Search
jeudi 20 janvier 2022
  • :
  • :

Kita: un soutien qui fait polémique !

Après Mopti, c’est autour au Chef de village de Kita, de soulevé la polémique, en apport publique son soutien capitale de l’arachide dont il se fait le porte-parole, aux autorités de la transition. « Kita soutient la Transition à 100 pour 100 », a affirmé devant le Premier ministre, Choguel Kokalla MAIGA, ce week-end, lors d’une rencontre du chef du gouvernement avec les forces vives de la région de Kita. Tout comme à Mopti, les réactions ne se sont pas fait attendre sur la toile après cette sortie iconoclaste de notable de la ville. «Avons-nous le choix ? » s’interroge certains internautes ; «Au moment où le Premier ministre fait du spectacle à Kita, le Cercle de Niono brûle par des djihadistes », ironisent d’autres. C’est le sujet de votre Facebookan du jour.

Ibrahim DEMBELE : j’espère que tout le Mali a déjà soutenu la Transition. Maintenant, les Autorités de cette Transition doivent nous montrer des résultats que les Maliens attendent. Que la Transition aussi soutienne le Mali et son Peuple à avoir la sécurité, la bonne éducation, la santé, la justice et nous montre le bon exemple de la gouvernance ; etc…L’heure n’est plus aux faux discours et des promesses inattendues.
Abdoul Kharim Coulibaly : nous soutenons tous la Transition. Avons-nous le choix ? C’est eux, les autorités de la Transition qui ont les armes. Qu’ils se bougent avec leurs armes. Soutien, soutien ! Ce n’est pas les soutiens que les Maliens mangent, mais les fruits des exploits de la Transition.
Balla Kiabou : on soutient la Transition. Mais on ne soutient pas Choguel Kokalla MAIGA. C’est ça, la réalité qu’on ne dise pas monsieur !
Moussa Souleymane : même ceux qui n’aiment pas les autorités de la Transition, soutiennent la Transition. Seulement, allons concrètement vers les résultats.
Abdoulaye Nm Diarra : c’est du déjà-vu. Oubliez-vous que les soutiens au régime d’IBK n’ont pas pu empêcher sa chute ? Aujourd’hui, ces soutiens obtenus tous azimut ne changent rien au quotidien du Malien. On fait de l’IBK sans IBK.
Mohamed Maouloud : tout le monde soutient la Transition. Mais on constate que la sécurité n’y est toujours pas sur le territoire national.
Ousmane Bamia : au moment où le Premier ministre fait du spectacle à Kita, le Cercle de Niono brûle par des djihadistes. Yako!
Mahamadou Diawara : pendant ce temps, tout va bien à Mopti à 100/100. Le Chef du village de Mopti est témoin.
Yacouba Cissouma : le chef de village de Kita ne peut pas parler à la place de tous les habitants de Kita. Quel qu’en soit la situation du pays, certains dénoncent qu’il n’y a pas eu de développement dans leurs localités dont Kita. Par contre, Kati ne peut pas soutenir la Transition à 100%. Juste mon hypothèse
Abd Abdel : d’accord, donc, on attend le Chef du village pour qu’il nous donne des explications. Kita est aussi devenu le nord du Pays.
Amady Fofana : qu’il fasse attention à sa bouche hein. Car, il a vu le cas de Touré de Mopti.
Sériba Ousmane Samaké : Oui ! Tout le monde soutient la Transition. Seulement, donnons-nous un calendrier clair.
Coulibaly Mohamed Decko : j’espère que cela ne soit pas le soutien du chef de village de Mopti.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *