Injonctions des usa au gouvernement: les Maliens dénoncent et accusent

5

Dans une prise de position affirmée officiellement par sa représentation dans notre pays, les États-Unis exigent du gouvernement malien de couper tous liens supposés à la fois publics et privés avec le Gatia. Une déclaration interprétée à tord ou à raison comme une ingérence extérieure qui a provoqué des vives réactions des Maliens, lesquels n’ont pas hésité à dénoncer cette intrusion américaine dans un conflit communautaire auquel le gouvernement est complètement neutre.
Nous vous proposons les commentaires tranchés des internautes sur les réseaux Malilink et Malijet.

Réactions sur Malilink

Sidy Danioko :
« Le manque de sincérité
de l’Ambassadeur »
Dites à l’Ambassadeur des États-Unis d’avoir le courage et la sincérité avec lui même de dire aussi à la France et sa mission de balkanisation de suspendre tout soutien aux terroristes de la CmMachin.
We have to be correct and consistent across the whole board

Mohamed AG HAMATY : « Que reprochent les USA au Gatia » ?
L’Ambassadeur US ne dit pas ce que les USA reprochent au Gatia et encore moins qualifier les liens, de type «liaison dangereuse», entre le GRM et le Gatia, si ce n’est pas que «quand on veut tuer son chien, on l’accuse de rage» !

Chouaibou Maiga « Et la CMA et ses liens avec les terroristes ? »
Les États Unis n’ont jamais demandé aux groupes armés de cesser de menacer la paix. Pourtant, la CMA l’a fait plusieurs fois.
Aujourd’hui, ils trouvent les mots pour parler du GATIA et de ses liens avec l’État malien !
On ne parle pas de la CMA et ses liens avec les terroristes qu’à cette occasion ? C’est encore à cette occasion que les USA parlent de la nécessaire présence du gouvernement malien à Kidal ?
Cordialement

Tiéman Diarra : « On sait ce qui
est bon pour le Mali »
Rien d’étonnant. Les Américains soutiennent des terroristes en Syrie.
Ils veulent le faire ici aussi.
C’est au peuple malien de montrer à la face du monde entier ses préférences. Nous ne sommes pas des idiots pour ne pas savoir qu’est-ce qui est bon pour le Mali, qu’est ce qui ne l’est pas.

Sidy Danioko : « Qu’on arrête d’insulter notre intelligence »
Nous ne devons pas accepter ces trucages et tripotages de la vérité de qui que ce soit. Ces pays conjuguent la confusion et la prise de parties à tous les temps.
Maintenant que la CmMachin se trouve chicoter sur tous les fronts ; ils sortent du bois comme si l’intérêt du Mali et des Maliens était une priorité pour eux.
De grâce !!! Qu’on arrête d’insulter notre intelligence

Diagayaté : «Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de rage»
On est malheureusement en droit d’apercevoir ce danger : «quand on veut tuer son chien, on l’accuse de rage» !
Pendant que la France revient un peu à de meilleurs sentiments (les médias le rapportent), les USA viennent avec une fracassante exigence dans le sens contraire. Les USA mêmes emploient des «milices» partout – bien sûr ouvertement, mais quand même des porte-mains brutaux qu’ils appellent sociétés privées, ils sont déployés en Irak, Afghanistan… en Syrie au Yémen et j’en passe. Abou Graib !!! On sait ce que ces sociétés privées accomplissent, dans trop de cas, comme exactions.
Je rappelle à l’Ambassadeur des USA la liste des (présumés) criminels qui étaient recherchés par la justice malienne par mandats internationaux (voir fichier). (Que les autres lecteurs daignent passer là-dessus, merci !).
Sait-il qu’avec les autorités intérimaires, on installe des gens comme administrateurs qui sont responsables politiques et militaires de viols, de mariages forcés, de pillages et d’amputations de membres. Violations concrètes de droits des hommes pas du tout diffus en notions difficilement saisissables comme «liberté».
Les patrouilles mixes conduisent à la même chose du point de vue militaire.
L’ambassadeur des USA doit plutôt exiger que le MNLA et la CMA présentent leurs excuses aux populations du Mali, principalement du Nord qu’ils ont privé de soins médicaux, d’école, de petits projets de développement et tant d’autres services si minimes soient-ils. FARC vient de le faire aujourd’hui au peuple colombien.
Bien cordialement

Sidy Danioko : « laisser le Gatia serait synonyme de trahison »
L’ambassadeur parle comme s’il a oublié que la CMMachin a défié tout le monde, même l’ONU dans sa résolution, quand il s’agissait du cantonnement et du désarmement des terroristes (Ne sont-ils pas en train d’imposer leurs vœux et aspirations sur le peuple malien ?). Ils n’ont pas été intransigeants face à ça. Maintenant, ils veulent nous casser les tympans avec des histoires.
Bien vrai que je m’oppose catégoriquement, à toutes sortes de groupes armés dans notre pays, je dois reconnaitre que la miette de dignité et de fierté que nous avons aujourd’hui est due au Gatia.
Donc, laisser ces gens-là face à ces pressions serait synonyme de trahison de la part de tous les Maliens.
De grâce, ayons le courage de dire NOOON !!!

Dr Bala Coulibaly :
« Nous n’acceptons pas ce dicta
du gouvernement américain »
Nous ne pouvons accepter ce dicta du gouvernement américain, qui ne marche plus, même avec ses 1milliards de dollars d’engagement non sollicité par le peuple malien. Le Mali est une Nation et on doit se convaincre de cela, dans toutes les démarches envers elle. La Coordination nationale de Veille stratégique et Citoyenne (CNVSC) fait très rapidement de rappeler ici que le peuple malien n’a jamais été consulté et concerné par l’accord de paix, signé par son soi-disant gouvernement, une marionnette de la France avec le soutien indéfectible des Nations unies. Le Mali n’a jamais dit son dernier mot depuis 50 ans quant au conflit dans sa partie Nord, puisque soutenu et raviver constamment par eux, vivant du sang de l’Afrique. Avec la CNVSC les causes profondes de la crise sont connues et les relations sous-jacentes sont identifiées, pour la sortie de crise du Mali, de l’Afrique et du monde.

Pour tous besoins d’informations, prière de consulter les sites www.centresene.org/www.cnvsc.org/www.niangfoundation.org.

Balata Sidibé:
L’ambassadeur Folmsbee se trouverait influencer par un conseiller en sécurité Touareg Pro CMA selon ceux qui connaissent ce conseiller.
.
Salutations meilleures

RÉACTIONS SUR MALIJET

EMRE : « c’est de l’ingérence »
Le gouvernement du Mali n’a aucun lien direct ou indirect avec une quelconque milice et non pas le GATIA. Le Mali est un État fort et respectueux qui ne traiterait jamais avec une milice et ce n’est pas aux USA de nous le rappeler. Les USA n’ont pas à se mêler des affaires internes du Mali pour vous le rappeler aussi on appelle ça de l’ingérence.

AG AZAMANE :
« le pompier pyromane »
À partir d’une fenêtre de dialogues encore ouverte, mais « bourrée » de 145 commentaires sur le thème, je déporte le commentaire de Telli commenté par Alla Ag dont je commente ses positions sur le sujet. Lisez plutôt !

Telli : « Le problème c’est que Mr l’Ambassadeur ne demande pas au gouvernement malien de couper toute relation officieuse/officielle avec la CMA, le HCUA et le MNLA. À quoi font servir les patrouilles mixtes si c’est pour conduire les membres des FAMAs à l’abattoir. C’est facile de donner la position et la direction à des complices afin de tomber dans de vraies-fausses embuscades. Quand on sait que les soldats maliens formés par les USA ces dernières années sont ceux qui ont déserté pour aller grossir les rangs du MNLA et ses alliés islamistes djihadistes en 2012, alors on est tenté de dire le pompier pyromane. »

Alla AG : La CMA est signataire des accords et comptait parmi les camps adverses et c’est à ce titre que le Gouvernement du Mali est obligé de composer avec elle ? Par contre, le Gatia, c’est quoi ? Une milice pro-gouvernementale qui sape l’autorité de son employeur. Comment signer avec elle et au sujet de quoi ? Réfléchissez un peu avant de sortir des boniments, même si vous n’aimez pas les rebelles, ils étaient là et peuvent encore sévir et cela incommode en principes. L’Ambassadeur des USA est la voix de la toute première puissance planétaire et ses vœux sont égaux à des ordres n’en déplaise aux petits commentateurs écervelés. »

AG AZAMANE : « Si comme tu le dis, justement et à bon propos, je te cite : «L’Ambassadeur des USA est la voix de la toute première puissance planétaire et ses vœux sont égaux à des ordres, n’en déplaise aux petits commentateurs écervelés.» ; comme je fais partie des «petits commentateurs écervelés», je te pose la question suivante, à laquelle, je sais que tu ne répondras pas : «comment les USA, qui sont les «gendarmes du monde », n’ont pas pu, militairement, infléchir Bachar Al Assad, le président de la Syrie, qui massacre, depuis 5 ans, les populations civiles de son pays ?»
Sincèrement

Mali
Nous Maliens, demandons en retour au gouvernement Américain de cesser tout lien public et privé avec le FRONT AL NOSTRA lié à ALQUAIDA en Syrie et aux Kurdes en Irak et en Turquie.

Simoki : « les Usa protègent leur enfant chouchou qui est la CMA »
Où étaient les USA quand les 65 soldats maliens ont été égorgés à Aguelhok ?
Où étaient les USA quand les officiers et des administrateurs civils ont été tués à Kidal en Mai 2014 ?
Où sont les USA quand les positions maliennes sont attaquées par les groupes armés et alliés, quand les accords de cessez-le-feu sont violés, quand les accords issus du processus d’Alger sont sabotés et boycottés ?
Cette déclaration prouve à suffisance que les USA et son allié de toujours sont de mèche en protégeant leur enfant chouchou qui est la CMA.

PATRIOTE :
« Ce monde est dirigé dans le mensonge et l’imposture… »
« Le gouvernement malien doit également mettre fin à tous liens à la fois publics et privés avec le GATIA, un groupe de milice armée qui ne contribue pas à ramener la paix dans le nord du Mali », selon l’Ambassadeur des États-Unis d’Amérique au Mali.
Si le GATIA ne ramène pas la paix, la CMA MNLA non plus. Je dirai aussi que les impérialistes arrêtent tout lien avec la CMA et le MNLA. Nous savons tous que KIDAL est sous occupation impérialiste. Ce monde est dirigé dans le mensonge et l’imposture des impérialistes.

Baye « l’Ambassadeur défend les intérêts de son pays »
Les États n’ont pas d’ami, mais des intérêts, l’Ambassadeur défend ses intérêts, c’est à nous peuple du Mali de descendre dans les rues pour soutenir le GATIA, le gouvernement à les mains liées, il ne peut rien faire, c’est au peuple de montré aux Américains ce que nous voulons que notre pays soit, le gouvernement est faible devant cette situation
Les Usa doivent arrêter tout lien avec l’état islamique et nous dire pourquoi avoir bombardé récemment 99 soldats de Assad.

Cléopâtre
Allez-vous faire foutre les Américains. On a compris vos petits jeux. Au lieu d’accuser notre gouvernement, des terroristes siègent au nord pourquoi ne pas intervenir étant donné que vous vous prenez pour des gendarmes du monde.

Osk
Que les USA arrêtent de soutenir Al Qaida et Daesh par l’intermédiaire des groupes armés qui n’ont de modéré que la mort.
Vive le général Gamou ! Vive le Gatia !
À BAS LES YANKEES !

Balimamousso# « Les Maliens ne doivent pas céder »
Ils imposent parce qu’ils sont convaincus que nous dépendions d’eux et non le contraire…Les Maliens ne doivent pas céder, cependant il est impératif que les populations et les politiciens maliens fassent bloc commun pour qu’en cas de sanctions venant de ce pays, les conséquences puissent être résorbées et que les Maliens en sortent grandis… la question est de savoir si les Maliens, du plus riche au plus pauvre, du plus puissant au plus faible, sont prêts au grand sacrifice !!!
Nos fiertés et nos dignités sont elles au niveau souhaite pour relever ce gros défi ????
D’autre part, il faut que nos dirigeants soient stratégiques, qu’ils concrétisent et renforcent les recrutements de militaires et profitent pour intégrer en priorité tous ceux qui ont un profil loyaliste convaincant… Les milices ne peuvent être une solution de longue durée, elles ne sont pas légales et peuvent se retourner contre les forces légitimes….
Ah les peaux noires, réveillez-vous partout au monde ou vous vous trouvez, vous subissez les dictats des peaux blanches quand vous êtes dans leurs pays et quand ils sont dans vos pays !!
Quand est-ce que ce cauchemar s’arrêtera ? Tant qu’on continuera d’avoir peur et de nous mépriser les uns les autres : les dirigeants africains qui méprisent leurs peuples africains au point qu’ils choisissent souvent de passer tout leur mandat dans les avions à destination d’autres pays ou nous sommes souvent méprisés, les intellectuels africains qui méprisent les illettrés africains (et font tout pour les maintenir dans cette posture), les ressortissants africains qui sont persécutés par d’autres Africains dans les pays africains……La liste est longue.
À bon entendeur salut !

Un internaute
« Irak, Syrie, Libye, Yémen…
Aujourd’hui, le capharnaüm en est à un niveau littéralement inédit. Pour la première fois depuis les deux Guerres mondiales, quasiment tous les pays allant de la Libye à l’Afghanistan sont impliqués dans un conflit armé (avec le sultanat d’Oman comme notable exception). Le chaos, l’incertitude et la complexité que connaissent la versatilité et bien souvent l’incohérence des alliances et des inimitiés en présence a de quoi donner le vertige.
En Irak et en Syrie, les États-Unis et leurs alliés combattent aux côtés de l’Iran pour défaire l’État islamique (EI), mais au Yémen, les États-Unis et bon nombre ces mêmes partenaires régionaux collaborent pour repousser les forces houthies soutenues par l’Iran.
Face à l’Iran, Israël et l’Arabie saoudite sont plutôt sur la même longueur d’onde, mais le reste de leurs anciennes et profondes divisions sont toujours d’actualité.
En Syrie, l’Iran soutient Bachar el-Assad ; les États-Unis et leurs alliés occidentaux déplorent son action, mais tolèrent sa présence, tandis que certaines factions rebelles soutenues par les États-Unis dans leur combat contre l’EI cherchent (et depuis longtemps) à le destituer. Les États-Unis voudraient que les pays de la région défendent leurs propres intérêts –et pas seulement en Libye, ni pour court-circuiter l’Amérique.
Nous sommes donc face à un ensemble d’opérations aux conséquences totalement désastreuses ou, pour emprunter aux militaires américains un terme technique adéquat, un clusterfuck –à peu près traduisible par «tas de merde» ou «bordel sans nom» (pour gagner en politesse, on parle de charlie foxtrot, selon les règles de l’alphabet phonétique). Pas étonnant donc que tant d’Américains veuillent se désinvestir de cette région le plus vite possible. Selon eux, l’incendie qui embrase le Moyen-Orient est bien au-delà des capacités de contrôle de leur pays, les animosités locales servant de combustible sont anciennes et la plupart des conflits actuels sans grande importance pour leur vie quotidienne…….»

MOUSBY
« les Usa et France qui sont
à la base de notre conflit »
Les Américains se moquent de nous ou quoi, s’ils veulent que cette crise la finisse qu’il nous vend des armes on viendra botter le Q de ces salauds de la cma, mais moi je trouve ça blizzard ce que dit l’ambassadeur des USA au Mali, c’est son pays et la France qui sont à la base de notre conflit.

Mohamed Ag Abdoul : « le Gatia
ne bénéficie l’aide de personne »
Si la France et les USA mettent fin à leur relation publique/privée avec la Cma, le gouvernement mettra fin à son lien avec le Gatia, d’ailleurs, le Gatia ne bénéficie l’aide de personne, seulement que le Gatia prend les matériels que vous aviez donné à la cma, raison pour laquelle vous voulez menacer notre gouvernement.

Krimo :
« Il faut notre destin en main »
Les États-Unis rompent maintenant leur silence pour exiger à notre gouvernement de couper tous les liens avec le Gatia. Vous voyez le jeu de cette communauté internationale qui est censée mettre fin à cette crise de notre pays. Mes chers compatriotes si nous ne prendrons pas notre destin en main cette crise ne finira jamais.

Bob leponge
Les maîtres du monde qui se cachent derrière l’ONU pour imposer leurs volontés sur nos pays sous-développés et en plus tiennent des discours qui laissent croire que leur combat c’est contre les terroristes alors que c’est eux qui les armes les nourrissent l’exemple en Syrie.

Paul Diarra : « Le gouvernement n’a rien avoir avec le gatia »
Le gouvernement n’a rien avoir avec le gatia, le gatia est un groupement de jeunes touareg qui ne veut pas que la cma fait ce qu’elle veut dans leur ville, comment vouloir vous opposez à ça, mais je trouve juste la cause du Gatia que celui de la Cma.

PALMERE : « C’est la population du Mali qui soutient le Gatia »
Qui menace la vie des civils au monde ? Mais c’est vous les USA et les grandes puissances. Pour votre cause seulement, vous aviez mis tout le monde à feu et à sang, et aujourd’hui comme par hasard le Gatia botte votre fils du nom de la Cma, vous voulez mettre en garde notre gouvernement comme par hasard.
C’est la population du Mali qui soutien le Gatia en temps que notre défenseur à la place de notre armée parce que vous aviez mis à terre notre armée avec votre soi-disant formation de l’EUTM, qui ne serve à rien, vraiment trop c’est trop, c’est la population du Mali qui doit se lever et donner mains fortes ensuite dire la vérité aux occidentaux, on ne meurt pas deux fois.

Oumar konta « Laissez-nous tranquilles »
Les Américains se prennent pour les gendarmes du monde eux qui se disent combattre le terrorisme qu’est-ce qu’ils ont bien pu faire dans le nord du Mali ? Tous les conflits dans le monde c’est eux qui l’organisent. Qu’ils s’occupent de leurs problèmes et nous laisser tranquilles.

Kaya Magan « Que les USA honorent d’abord leurs engagements »
Cette fanfaronnade d’une autre époque ne nous fait ni chaud ni froid. Au lieu d’ordonner au gouvernement de contrôler ceci ou cela, que les USA honorent les engagements financiers qu’ils ont pris lors de la rencontre de Paris 2013. C’est facile de se fendre en communiqués, mais tout aussi difficile de faire du concret. Que les USA mettent fin à tous liens à la fois publics et privés avec les rebelles syriens.
N’importe quoi !

Madka : « On se laissera faire éternellement »
Oui, on le sait depuis que cette communauté internationale est une mafia organisée.
Qui piétine la souveraineté malienne ?
Qui conseille et arme ces voyous ?
Où vont les revenus de cette drogue à laquelle on fait allusion ?
Qui est allié avec les terroristes ?
Qui a créé les groupes terroristes ?
Qui est terroriste ?
La réponse est connue
Occidentaux vous nous humiliez, piétinez
Je jure au nom d’Allah qu’on se laissera faire éternellement
Merci

Merci Excellence
Si c’est un conseil, nous remercions son excellence.
Mais en dehors de ça, je ne vois pas pourquoi on demanderait au Mali (autorités) de ne pas pactiser avec le GATIA.
Lui même Ambassadeur sait très bien que la puissance impérialiste a semé le désordre au Mali et ne s’est pas limité à cela. Elle, avec les Nations unies, a cautionné l’occupation anarchique de Kidal par des bandits qui n’ont ni foi ni loi. Elle empêché, sinon combattu l’armée régulière du Mali chaque fois qu’elle essaie de bouter ces bandits dehors. Elle participe aux combats et fournit armes et munitions aux bandits. Ou c’est une campagne de dénigrement de notre pays sur leurs radios et TV. Pire ces impérialistes sont en train de créer ce qui n’a jamais existé au Mali : l’ethnicisme ou l’ethnocentrisme.
Donc, le Mali ne pouvant rester à la merci des bandits, alors nous jouons également dans les eaux troubles comme cela est le mode operandi actuellement et dont eux USA sont les maîtres.
Conseil pour conseil, que les USA arrêtent de supporter Israël dans leur barbarie contre les habitants de Palestine et de ci-Jordanie. Qu’ils arrêtent de supporter des bandits contre les pouvoirs légalement reconnus de tous. Aussi qu’ils gèrent l’assassinat des noirs par les policiers blancs.
Nous aspirons à un monde de paix, de respect de la race humaine et de l’égalité comme stipule dans leur constitution. Et nous les invitons à cultiver cela avec les moyens colossaux dont ils disposent et d’oublier un tant soit peu les intérêts égoïstes.

Le vrai
« Ne nous racontez pas des histoires »
Rires, avant de balayer devant la devanture de ton voisin, commence chez toi d’abord un adage malien. Paul doit être mentalement perturbé. Le Gatia n’est pas ton problème, mais les bordels de la CMA. Nous Maliens qui demandons le Gatia, donc va te faire voir. Au lieu d’aider le Mali à avoir sa souveraineté, tu nous racontes des histoires. Occupe-toi de la Libye, du Yémen, de l’Irak, de l’Afghanistan et de la Syrie et laisse le Mali en paix. Tu nous racontes que des histoires bandes de vilain garçon. IBK LE vieux doit le sermonner et lui demander de quitter le Mali dans 48 heures, mais nous avions un vieux qui n’aime que faire le petit pacha, boire, fumer et mentir a son people. Seul le Mali laisse ces genres de commentaires sans actions brrrrrrr

Thomas
Monsieur l’ Ambassadeur, il faut aller dire à Obama lui-même de venir couper les liens qui se trouvent entre le gouvernement malien et la Gatia. Car le Gatia c’est le Mali, le Gatia ce sont nos vaillants soldats qui font tout pour sécuriser cette zone qui a été inondée par les groupes armés de nulle part.

salimata : « qui s’attaque au Gatia trouvera le peuple malien sur sa route ».
Sa serait bien de voir également que monsieur l’ambassadeur de demander la France et la MINUSMA d’arrêté leurs complicité avec la CMA aussi parce que le vrai problème de Kidal c’est la France et la MINUSMA qui soutienne ces bandits armés contre le pouvoir central.
Inutile de faire la pression sur l’État Malien, car il n’a rien avoir avec le Gatia.
Encore un dernier conseil : qui s’attaque au Gatia trouvera le peuple malien sur sa route.
Maintenant, ce n’est plus l’affaire de IBK, cette fois c’est devenu l’affaire du peuple malien.
Avant, on n’avait pas compris le jeu des occidentaux qui est d’affaiblir politiquement pour mieux diviser le Mali maintenant trop tard c’est niet.
Un moment donné, on n’avait pas compris la stratégie des Occidentaux : diviser pour mieux régner, c’est-à-dire affaiblir IBK politiquement pour mieux diviser le Mali.
Maintenant quel que soit le problème de IBK qui sera réglé par les urnes n’affectera à rien l’Union sacrée des Maliens pour défendre leur patrie. Pour si les occidentaux n’ont rien compris qu’ils se souviennent du 26 Mars.

Ntjo
Juste par ce que les Maliens ont décidé de se confier à la Russie
C’est maintenant que l’Ambassade des États Unis veulent faire croire que le GATIA est une organisation terroriste. C’est-à-dire que ce pays soutient la rébellion, comme en Syrie
C’est maintenant qu’ils montrent leur vrai visage. Et dire que les journalistes maliens sont incapables d’analyser une conférence de presse. Pourquoi cette ingérence dans les dossiers du Mali.
C’est ce pays qui exigeait du Mali la tenue des élections alors que des régions restent toujours occuper.

dino
Les Américains sont des mauvais perdants, car la France est là au nord du Mali. Ils tentent de récupérer la situation pour paraître comme une solution de rechange pour les rebelles de la CMA.
Rappelez-vous quand ils ont refusé de donner leurs drones à Jean Yves LE DRIAN pour lutter contre le terrorisme dans le sahel.
Bonne continuation à Barkhane

CALICE FOFANA : « Les USA peuvent dire ce qu’ils veulent »
On connait la position de l’Occident au sujet de la crise du nord Mali. Cette crise perdure parce qu’il la souhaite ainsi. Avec l’offensive du Gatia la CMA est déboussolée et désorganisée militairement. Si cela continue Kidal sera très bientôt sous l’autorité de l’État malien. Alors le gouvernement malien ne saurait mettre fin à l’offensive du gatia. S’il faut qu’il apporte son soutien, il soutiendra certainement le Gatia. Les USA peuvent dire ce qu’ils veulent.

SALI CONSCIENTE : « Le gouvernement ferra ce qu’il pense être la meilleure solution »
Qu’est-ce que font les USA pour arrêter les attaques incessantes contre l’armée malienne chaque jour qui fait des victimes par nombre ? Rien du tout. Quand il s’agit de la CMA là, il faut préserver les vies. Quand la CMA fait tout pour ne pas respecter l’accord de paix les USA ne bronchent pas. Je crois que les Maliens savent désormais ce qui est mieux pour eux pour sortir de cette crise. Le gouvernement malien ferra ce qu’il pense être la meilleure solution pour en finir avec cette crise parce qu’il n’a pas d’amis.

kar : « L’ambassadeur se trompe
de cible »
L’ambassadeur se trompe de cible. La mise en garde devait être faite à la France et non au GATIA . Comme l’autre puissance est en difficulté, le grand USA vole à son secours. Où étaient les USA quand la France accordait son soutien au MNLA.

Seydou : « les éléments du GATIA et de la Cma sont tous originaires de Kidal »
Le gouvernement Malien n’a aucune relation particulière avec le GATIA le problème est que les éléments du GATIA sont des touareg comme les ceux de la CMA et sont tous originaires de Kidal, pourquoi empêché le GATIA d’entrer à Kidal puisqu’ils ont leurs familles là-bas voilà pourquoi ils veulent rentrer à Kidal. Cela n’en rien avoir avec le gouvernement du Mali.

DIARRA :
« Le peuple malien souverain ne se laissera pas faire ».
Décidément, les Russes ont donc dit la vérité. Les Américains soutiennent DAESH. Cela se confirme par cette intervention de l’ambassadeur américain. Le peuple malien souverain ne doit pas se laisser faire. Pour soutenir le gouvernement malien et le général GAMOU, la population doit descendre dans la rue avec un sit-in jusqu’à ce que KIDAL soit libérée et jusqu’au départ de la MUNISMA de notre territoire.

Le patriote : « Les Maliens doivent se dresser derrière le GATIA »
Que des erreurs commises par les pays occidentaux surtout par les Américains. Que des conflits engendrés et entretenus par les mêmes «puissances du mal et de la barbarie».
Qui a forcé la guerre en Irak avec ses centaines de milliers de victimes ?
Qui a maintenu la guerre, partagé et mis le Soudan dans son impasse actuelle ?
Qui a envenimé et mis la Syrie en poudre et en cendre ?
Qui a créé et entretenu la haine entre Tutsi et Hutu avec sa corollaire de guerre fratricide ?
Qui a été au centre de la guerre en Bosnie avec le génocide peu égalé qui en a résulté ?
Qui a massacré des millions de Vietnamiens ?
Qui fut à la base de toutes les guerres racistes au Sud de l’Afrique ?
Qui a attisé le feu entre les Turques et les Kurdes et planifie actuellement de nouvelles hostilités dans les zones dites Kurdes de Turquie, d’Irak, de Syrie, du Liban ?
Ce sont les mêmes puissances racistes qui ont fait de Kidal une zone INTERDITE aux officiels Maliens, qui sont à la base du conflit au Nord du Mali, qui entretiennent les criminels de la Cma… du hcua… et autres Ansaredine.
Ce sont bien les USA, la France, la Suisse, la Belgique, la Grande Bretagne, la Hollande, l’Allemagne, etc … qui entretiennent activement ou passivement la guerre au Nord du Mali.
Et si l’ambassadeur des usa exige au Mali d’aller sans armes à Kidal, quand les puissances prétendent se soucier du sort des civils au Mali (au Nord),
C’EST DE LA PURE HYPOCRISIE.
Les puissants diables du mal ont ouvert la porte au conflit et à la souffrance des populations du Nord du Mali et ils en ont la clé.
C’est également hypocrite de vouloir mettre un accord en œuvre TOUT EN COUPANT TOUT CONTACT AVEC LES SIGNATEURS DU MÊME ACCORD :
Les Maliens de tout bord politique doivent se lever comme un seul homme et se dresser derrière le GATIA. C’est notre seule issue. LE GATIA EST NOTRE ESPOIR.
Le gouvernement du Mali a intérêt à rester au côté du PEUPLE MALIEN et de NOTRE GATIA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *