Search
lundi 18 décembre 2017
  • :
  • :

Hommage à feu Philippe Grégoire Yacé de la Côte d’Ivoire

Philippe Grégoire Yacé éteint le 29 novembre 1998.

Dans la vie des hommes comme celle des peuples, il y a des évènements qui attristent, qui peinent, qui affligent, comme celui de la disparition de ce grand Homme qu’est Philippe Grégoire  Yacé, ancien Président du Conseil économique et social de Côte d’Ivoire.

Il est difficile de parler de l’homme tellement qu’il a un parcours élogieux, riche d’expériences et d’enseignements, un parcours jalonné de gloire mais aussi de regrets et d’embuches !

La mort a encore frappé en ce jour du 29 novembre 1998 au pays de feu Félix Houphouët Boigny. La disparition de Yacé a constitué une grande perte pour la nation ivoirienne et pour les Conseils économiques et sociaux d’Afrique, car c’est sur son initiative et son impulsion que l’Union des Conseils économiques et sociaux d’Afrique (UCESA) a vu le jour à Abidjan en 1996 et le CESC du Mali a pris part à ce grand rendez-vous des institutions consultatives, en la personne de feu Amadou Ali NIANGADOU, premier Président du CESC du mali (Mandature 1994-1999).

Personnellement j’ai eu l’honneur et le privilège de participer aux obsèques de Philippe Yacé le 29 novembre 1998, à Jacqueville, sa ville natale. La délégation malienne comprenait, outre le Président NIANGADOU, Messieurs Moussa TRAORE dit Juge Balla, Moustapha SISSOKO ancien Secrétaire général du CESC, et moi-même Attaché de Presse du Président à l’époque.

Né le 23 janvier 1921 à Akrou, village de la préfecture de Jacqueville, Philippe Yacé est décédé à Abidjan ce 29 novembre 1998, par une journée triste dans l’histoire de la Côte d’Ivoire. Il fut inhumé à Jacqueville le 14 janvier 1998.

Un hommage mérité a été rendu à M. Yacé à Jacqueville lors de ses obsèques.

Le 29 novembre 1998, le peuple ivoirien a pleuré un grand Homme, un grand Bâtisseur qui a fortement marqué la vie politique et économique de la côte d’ivoire.

Instituteur de formation, Philippe Grégoire Yacé a eu une carrière politique et syndicale bien remplie comme celle du Président Félix Houphouët Boigny.

Une autre dimension non moins importante de l’homme, c’est qu’il était le chef spirituel des « Alladjan ». On parle d’ailleurs des 3 « A » : Abizis, Akouri et Alladjan.

Philippe Grégoire Yacé a été membre du Bureau Politique du Parti Démocratique Africain (PDCI-RDA), depuis 1959, pour ensuite occuper le poste de Secrétaire Général de 1959 à 1960.

Président du CES de Côte d’Ivoire de 1980 à 1998, député à l’Assemblée Nationale de 1958 à 1980 dont il assura la Présidence de 1960 à 1980, Grand-Croix de l’Ordre National de Côte-D’Ivoire, Grand Officier de la Légion d’Honneur, Croix du Combattant de la seconde guerre mondiale (1939-1945), le nom de Philippe Grégoire Yacé restera à jamais gravé dans les annales de l’histoire de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique. Homme de conviction, de paix et de culture, dors en paix !

Moussa SY Journaliste Chef de Cabinet du Président   du CESC Mali




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *