis par le Chef de l’État qui ambitionne de faire du Mali, une puissance agricole dans la sous-région.
En marge de ce meeting, la finale de la 1ere édition de la Coupe IBK dans la région de Sikasso a été jouée.
Nous y reviendrons…

Par Sikou BAH Envoyé spécial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *