Search
samedi 8 mai 2021
  • :
  • :

Harmonisation des organismes de la prévoyance sociale: la CMSS met à jour ses travailleurs

Les travaux de la conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES), sur la phase expérimentale de la mise en place des indicateurs et tableaux de bord ont été lancés ce lundi 1eret dureront jusqu’au au 12 mars 2021, à l’hôtel Maeva palace. C’est le secrétaire général du ministère de la Santé et du développement social, Aly DIOP qui a procédé à l’ouverture des travaux.

On y notait la présence de DICKO DiéminatouSANGARE, directrice générale de la CMSS ; Modibo KONE, commissaire de surveillance de la Caisse malienne de securité sociale (CMSS) ; PARFAIT ZOZAN, représentant de la CIPRES ; Adama BERETHE maire de la Commune IV ; ainsi que des participants.
L’objectif est de renforcer les capacités des acteurs en charge de la mise en place des indicateurs et l’élaboration des tableaux de bord actuariels de la CMSS.
Dans son discours d’ouverture, Aly DIOP secrétaire général du ministère de la Santé et du développement social a d’abord salué l’accord qui lie la CIPRES ET l’INAMI dans le cadre de la réalisation des activités de prévoyance sociale avant de remercier la CIPRES pour avoir accepté d’intégrer la Caisse malienne de securité sociale dans le groupe des organismes de prévoyance sociale pilotes pour expérimentation relative à l’élaboration des indicateurs et tableaux actuariels dans la zone CIPRES. Le secrétaire général du ministère de la Santé a saisi l’occasion de solliciter davantages l’assistance de la CIPRES pour l’appui conseil de leurs hôtesses et de réitérer l’engagement du département en charge de la Santé pour l’accompagnement de toutes actions portées dans ce sens. Selon lui, la tenue de ces assises réveille une importance particulière pour la Caisse et le département de Santé et du développement.
Le représentant du ministre de la Santé a montré que ces travaux permettront de mettre à la disposition de la Caisse malienne de la securité sociale, les outils et les compétences qui permettent d’évaluer et de surveiller la viabilité des régimes qu’elle gère.
De son coté, Parfait ZOZAN, représentant de la Conférence Interafricaine de prévoyance sociale (CIPRES) a soutenu que son organisation est un organe de régulation du secteur de la prévoyance sociale qui compose 17 pays membres de l’UEMOA, de la CEMAC et de l’Océan indien. Selon Parfait ZOZAN, la CIPRES a pour mission d’œuvrer à l’harmonisation législative, réglementaire des organismes de prévoyance sociale des Etats membres afin de contrôler et d’assurer l’appui conseil aux organismes pour l’optimisation de leur fonctionnement.
Le représentant de la CIPRES a informé que son organisation avait lancé plusieurs projets qui visent à développer les référentiels communs et à partager afin de garantir l’amélioration de la gestion technique, administrative et financière des organismes de prévoyance sociale des Etats membres de la zone. Parmi les projets réalisés, le représentant de la CIPRES a cité la confection de la cartographie des risques, la mutualisation des moyens des systèmes informatiques des organismes de la zone CIPRES…
Pour sa part, Diéminatou SANGARE, directrice générale de la Caisse malienne de la securité sociale a expliqué que les tableaux de bord sont des outils d’alerte, comme une météo pour le personnel de sa structure. Elle a révélé que ces tableaux permettent de piloter et surtout d’assurer la pérennité des régimes de la Caisse malienne de la securité sociale.
Enfin, la DG de la CMSS a fait savoir que son personnel sera outillé sur les tableaux de bord actuariels dans les organismes pilotes de prévoyance sociale.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *