Search
samedi 5 décembre 2020
  • :
  • :

La chapelle ardente

‘’Le Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Mali a l’honneur de porter à la connaissance de tout le peuple malien, que le lundi 16 novembre 2020, un cortège funèbre sera organisé à l’honneur du défunt, le Général d’Armée Amadou Toumani TOURE, Ancien Président de la République, selon l’itinéraire suivant : 9h00 min départ du cortège de l’Institut Marchoux, en passant par le Monument de l’Indépendance jusqu’au Monument de l’Hippopotame pour revenir à la CHAPELLE ARDENTE du Génie militaire par le même itinéraire’’.
Une chapelle ardente ou chapelle mortuaire est un lieu temporaire spécialement aménagé pour accueillir le corps d’un défunt, en attendant la cérémonie funéraire, afin que des personnes ayant des liens divers avec lui (famille, voisins, amis, collègues, concitoyens) puissent lui rendre visite, lui rendre hommage, et le veiller.
Dans des situations de catastrophe, la chapelle ardente peut être une salle de grande dimension et héberger les dépouilles de plusieurs défunts.
Selon les circonstances de la mort, les conditions de température ou les habitudes culturelles, le corps du ou des défunts, mis en bière et disposé sur un catafalque, est visible ou non.
La chapelle ardente tire son qualificatif d’« ardente » des cierges qui sont souvent utilisés pour l’éclairer.
L’illumination par des cierges est un élément déterminant de l’appellation du lieu. Or, la tradition des cierges est plutôt chrétienne. L’ancien Président Amadou Toumani TOURE étant de confession musulmane, on voit mal sa famille, ses voisins, ses amis, ses collègues et compagnons, ses concitoyens aller allumer des bougies pour lui rendre visite, lui rendre hommage, et le veiller.
A vrai dire, tout ça là pue un grand bazar de copier-coller, sans murmures ni hésitations. Affaire de bidasses !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *