Search
jeudi 20 septembre 2018
  • :
  • :

Intox et désintox: la turlupinade

Dans une manœuvre désespérée de manipulation mentale pour prendre le contrôle des esprits, le Marathonien national tente de fourguer une prétendue 3e voie aux Maliens sur fond de nombrilisme, d’artifices qui ne prospéreront pas.
Face à l’INTOX de destruction massive, nous vous proposons la DÉSINTOX de construction massive.
Lisez les croustillantes PÉPITES de la semaine.

Le nombrilisme
INTOX
Le Parti Convention des réformateurs pour l’alternance et la justice (Craj-Faso Nyèta), à l’issue de sa Conférence nationale tenue samedi 30 juin, à son siège, a officialisé son soutien à la candidature de Cheick Modibo DIARRA (CMD), le dimanche 1er juillet, au cours d’un meeting à la Maison de la presse. Le Directeur de campagne de CMD, le Marathonien national-Moussa MARA-a affirmé à l’occasion : « L’intérêt de notre pays n’est ni avec le pouvoir actuel ni avec l’opposition actuelle ».

DÉSINTOX
Ça c’est du MARA tout craché, le concentré létal du nombrilisme le plus abject. Grégoire Lacroix disait : ‘’il y a des gens tellement égocentriques que, fermant les yeux, ils croient que le monde s’est éteint’’. Euphorismes de Grégoire. Pour le Marathonien national en perpétuelle campagne électorale, l’œuvre la plus parfaite sortie des mains du Créateur, c’est lui et nulle autre sur cette terre des hommes. Introverti et contemplateur de nombril, voilà le visage hideux Marathonien qui n’atteindra jamais l’universel. Parce que, “Plus le nombril est énorme, plus il fait écran entre les autres et vous, entre le monde et vous.” De Alexandre Millon / E-terviews. Le Pouvoir actuel qu’il a servi, quoiqu’avec déloyauté n’est pas qualifié à apporter le bonheur tant espéré des Maliens. L’Opposition qu’il a fuie comme la peste n’en est pas non plus qualifiée. Entre les deux, il y aurait, lui, le modèle le plus réussi des créatures, celui qui a le privilège unique de l’immaculée conception. Il croit avoir la poudre de perlimpinpin, la solution miracle. À lui doivent revenir les honneurs et la gloire, pour les siècles et des siècles. Avec une telle arrogance, le Marathonien national restera un éternel incompris. “Je ne comprends pas les gens qui ne se promènent qu’autour de leur nombril.” De Jacques Chancel. Pauvre MARA !

Le leurre
INTOX
« Nous sommes en train de concevoir cette équipe du changement autour de Cheick Modibo Diarra pour former une 3e voie qui va être la voie pour le salut pour le Mali ».

DÉSINTOX
Ah vraiment ! Les trois Mousquetaires ont pourtant tous eu l’occasion de ‘’la voie pour le salut pour le Mali’’. Le Marathonien national a été maire de la Commune IV. Les affaires de l’État ne se décident pas à ce niveau, mais l’intégrité s’y pratique certainement ; le népotisme consistant à donner des marchés à la famille n’y doit pas avoir droit de cité.
Le Marathonien national a été nommé ministre de l’Urbanisme et de la Politique de la ville. Son fait d’armes à la tête de ce département, nul n’en a connaissance.
Il a été nommé Premier ministre, l’un des plus jeunes de l’histoire du Mali indépendant, à 39 ans. L’histoire retiendra que dans son dessein d’un putsch politique, il est allé remettre Kidal aux ex-rebelles, après un carnage au sein des Forces armées et de sécurité. Le Mali a été couvert d’une honte nationale.
L’expert-comptable propulsé ministre de la Promotion de l’investissement et du secteur privé est simplement sorti du Gouvernement par la petite porte, après l’organisation du Forum Invest in Mali.
CMD, un cran au-dessus des autres, qui a montré de bonnes dispositions dans la gestion des affaires publiques pendant son bref séjour à la Primature avec ses pleins pouvoirs, du 17 avril au 11 décembre 2012. Mais, il a aussi fait étalage d’un amateurisme politique affligeant, sans compter les copinages dans les nominations et même dans les missions officielles.
Cette histoire de 3e voie brandie par le Marathonien national comme la voie du salut est donc galvaudée. Qu’on ne se leurre guère, personne n’est sorti de la cuisse de Jupiter.
En attendant de concevoir une équipe de changement qui se projette sur les élections législatives, place à la présidentielle et à ses déballages.

L’atermoiement
INTOX
« C’est pour quoi, pour réaliser ce changement, Konimba Sidibé et moi, avons décidé de renoncer à notre candidature pour soutenir Cheick Modibo Diarra ».

DÉSINTOX
Le Marathonien national avait vraiment besoin de reprendre son souffle et surtout ses esprits, quitte à ce que ce soit dans une aventure de cuisinière. La campagne, qui dure depuis son débarquement de la Primature, a été longue et éprouvante. Il fallait bien passer le témoin à quelqu’un d’autre, plus en jambe et qui pourrait finir la course en beauté, avec l’espoir des dividendes politiques. C’est chose faite : l’astrophysicien est le cheval gagnant sur qui reposent tous les calculs du Marathonien. Il ne faut pas s’y méprendre, en aucun moment il n’a été atteint de daltonisme.
Renoncer à la candidature ? Ajourner, serait plus juste pour qui connaît l’obsession du pouvoir du Marathonien national pour qui le monde se résume à sa personne et se ramène à lui. Il a juste mis son ambition présidentielle entre parenthèses ; une manière pour lui de reculer pour mieux sauter, après tant de débauche d’énergie, allant jusqu’à concurrencer les prédicateurs sur leur propre terrain. Aucun sacrifice, pardon aucune mue, n’est de trop pour assouvir sa soif inaltérable du pouvoir.

L’arnaque
INTOX
« Nous ouvrons largement nos bras à la meilleure collaboration du parti Craj-Faso Nyèta et de tous ceux qui viendront aussi ».

DÉSINTOX
C’est une redondance. Quand un parti arrive en renfort ou supposé tel, il n’y a pas d’alternative à lui ouvrir les bras en vue d’une meilleure collaboration. Il en est de même pour les autres qui pourraient être tentés par l’aventure de Cheick Modibo DIARRA. Certainement que l’on n’est pas blasé d’entendre un discours politicien aussi lénifiant que démagogique. Point de condescendance ; le bidouillage est parfait. Mais les fruits tiendront-ils la promesse des fleurs ? Rien n’est moins certain, dans un marché de dupes où chaque partie cherche à tirer son marron du feu.
En tout cas, la kermesse est lancée, avec des menus fretins politiques qui font montre d’un activisme. L’instinct grégaire dicte certainement beaucoup de soutien alimentaire. Dans cette course effrénée au profit personnel, le Mali est relégué en arrière-plan, s’il n’est tout simplement pas banni des préoccupations et des priorités. Ma pensée d’abord, après on verra pour le Mali, telle semble être la règle d’or de cette élection du Président de la République qui n’a pas fini d’abasourdir.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *