Journée de la femme rurale: Bandiagara en effervescence

La capitale du pays dogon, Bandiagara, accueille, du 23 au 26 octobre, la 19e édition de la journée internationale de la femme rurale. Le ton a été annoncé, hier jeudi, par une conférence-débat, dans la salle de conférence du conseil de cercle.

En attendant le clou de la festivité, prévu demain samedi au stade omnisports de la localité, hier jeudi, une conférence-débat s’est tenue dans la salle de conférence du conseil de cercle. C’était en présence de la directrice nationale de la promotion féminine, KEITA Fatoumata KEITA, et du préfet Abdrahamane TANGARA.

Plusieurs actrices du monde rural, venues de toutes les régions du Mali, et de nombreuses battantes du cercle de Bandiagara sont également de la fête.

Après les mots de bienvenue du préfet Abdrahamane TANGARA, la directrice nationale de la promotion féminine a placé l’événement dans son contexte.

Selon KEITA Fatoumata KEITA, comme le 8 mars, le 15 octobre a une importance capitale pour les femmes en général et des femmes rurales en général.

Car, a-t-elle souligné, la date 15 octobre a été instituée journée internationale de la femme rurale par les Nations unies.

Selon elle, Bandiagara a été choisi pour abriter la 19e édition de cette journée.

Toutes les femmes du Mali, dans leur ensemble, sont représentées à cette célébration, a-t-elle indiqué.

À la suite du discours de la directrice nationale, les conférenciers se sont succédé pour exposer sur différents thèmes.

Il s’agit Mme SIREBARA Fatoumata COULIBALY de la Coordination nationale des organisations paysannes (CNOP) a exposé sur le thème : « L’an 2014, année internationale de l’exploitation familiale : rôle et place des femmes rurales, impact sur leur autonomisation ».

Mme COULIBALY Tenin Kadia SANGARE a exposé, elle, sur la politique foncière agricole: « Quelle stratégie pour les femmes rurales ».

Quant à Issoufi MAIGA du Cadre intégré, il a exposé sur l’appui du cadre intégré aux initiatives féminines rurales.

D’autres exposés ont été faits sur l’état de lieux des réalisations 2013-2014 au bénéfice des femmes rurales et les perspectives pour 2015 par les directions régionales de la promotion féminine des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal.

La journée d’aujourd’hui vendredi sera marquée l’exposition-vente sur le terrain-fleuve.

Demain samedi 25 octobre verra la remise de diplôme de mérite et de reconnaissance et la remise de matériels et d’équipements aux groupements femmes.

En plus de la ministre de la Femme, de l’enfant et de la famille, le ministre du Développement rural, Bocari TRETA, a également pris part aux festivités de la célébration de la Journée internationale de la femme rurale.

Par Hamidou TOGO

Envoyé spécial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *