Introduction du virus Ebola au Mali : Ras BATH exige l’arrestation de Ben BABA

Mohamed Youssouf BATHILY dit Ras Bath, a animé une conférence hier, au carrefour des jeunes de Bamako sur l’introduction du virus Ébola au Mali et les propositions du médiateur pour les pourparlers inter-Maliens d’Alger.

Sur la question de la maladie à virus Ebola, le conférencier a indiqué que c’est la négligence coupable de certains responsables qui est à sa base. Parmi ces responsables, il cite : le ministre de la Santé, le coordinateur du Centre opérationnel d’urgence et le promoteur de la clinique Pasteur.

S’il exige la démission du ministre de la Santé qui a montré, selon lui, ses ‘’limites face à Ébola’’; Ras BATH exige la mise sous mandat de dépôt des Dr Ben BABA (promoteur de Pasteur) et pour sa responsabilité dans l’introduction du virus Ébola au Mali. Ras BATH a précisé que Ebola était la maladie des 5 S (Salive, sueur, sang, selle et sperme).

S’agissant des pourparlers d’Alger, pour Ras BATH, le document proposé par le médiateur, et que les ministres Abdoulaye DIOP et Mahamadou CAMARA qui ont qualifié de bonne base de discutions, consacre la partition du Mali. ‘’A 80% le document cautionne la partition de notre pays et attise la haine raciale au Mali. Il ne garantit pas une paix durable.’’, a-t-il prévenu. Il aussi, Ras BATH a dénoncé la lenteur du gouvernement pour présenter le document à l’opinion publique nationale. Le porte-parole du Collectif pour la défense de la République se dit étonné d’entendre l’opposition appréciée positivement ledit document, notamment la création du Sénat (un organe budgétivore). En tout cas, il a invité le peuple dans son ensemble, avec en tête HAIDARA, Mohamoudou DICKO…) à se mobiliser pour dire NON à la partition de notre pays.

Par Hamidou TOGO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *