Search
vendredi 20 septembre 2019
  • :
  • :

Intégration des écoles coraniques: le rapport final remis au ministre TEME

Le Comité technique de suivi et de mise en œuvre des recommandations issues du Forum national sur l’éducation relatives à l’intégration des écoles coraniques dans notre système éducatif, présidé par l’ancien président de la CENI, Mamadou DIAMOUTANI, a remis, le lundi 1er avril 2019, au ministre de l’Education nationale, le Pr Abinou TEME, son rapport final.

C’était dans les locaux dudit département, en présence de la représentante la Représentante résidente de l’Unicef au Mali, Lucia ELMI ; des responsables des organisations nationales et internationales intervenant dans le domaine de l’éducation (Coopération suisse, Enda Tiers-Monde), etc.

En effet, face aux multiples difficultés auxquelles les écoles coraniques sont confrontées dans notre pays, le ministère de l’Education nationale a mis, en place en avril 2015, un Comité de suivi et de mise en œuvre des recommandations issues du Forum national sur l’éducation relative à leur intégration.

Ainsi au bout d’un processus qui a duré 4 ans de recherche et de réflexion stratégique sur la problématique de l’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif national, ledit Comité a présenté son Rapport final, qui comprend trois documents :

Le 1er document est relatif au rapport final de l’atelier national de validation des travaux de la Commission de Réflexion pour l’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif national du Mali.

Le 2è est le rapport final de l’étude relative au projet d’intégration des écoles coraniques au système éducatif national.

Le 3è document est le rapport final de l’atelier de validation technique des documents relatifs à l’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif malien.

Premières institutions d’enseignement dans notre pays, les écoles coraniques connaissent des difficultés qui interpellent tous. Ces difficultés ont pour noms : la non-existence de structures d’encadrement et de suivi, la non-prise en charge des élèves coraniques, le manque de toute perspective d’insertion socioprofessionnelle, etc.

Face à ce triste constat, le gouvernement a mis en place une commission de réflexion pour l’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif malien et mené plusieurs actions dont les principales étapes ont été de faire l’état des lieux des écoles coraniques, les voyages d’études d’expériences dans notre sous- région, en Afrique et en Asie.

Pour le ministre de l’Education, cette cérémonie est le couronnement d’un long parcours de travail de réflexion stratégique sur la problématique de l’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif national.

En recevant le présent rapport final, le Pr TEME dit avoir une pensée envers les membres de la Commission de réflexion et ceux du Comité technique de suivi qui leur ont quittés.

Aussi, il n’a pas manqué de transmettre les félicitations du gouvernement aux membres de la Commission de réflexion ainsi que ceux du Comité technique de suivi pour l’immense travail abattu.

Pour rappel, jusqu’à un passé récent les écoles coraniques étaient placées sous la tutelle du ministère de l’Administration territoriale, car n’étant pas considérées dans notre pays comme des établissements d’enseignement.

Par Abdoulaye   OUATTARA

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *