Search
mercredi 19 décembre 2018
  • :
  • :

Housseini Amion Guindo: les grands axes du programme

Le candidat des Partis unis pour la république (PUR) et d’autres organisations, Housseini Amion GUINDO, a entretenu les hommes de média, le samedi dernier, à la Maison de la presse, sur les grands axes de son programme de société. Ils s’articulent autour de la sécurité, de la santé, de l’économie, de la lutte contre la corruption, de la réconciliation, de l’entente, etc.

Entouré de ses soutiens comme le président des PUR, Abdoulaye Amadou SY ; de la plateforme ‘’Waati Sera’’, Mohamed BAMBA ; le candidat Housseini Amion GUINDO a animé son point de presse. C’était également en présence du représentant de la Coordination des mouvements de l’entente (CME), du représentant de la plateforme des ‘’Bâtisseurs’’ ainsi que des cadres du parti de la Convergence pour le développement du Mali (CODEM).
Introduisant leur candidat, le président des PUR a précisé que l’exercice est une profession de foi de Housseini Amion GUINDO dont l’objectif est de dévoiler les grandes lignes de son programme de société. Elles traduisent la vision, l’engagement et la détermination du candidat Poulo pour le Mali, a soutenu M. SY.
Ensuite, pendant près d’une heure de temps, le candidat Housseini Amion GUINDO s’est accentué sur son programme de société pour le Mali s’il est élu président de la république à l’issue du scrutin présidentiel prochain. Ce n’est pas un rêve, selon le candidat, au motif que son parti est la 4e force politique du pays sans compter le soutien des PUR et autres organisations l’appuyant.
« En allant à cette élection, notre objectif est d’aller au second tour. Sur le terrain, nous sommes soutenus par des militants d’un parti politique qui n’a pas voulu à aller au scrutin », a-t-il déclaré.
Également membre de la plateforme politique les « Bâtisseurs », Housseini Amion GUINDO a rappelé que l’objectif de ce regroupement était de réduire au maximum le nombre de candidatures en vue d’unir nos forces.
« Nous sommes conscients que nos partis individuellement ne sont pas bien implantés sur tout le territoire national. C’est pourquoi nous avons voulu cette convention de soutien et de solidarité », a expliqué le candidat des PUR.
Ainsi, le report de voix est automatique pour le candidat des « bâtisseurs » qui serait au second tour. Et la question qui se pose et si jamais aucun candidat de cette plateforme ne franchira le 1er tour de la présidentielle ?
Pour l’instant, selon le candidat Poulo, il n’envisage pas cette possibilité, mais si ça arrivait, une décision sera prise au moment opportun.
« Déjà, il faut savoir qu’il ne s’agit pas de donner une consigne de votre vote pour X ou Y. On peut aussi s’abstenir de prendre une position entre les personnes qui seront au second tour », a-t-il précisé.
En tous cas, ils croient bien en leur chance à cette élection, en raison de leur proximité avec la population, pour avoir vécu les mêmes peines et souffrances contrairement à des candidats biberonnés par l’État.
« On maîtrise la réalité de ce pays pour l’avoir vécue. Comme des milliers d’enfants, j’ai parcouru des dizaines de km pour me rendre à l’école. J’ai perdu un frère et sœur parce qu’il n’y avait pas de centre de santé dans mon village. J’ai aussi des petites activités pour pourvoir satisfaire certains de mes besoins », a rappelé le candidat Housseini Amion GUINDO, pour dire qu’il faut confier la destinée de l’État à des fils nés et grandis dans le pays.
Les ambitions de Poulo pour le Mali
Selon le candidat Housseini Amion GUINDO, son programme de gouvernement intitulé : « Croire au Mali et au Peuple », est leur engagement pour redonner confiance aux Maliens en vue de bâtir un État prospère, mieux intégré en Afrique, ouvert sur le monde et basé sur les forces et potentialités du pays.
« Il se veut une différence avec d’autres projets et programmes par la prise en compte des aspirations
réelles des populations maliennes et africaines, à travers la connaissance diverse et profonde du pays », a-t-il spécifié.
Ce document politique du candidat Housseini Amion GUINDO donne la priorité à la sécurité, la recherche de la paix, la lutte contre la pauvreté, l’instauration de la confiance entre l’Etat et le peuple, la lutte contre l’impunité, la moralisation des investissements étrangers, au développement des sports, à l’amélioration du système éducatif malien et à l’accès au sein de santé, etc.
Outre ces axes, s’il était investi de la confiance des Maliens, Poulo, le président de la CODEM, a pris l’engagement de réduire des inégalités, à travers des politiques structurelles qui mettront l’homme au centre de ses préoccupations conformément à la valeur humaine de leur orientation.
Sur le plan économique, le candidat affirme qu’il construira un modèle économique plus redistributif du revenu national, basée sur les potentialités endogènes d’un système de consommation des productions et services nationaux dans un système qui facilite la vie des Maliennes et des Maliens. Ce faisant, explique le candidat, avec son équipe, ils vont bâtir une économie nationale de progrès orientée vers la réduction majeure des inégalités socio-économiques et la promotion de la solidarité.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *