Intégrité territoriale , paix et développement du Mali: l’Inde réitère son soutien au Mali

1

En visite d’amitié et de travail de 48 heures (jeudi et vendredi derniers) dans notre pays, le Vice-président indien, Mohammed Hamid Ansari, s’est adressé au peuple malien, à travers les honorables députés de l’Assemblée nationale, convoqués en séance plénière extraordinaire, sous la présidence du perchoir, l’honorable Issiaka SIDIBE.

Dans son adresse à la nation malienne, le vice-président indien a salué les efforts du gouvernement pour le retour de la paix ; tout en réitérant l’engagement de son pays à aider le Mali à restaurer l’intégrité de son territoire national.
Dans son allocution, M. ANSARI a fait un tour d’horizon de l’histoire que son pays et le Mali ont en commun.
En effet, selon le visiteur du jour, le Mali et l’Inde partagent beaucoup de choses en commun, notamment l’histoire, la tradition, la religion. Il a saisi l’opportunité pour faire la genèse des relations entre l’Inde et l’Afrique, et singulièrement entre l’Inde et le Mali.
Sur leur relation avec le Mali, il a indiqué que beaucoup de choses ont été faites pour tenter de réduire les distances physiques entre les deux peuples.
Quoi qu’on dise ou fait, il estime que l’Inde et l’Afrique doivent parvenir à dépasser ces barrières et regarder l’avenir dans la même direction.
«Je suis venu partager avec vous une vision du futur, un avenir pacifique et prospère, où l’Inde et l’Afrique se tiendront côte-à-côte pour revendiquer le droit de décider de leur destin et d’obtenir justice pour leur peuple», a indiqué M. ANSARI.
Avec la crise que notre pays connaît, il a réaffirmé l’engagement de son pays à aider le Mali. Et en tant qu’ami et partenaire du Mali, l’Inde est conscient des difficultés récentes du gouvernement et du peuple maliens.
Face à cette situation, l’hôte du jour a déclaré: «Nous sommes un ardent défenseur de la restauration de l’ordre constitutionnel de la République du Mali et de la préservation de son intégrité territoriale. Nous nous réjouissons de la restauration démocratique et du renforcement des institutions démocratiques».
Le vice-président s’est également félicité de la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation ; tout en espérant qu’il conduira au maintien de l’intégrité territoriale, à une paix durable, au développement et à la prospérité.
Aussi, a-t-il fait savoir, son gouvernement apprécie la sagesse dont ont fait montre les dirigeants de notre pays pour aboutir à la signature de l’accord pour la paix. Car face à une telle situation, il faut, dit-il, privilégier la voie politique et du dialogue tout en encourageant les parties prenantes « à renoncer à la violence et à mettre en œuvre des solutions pacifiques pour régler les questions politiques».
Dans son speech, il a rassuré l’Assemblée nationale du Mali de l’engagement de son gouvernement à soutenir résolument l’unité et l’intégrité territoriale du Mali ; et à appuyer les efforts de reconstruction et de développement de notre pays dans le cadre d’une gouvernance démocratique.
L’hôte de marque a exprimé son souhait de voir les relations bilatérales entre nos 2 pays renforcées et redynamisées davantage et élargies à de nombreux secteurs de développement.
Déjà l’Indien, dans le développement de notre pays, s’est réjoui des résultats qui ont été réalisés, grâce à ses financements ; et ceux-ci allaient être davantage renforcés n’eut-été la crise sécuritaire. Car pour encourager des partenaires à investir, il faut la stabilité et la paix durable, dira M ANSARI pour qui, en tout état de cause, son pays se considère comme un véritable partenaire de reconstruction, de développement et de la croissance économique du Mali.
Par ailleurs, il a rappelé que l’Inde a accordé au Mali 7 lignes de crédit d’une valeur totale de 353 millions de dollars, soit environ 200 milliards de FCFA.
Dans le cadre des efforts de développement en faveur de notre pays, l’Inde participe au financement de la ligne d’interconnexion électrique entre le Mali et la Côte d’Ivoire pour un coût de 150 millions de dollars, soit plus 70 milliards de FCFA.
En outre, le vice-président indien a révélé que les relations économiques, notamment le commerce bilatéral entre le Mali et l’Inde a triplé, au cours de 5 dernières années. Cependant, regrette-t-il, les échanges commerciaux et les relations d’investissement entre les 2 pays restent en deçà de leur niveau potentiel.
«Nous sommes prêts à approfondir notre partenariat avec le Mali et à continuer à fournir toute aide nécessaire pour développer les ressources humaines et renforcer les capacités du Mali», a conclu le vice-président indien.

Par Sikou BAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *