Search
lundi 19 avril 2021
  • :
  • :

IBK est sorti de l’hôpital depuis lundi

Le président de la République, après avoir quitté l’hôpital, le Vall de Grâce, suite à l’intervention chirurgicale qu’il a subie, mardi 12 avril, s’est rendu avant-hier à l’ambassade du Mali à Paris. Il s’est adressé à la Nation pour remercier chaque Malien et chaque Malienne.

Le président IBK est pressé de rentrer à Bamako. Mais tout président qu’il est, IBK reste un patient sous les instructions de son médecin. C’est pourquoi il a souhaité s’adresser à ses compatriotes pour les remercier de l’élan de solidarité dont ils ont fait preuve, en vue de préserver l’essentiel.
« Très chers compatriotes, Maliens et Maliennes. Je voudrais au sortir de cette pause obligée par la maladie venir m’adresser à vous aujourd’hui en devoir de reconnais-sance pour l’immense océan de sympathie, de compassion dont j’ai été l’objet entouré au long de ces journées. Je viens devant vous pour vous dire merci, simplement merci à vous tous et à vous toutes, qui chacun en le lieu où il s’est trouvé, à la mosquée, à l’église, au temple, partant sur l’ensemble du territoire national bien au-delà, me disant je pense à vous, chers Africains, de tous horizons », a indiqué le président de la Répu-blique.
Dans son message, le président de la République s’est surtout réjoui de l’élan de solidarité nationale dont les Maliens ont su faire preuve auprès de sa personne. Un geste que le président de la République n’est pas prêt d’oublier si tôt.
« Dans une brillante unanimité, vous avez été à mon chevet. Cela a été pour moi une belle interpellation qui m’a indiqué clairement qu’au-delà des nuances, des contin-gences sur l’essentiel, toujours dans ce pays fabuleux, nous nous sommes retrouvés plus frères que jamais. Aussi j’ai compris. Ainsi je tâcherai de faire en sorte que chacun se sente concerné. Et je dis que le temps de la maladie est un temps de grande humilité, de replonger en soi pour remonter les valeurs les plus essentielles ; celles qui nous font comprendre qu’homme parmi les hommes, quel que soit notre statut du moment, nous ne sommes et nous ne serons que des hommes, des hommes simples. Ainsi j’ai com-pris que parmi vous, à votre tête, je ne suis qu’un homme en mission », a-t-il souligné.
Le président IBK a également remercié, au-delà de l’hôpital militaire Percy où il a reçu les soins d’une équipe formidable, les autorités françaises, le Chef de l’État, François HOLLANDE, le Premier ministre VALLS, qui a fait le déplacement à son chevet. Il a enfin témoigné de de la vibrante et formidable solidarité, et compassion dont notre elle communauté de France à fait montre en ces difficiles circonstances.
Bien que guéri, les obligations de Chef de l’État du Mali lui imposent à Ibrahim Bou-bacar Keita de rester un peu à Paris pour parler au nom du Mali. En effet, a présenté hier les condoléances du pays à la suite de la mort de trois soldats français la semaine dernière au nord.
Avec son homologue français, François Hollande, IBK a rendu un dernier hommage aujourd’hui jeudi aux soldats de la force Barkhane tués, dans le nord de notre pays, le 12 avril dernier. Les deux chefs de l’État ont participé à cet effet, à la cérémonie d’hommages à la mémoire de ces trois soldats.
Aux commandes de l’État depuis Paris, le président IBK, qui avait déjà repris ses acti-vités, a adressé mardi, depuis la Chancellerie malienne à Paris, un Message de condo-léances à Sa Majesté Impériale AKIHITO, Empereur du Japon, suite au tremblement de terre survenu le 15 avril 2O16.

Par Sidi Dao




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *