Search
vendredi 23 avril 2021
  • :
  • :

IKN : le retour de la manivelle

Ce week-end, le troubadour des colonels à la langue sacrément pendue a marqué encore un point sur ses adversaires et ses détracteurs. En réussissant son challenge de la mobilisation du samedi 6 mars au CICB avec les femmes mobilisatrices et mobilisées moyennant pagnes pour soutenir la Transition, Issa Kaou N’DJIM réussit encore un pied-de-nez à ses anciens camarades du M5-RFP qui semblent devenir M5-SDF (sans domicile fixe).
Tandis que le M5 erre pour trouver une salle pour sa déclaration tonitruante sur le régime des colonels et continuer à déverser inutilement sa bile sur l’ancien régime, Kaou N’DJIM fait salle comble, deux fois, trois fois, quatre fois plus que le M5. Toutes choses qui font écrire à certains de ses admirateurs que de la CMAS à M5-RFP, aujourd’hui, avec l’ACRT, Issa Kaou N’DJIM prouve une fois de plus qu’il a le sens, la vision de ressembler plus de monde autour de ses idées. Depuis qu’il a décrété le décès et prononcé l’oraison funèbre du M5 (le M5-RFP est mort par sa belle mort), on dirait que les choses se passent mal, disent les fans comme dans une prophétie.
Toutefois, en prônant la liquidation de l’ancienne classe politique au profit de la candidature de sa nouvelle idole, Assimi GOITA, qu’il appelle à se présenter à l’élection présidentielle, Issa Kaou N’DJIM semble mésestimer l’impact du retour de la manivelle. La contradiction est viscérale et foudroyante. C’est le sujet de votre Facebookan de ce jour.

Abdourahamane Sangare : le temps est le meilleur juge. Tout ce que je sais, c’est que seul le peuple est souverain et que le Mali n’a besoin que du changement à travers des actes et actions honorables et non de folklore, de tape-à-l’œil, de diversion. De la vie à l’insécurité en passant par les grèves dans les secteurs sociaux de base (santé, éducation…) la seule chose qui a changé est la tête de la gouvernance avec le même système.

Oumar Traore : une chose est sûre, Kaou DJIM n’est pas un modèle à suivre pour tout Malien crédible et intègre. Car, il faut être inconscient pour oublier qu’hier tout près les gens sont morts pour la bonne gouvernance, contre l’injuste, la corruption. Kaou DJIM est pire que tous les politiciens qu’il critique jour et nuit. Une chose est sûre on ne peut pas empêcher le Pantin de dire ce qui lui a été donné comme consigne, mais le temps est le meilleur juge.

Mohamed Papin Djire : vraiment le temps est le meilleur juge. Pour lui, ce n’est pas à cause de la réussite, mais son intérêt personnel, il va sortir par la petite porte

Askia DE Banikane : oui vraiment il a la maturité de trahir chaque fois que l’occasion se présente comme le dit un adage : ‘’celui qui a trahi trahira’’.

Abdoulaye Doumbia : Kaou Jim est le vrai prototype du Malien. Pourvu que je gagne mon pain que le pays et les autres aillent en enfer. Voilà la pensée de Kaou Jim. Il ne peut continuellement s’arc-bouter sur les autres pour sortir des ténèbres. Je ne sais plus dans quel pays on est jusqu’à imaginer un Assimi président. Vraiment le Mali est tombé bas. De quelle maturité nous parle-t-on concernant Kaou Jim ?
Quelle idée novatrice a-t-il déjà proposé pour sortir le pays du gouffre dans lequel il est ?
Je pense que je vais changer de nationalité, seulement j’attends 3 mois et d’ici là tout va changer au Mali. Inchalla ! Et plein de gens iront chier dans les seaux où vous savez.
Le temps est le meilleur juge et très souvent on tombe dans son propre piège
Just wait and see

Diakite Abou Bakara: même le Premier ministre l’a confirmé sur RFI qu’aucun membre de la Transition ne pourrait se présenter. On comprend Kaou comme il a perdu Dicko, il cherche un autre refuge qui serait chez Assimi en entendant.

Boubacar Ndiaye : le noir sur blanc. Ce sont les hommes qui ont écrit, ce n’est pas coranique. Les mêmes hommes qui ont écrit, ce sont les mêmes hommes-là qui vont encore changer. Voilà la vérité et puis il est Malien, il a droit de se présenter. IP n’est pas gagné, mais personne ne le sait.

Aziz Maïga ne ment pas : les déclarations de Kaou DJIM n’engagent que lui. Le Mali n’appartient ni à lui ni au vice-président, le Mali est un pays de droit et il est écrit noir sur blanc sur la charte que ASSIMI ne peut plus se présenter.

Iliassa Toure : vraiment Assimi devrait lui dire de fermer sa bouche, car il a des défis à relever avant d’être candidat. S’il parvient à amener la sécurité c’est le peuple tout entier qui le réclamera à pour se présenter! Qu’on mette le Mali au-dessus de tout!

Moussa Béma Sidibé : à cause de Dieu, laisse Dicko travailler vos têtes. Kaou Djim vaut mieux que ceux qui passent tout leur temps à parler de lui sur les réseaux sociaux. Il est maintenant dans les poubelles du féodalisme antique.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *