Search
samedi 17 avril 2021
  • :
  • :

Groupe Cinporogo: l’étoile montante au rap à Sikasso

Le groupe Cinporogo (Fraternité) de Sikasso, animé par les jeunes Tahirou Nampé SANOGO dit Bachi et Allassane MINTA dit Minta, a sorti son premier album intitulé « Allah an ye mun kè ila » (Dieu qu’est-ce que nous vous avez fait ?). La dédicace de ce chef d’œuvre de 09 titres a eu lieu, le samedi dernier, dans la soirée au stade Babemba TRAORE de Sikasso, à la faveur d’un concert live. Elle était parrainée par le ministre des Sports, Housseini Amion GUINDO, avec comme marraine Mme Latifa KARABEMTA.

À travers un genre musical très prisé par les jeunes qu’est le rap, le groupe Cinporogo décrie les dérives de la société malienne tout en se donnant le devoir de conseiller du président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, en lui demandant de se remettre à Dieu qui est censé comprendre ses préoccupations plus que quiconque.
Le groupe Cinporogo, une étoile montante de la musique malienne et particulièrement du Rap au Kénédougou, en marge de la musique, s’intéresse également aux questions brulantes de l’actualité dans notre pays. Sur la question de paix et de réconciliation qui est aujourd’hui une priorité pour la population et les autorités maliennes, Tahirou Nampé SANOGO dit Bachi soutient qu’il n’y a point de développement sans entente et cohésion sociale entre les fils de la nation.
« Nous sommes les fruits d’un même arbre qu’est le Mali. Nous devons nous aimer, oublier nos différends, ne plus ruminer de haine les uns sur les autres. Pour que cela soit une réalité, il faudrait que chacun mette le Mali au-dessus de tout. Nous devons développer la culture du pardon et de la tolérance. Prôner la laïcité, la bonne coexistence religieuse et l’éthique », a soutenu Bachi.
Depuis la veille de la soirée dédicace, la ville de Sikasso vibrait au rythme d’un concert géant animé par le groupe Cinporogo qui occupe une place de choix dans le domaine du Rap au Kénédougou.
En effet, entre ces jeunes rappeurs du groupe Cinporogo et la musique, c’est toute une histoire. C’est depuis leur tendre enfance que la musique se révèlera à ces jeunes artistes qui, malgré tout, ont poursuivi leurs études supérieures jusqu’à l’obtention d’une maîtrise.
Le jeune Tahirou Nampé SANOGO dit Bachi nous a confié qu’après avoir décroché son baccalauréat, qu’il a réellement nourri sa volonté de mettre en œuvre sa passion musicale en côtoyant les jeunes rappeurs du groupe Tata Pound. Mais face aux pressions de sa famille qui percevait la musique comme quelque chose de pervers, Bachi a affirmé avoir été obligé d’observer une trêve, dans cette aventure.
Très passionné et amoureux de la musique d’inspiration sociétale, Bachi n’a tout de même pas abandonné son rêve qui lui tenait à cœur.
Le rappeur Bachi a indiqué qu’en 2013, il a encore exprimé sa passion pour la musique et a été compris et soutenu cette fois-ci par certains membres de sa famille, dont son grand frère, Moumine SANOGO de l’ORTM.
Depuis, c’est désormais chose faite, car la dédicace du tout nouvel album du jeune Tahirou Nampé SANOGO dit Bachi et de son complice Alassane MINTA a été célébrée avec faste au stade Babemba de Sikasso.
Ce nouvel album du groupe Cinporogo baptisé : « Allah an ye mun kè ila » ou en français « Dieu qu’est-ce qu’on vous a fait », contient 09 titres qui traitent les problèmes sociaux qui sont aujourd’hui d’actualité dans notre pays.
Dans leur album, le groupe Cinporogo décrie les dérives de la société malienne et interroge sur ce que le peuple malien a pu commettre comme péché pour subir toutes ces injustices, dont la corruption, l’insécurité, les maladies et plusieurs autres catastrophes.
Le titre de l’album intitulé ‘’l’indifférence’’ évoque le peu d’importance qu’on doit accorder aux préjugés et à tout ce qui se dit sur soi à ton absence. Une autre chanson a été conçue pour donner du courage aux paresseux afin qu’ils cessent d’être à la merci des autres.
Aussi, un titre phare de ce premier album du groupe Cinporogo est dédié aux problèmes que rencontrent les enfants des pauvres dans leur scolarisation, notamment le calvaire qu’ils endurent pour obtenir leurs bourses. De même, beaucoup d’autres phénomènes sociaux sont traités dans ce premier album du groupe Cinporogo très écouté à Sikasso et à travers le pays.
Dans la nuit, du samedi 23 au dimanche 24 avril, les fans du groupe Cinporogo ont pris d’assaut le stade Babemba de la ville pour le concert dédicace de leur premier album, les jeunes du groupe Cinporogo avaient invité plusieurs rappeurs venus de Bamako. L’on peut citer entre autres Dri de Kati, Blofou, TimFa, Pispa, Kali le maître, Madol…
Le ton de la soirée a été donné par les jeunes humoristes et les rappeurs en herbe de la cité du Kénédougou, puis ce fut le tour des artistes invités qui ont fait des prestations très admirées et ovationnées par le public Sikassois. La boucle a été bouclée par le groupe Cinporogo qui a livré aux fans des avant-gouts de leur tout nouvel album qui vient d’être mis sur le marché discographique.

PAR MODIBO KONE
Envoyé spécial à Sikasso




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *