Search
jeudi 18 août 2022
  • :
  • :

Haut conseil islamique du Mali: un forum sous régional sur la paix du 15 au 17 janvier

Sur une initiative du Haut conseil islamique du Mali, notre pays abritera du 15 au 17 janvier courant, un grand forum sous régional sur la paix. Ledit forum enregistrera la présence des leaders religieux de 15 pays de la sous-région pour réfléchir sur les voies et moyens de sortir de cette crise. L’information a été donnée, hier mercredi, au cours d’une conférence de presse animée par la commission d’organisation. C’était au siège du Haut conseil islamique en présence du Chérif Ousmane Madani HAIHARA ; du président de la commission d’organisation, Mohamed Macki BAH ; et de plusieurs leaders religieux.

Dans ses propos introductifs, le président du Haut conseil islamique du Mali, Chérif Ousmane Madani HAIDARA, a affirmé que notre pays traversait une crise multidimensionnelle depuis des années avec ses corolaires de morts et de déplacés. Il a déploré le fait que des gens se cachent derrière l’islamique pour commettre des crimes que la religion bannit.
« L’islam est une religion de paix et de tolérance. Le Prophète Mohamed (PSL) a collaboré avec les chrétiens et les mécréants. Tous ceux qui se réclament de l’islam doivent avoir les mêmes valeurs que le Prophète Mohamed (PSL) », a déclaré Chérif Ousmane Madani HAIDARA.
Il a insisté à dire que ce conflit n’engage en rien la religion musulmane et que les acteurs ont d’autres objectifs inavoués.
Chérif Ousmane Madani HAIDARA a déclaré que les musulmans n’ont pas d’armes mais avec leur foi peuvent faire face à l’ennemi.
Selon lui, ce grand forum sous régional sur la paix au Mali est une première dans la sous-région. Une occasion pour les leaders religieux de 15 pays de se retrouver, réfléchir et proposer des solutions de sortie de crise.
Le président du Haut conseil islamique a lancé un appel à tous les maliens à prendre part à ce forum et apporter leurs contributions pour le retour de la paix.
Pour sa part, le président de la commission d’organisation, Mohamed Macki BAH, a ajouté que les seules autorités politiques, religieuses et coutumières ne peuvent pas résoudre la crise actuelle. C’est pourquoi il a lancé un appel à tous les maliens pour la réussite de ce forum.
« La crise s’aggrave de jour en jour. Il est important que nous soyons les premiers artisans de la paix avec la contribution des autres pays de la sous-région. La crise a commencé en faisant croire que c’est une guerre religieuse et s’est aggravée avec des conflits intercommunautaires », s’est inquiété le président de la commission d’organisation.
Selon lui, ce forum sera l’occasion de réfléchir sur comment le Prophète (PSL) a trouvé des solutions à des crises similaires. L’objectif principal recherché étant de sortir de cette situation et redorer l’image de notre pays.
« Certains pays ont connu des crises sécuritaires plus graves que celles que le Mali traverse actuellement. Il s’agira de partager les expériences pour aboutir à une solution définitive », a expliqué Mohamed Macki BAH.
Il a informé qu’à l’issu de ce forum il sera mis en place une coordination des faitières des hauts conseils islamiques de la sous-région dont le siège sera implanté au Mali.

PAR MODIBO KONÉ




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *