Journée d’assainissement et de solidarité: la cité 2 052 logements sociaux montre la voie

9

L’Association pour le développement des 2052 logements sociaux de N’Tabacoro (ADELOS) avec le soutien technique et financier de l’Office malien de l’habitat (OMH) et d’autres partenaires, a organisé, samedi 1er octobre, la première édition de la journée d’assainissement, suivie de remise de cadeaux aux personnes âgées (Toutou DIALLO 107 ans) et autres, dans le cadre du mois d’octobre, mois de la solidarité et de lutte contre l’exclusion.

Placée sous l’égide du représentant du directeur général de l’OMH, Salif KODIO, la cérémonie de lancement s’est déroulée en présence du chef de village de N’tabacoro, Boureima TRAORE ; du président de l’ADELOS, Ousmane MAIGA ; de la présidente de l’Association les sœurs unies de N’Tabacoro, SACKO Kady KAMISSOKO ; de la porte-parole des femmes de la cité des 2052 logements, Mme NDIAYE Ramata KEITA. On y notait aussi la présence de Ibrahim Seid TOURE et de Seydou DIARRA, responsables de l’association sœur des 1551 logements sociaux ; et de plusieurs jeunes volontaires, venus massivement pour l’assainissement de leur cadre de vie.
Le chef de village de N’Tabacoro s’est réjoui du choix de son village pour la réalisation de différents programmes de logements sociaux qui concourent au développement de son village.
Aussi, a-t-il félicité les acteurs de cette opération d’assainissement de la cité dont les avantages sont connus de tous en cette période d’hivernage et de prolifération des moustiques.
Par ailleurs, le vieux TRAORE a profité de l’occasion pour demander plus d’attention et de solidarité réciproque entre les habitants du village de N’Tabacoro et ceux de la cité, tout en souhaitant une bonne cohabitation entre eux.
Quant au président de l’ADELOS, il s’est fait le porte-parole des habitants des 2052 logements pour dire un grand merci et sa reconnaissance au Président IBK.
« Monsieur le Président, les bénéficiaires des 2052 logements sociaux profitent de cette tribune pour vous dire merci, nous aurions dû organiser, depuis longtemps, une cérémonie de remerciement à votre endroit, mais comme il n’est jamais trop tard pour mieux faire, veuillez trouver ici Monsieur le Président de la République, l’expression de notre profonde gratitude », a déclaré M MAIGA.
Pour le président de l’ADELOS, l’État malien, à travers le ministère de l’Urbanisme et de l’habitat, a joué son rôle en les construisant des logements sociaux décents. Il est donc de leur devoir, en tant qu’habitants de la cité, à travers leurs gestes et comportements de tous les jours, de maintenir leur environnement propre.
« La propreté de la cité doit être une action quotidienne de tous ces habitants. Elle doit être l’idéal pour tous, car la propreté est synonyme de réduction des moustiques, donc d’économie en santé », a soutenu M MAIGA.
C’est pourquoi a-t-il expliqué, l’ADELOS, en partenariat avec l’OMH a organisé ladite journée d’assainissement que les populations souhaitent institutionnaliser, le 1er octobre de chaque année, avec pour but de maintenir leur cité propre. Pour ce faire, conseille M MAIGA, ils doivent inclure dans leur quotidien, un certain nombre de gestes, tels que balayer quotidiennement la devanture de sa maison ; mettre les ordures dans des poubelles avant leur évacuation par les GIE ; éviter de déverser les eaux usées et les déchets solides dans les caniveaux ; éviter de déposer les matériaux de construction (gravas, sables, etc.) sur la chaussé et les espaces publics ; éviter de raccorder les bassins aux caniveaux pour l’évacuation des eaux provenant de la lessive et autres besoins.
Par ailleurs, a fait savoir M MAIGA, le 1er octobre étant dédié au lancement du mois de la solidarité, l’ADELOS a décidé d’exprimer sa solidarité à l’égard des personnes âgées, veuves et orphelins de la cité par l’octroi de dons en vivre.
En conclusion, il a lancé un appel à toutes les associations de la cité de se joindre à eux pour que le 1er octobre soit dorénavant dans la cité des 2052 logements sociaux, la journée de l’assainissement et de la solidarité.
Pour sa part, Mme NDIAYE Ramata KEITA a informé le public des démarches que les associations de femmes de la cité ont entreprises auprès de l’OMH pour la réalisation des infrastructures de base, notamment l’école, le centre de santé, les postes de sécurité et le marché. À son avis, l’espoir est permis ; car des promesses ont été faites.
Selon M. KODIO, l’organisation des journées de salubrité, dans les logements sociaux, participe aux missions régaliennes de l’OMH.
En effet, a-t-il révélé, l’OMH, sur instruction du ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, entend créer un cadre de concertation avec les associations de développement des différents programmes de logements sociaux. Déjà, une première rencontre a eu lieu et les termes de références devant régir les rapports entre l’OMH et les bénéficiaires des logements sociaux sont en préparation.
Avant le lancement de la journée de salubrité, le représentant de l’OMH, les doyens et les responsables de l’ADELOS ont rendu visite à la doyenne de la cité, Toutou DIALLO, âgée de 107, dans le logement N° 3270 sur les « 2 voies » pour la remise symbolique de cadeau. La doyenne, visiblement lucide, a fait des bénédictions pour le Mali et les généreux donateurs.

Par Sékou CAMARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *