Search
vendredi 23 avril 2021
  • :
  • :

‘’Instant Thé dans mon quartier’’ : les jeunes impulsent le développement

L’association Cultur’Elles, en partenariat avec l’agence SPIRIT et Banko Productions, a lancé le dimanche dernier son nouveau concept un ‘’Instant thé dans mon quartier’’ dont l’objectif est de donner l’opportunité aux jeunes d’être les vrais acteurs du changement dans leur commune.

Après les deux éditions de ‘’l’Instant thé’’, l’association Cultur’Elles a initié un nouveau concept dont les activités ont été lancées le dimanche dernier à Banconi Plateau, à travers une conférence de presse. Elle était animée par Alima NIARE, coordinatrice du projet ; Lamine DIARRA coordinateur ‘’Instant Thé dans mon quartier’’ ainsi de le chef de Grin des Pro actifs de Banconi ACI, Cheick Tidiane COULIBALY. La cérémonie s’est déroulée également en présence des représentants du chef de quartier et de nombreux jeunes dudit quartier.
Le coordinateur de l’initiative, Lamine DIARRA a indiqué que cette conférence de presse marque le lancement des activités de un ‘’Instant thé dans mon quartier’’ pour une durée de deux ans. Le projet, outre Bamako, se tiendra à Ségou et à Kati. Seuls les grins qui ont participé aux deux éditions ‘’l’Instant thé’’ sont concernés. L’approche est de faire des espaces de rencontres des jeunes de véritables cadres de changement positif.
Ainsi, les principales activités s’articuleront sur la formation, le civisme, la citoyenneté, etc. « Nous avons des causeries débats qui seront animées par des experts notamment sur la gouvernance », a précisé M. DIARRA. En amont de chaque journée, un atelier d’initiation artistique, en lien avec les thématiques abordées lors de la journée, est organisé par le Djatigui avec une école de son quartier.
« La finalité est que les jeunes puissent se retrouver et discuter des choses qui peuvent faire bouger les lignes tout en renforçant les liens entre les jeunes », a affirmé Lamine DIARRA dont le grin a été distingué par ‘’l’Instant thé’’. Leur projet portait sur la construction de 8 latrines à Garantibougou et pour lequel ils ont pu bénéficier d’un soutien de 8 millions de FCFA.
De son côté Alima NIARE a rappelé que pour ce nouveau projet de deux ans, au total 12 grins sont concernés. Grâce à cette initiative, ses concepteurs se réjouissent d’avoir pu faire évoluer les choses et fait des jeunes de vrais acteurs de changement.
Malgré l’impact de la pandémie à coronavirus sur l’émission l’Instant thé, il y a eu beaucoup d’engouement.
Dioro CISSE, un jeunes de la région de Ségou, a salué l’équipe qui pilote ce projet puisque conçu pour les jeunes. Leur grin à Ségou a pu bénéficier de l’expertise de l’’’Instant thé’’ dans le cadre de l’exécution de leur projet contre l’incivisme. « Nous incitons les populations au paiement de leurs impôts et taxes. Dieu merci, nous avons senti de plus en plus que des gens acceptent de payer les impôts et taxes », a expliqué le jeune CISSE.
Le chef de grin des Pro actifs de Banconi ACI qui accueille les activités de lancement dudit concept a expliqué que leur ambition est de lutter contre l’insalubrité dans leur quartier. Selon lui, il n’est pas impossible rendre Banconi propre comme certains quartiers de Bamako.
En plus de la conférence de lancement, l’association a procédé à la distribution des masques, des kits de lavage des mains au savon et tenu une séance de sensibilisation et d’information sur la covid-19.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *