Search
mardi 13 novembre 2018
  • :
  • :

Intégration à la fonction publique de l’État: les contractuels de l’Etat lancent un sos à IBK

Le Collectif des agents contractuels de l’Etat a organisé, le samedi 30 juin, une assemblée générale, à la Bourse du travail, pour décortiquer la situation de leurs revendications auprès de l’État. Le principal conférencier était le président du Collectif, Abou TRAORE qui avait à ses côtés des membres du bureau. Cette assemblée générale a mobilisé plusieurs agents contractuels de l’État venus de Bamako et de l’intérieur du pays.

Dans ses propos liminaires, Abou TRAORE a affirmé que leur principale revendication auprès de l’État est relative à l’intégration à la fonction publique de l’État des 3 000 agents contractuels de l’État régis par le décret 2011-051 du 10 février 2011. Pour avoir gain de cause, après plusieurs années de promesses non tenues, le Collectif des agents contractuels de l’État, par la voix de son président Abou TRAORE, a lancé un SOS au Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, afin qu’il s’implique personnellement pour la régularisation de leur situation administrative.
Le président TRAORE a déclaré que le Collectif qu’il dirige n’est pas disposé à perturber la quiétude des Maliens et que ses membres sont conscients de la situation difficile du pays. Il a rassuré que le Collectif se montrera responsable tout au long de sa démarche quant à la manière de mener sa lutte.
« Aujourd’hui nous constatons un manque de volonté réelle. Nous nous rendons compte que cette doléance n’aboutira pas sans une lutte déterminée », a affirmé le président Abou TRAORE. Il a adressé la reconnaissance du Collectif à tous ceux qui les ont soutenus dans leur combat, tout en saluant les efforts du Gouvernement, plus particulièrement le ministère des Collectivités territoriales, pour l’adoption de la Loi relative à l’intégration des contractuels des Collectivités dans la fonction publique des Collectivités.
Le président a déploré que cela fasse bientôt 5 ans que la doléance des agents contractuels de l’État des années 2011-2012 ne connaît aucune avancée significative, contrairement aux promesses faites par les autorités compétentes.
« Nous sommes près de 3 000 chefs de famille qui travaillons et qui contribuons, au quotidien, au développement de notre pays. Nous ne sommes pas des personnes sans diplômes, ou sans qualification. Nous constituons la cheville ouvrière dans l’administration publique ayant comme boussole le travail avec un peu plus du SMIG, malgré nos diplômes après 7 ans de loyaux services rendus », a fait comprendre Abou TRAORE.
A la fin de l’Assemblée générale, les agents contractuels de l’État ont décidé, à l’unanimité, d’organiser le mercredi prochain une marche pour exiger la satisfaction de leurs doléances. La marche sera suivie d’une grève de la faim, à la Bourse du travail, qui durera jusqu’à ce qu’une réponse concrète soit donnée à la revendication du Collectif.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *