Search
vendredi 24 septembre 2021
  • :
  • :

Lancement du Mouvement « Nouvel Horizon Faso Jo Sira »: COD évoque les raisons de son départ de l’ADP-Maliba

Refusant tout conflit de paternité du regroupement mouvement Ko Koura, Cheick Oumar DIALLO (COD) et plusieurs de ses partisans ont créé le mouvement « Nouvel Horizon Faso Jo Sira » dont le lancement a eu lieu le samedi dernier à l’ex CRES de Badalabougou.

Après avoir claqué la porte du parti ADP-Maliba, dont il était le président des jeunes, Cheick Oumar DIALLO vient d’ouvrir une nouvelle page politique avec le mouvement « Nouvel Horizon Faso Jo Sira ».
Ce mouvement politique qui vient d’être lancé est constitué essentiellement des militants de l’ADP-Maliba ayant décidé de le suivre. Outre ceux-ci, certains du ‘’mouvement Ko Koura’’ les ont rejoints pour un combat politique en faveur du développement du Mali. Leur adhésion a été célébrée lors de la cérémonie de lancement des activités de « Nouvel Horizon Faso Jo Sira ».
Pour la circonstance, des centaines de personnes se sont mobilisées à l’Ex CRES pour être les témoins de cet événement majeur dans la vie politique de ces jeunes.
S’exprimant à cette occasion, Cheick Oumar DIALLO, président de ce nouveau mouvement, est revenu sur les raisons de sa démission de l’ADP-Mali après des années de collaboration. Selon lui, les convictions et les valeurs politiques sur lesquelles se fondait son militantisme à l’ADP-Mali ont été trahies.
« Si je me suis engagé en politique, c’est parce que je crois à l’importance fondamentale du droit, de la justice, de l’honnêteté et du patriotisme. Et pourtant, depuis près d’un an et demi, j’ai constaté que ces principes et ces valeurs n’étaient plus au cœur de l’action politique de ce parti », a déclaré le désormais ancien président des jeunes du parti du richissime Aliou Boubacar DIALLO.
Et pourtant, s’attribue-t-il en partie l’émergence du parti au plan national et à l’étranger. Selon lui, grâce à son plaidoyer, de nombreux jeunes du mouvement Ko Koura ont décidé de faire un parcours politique avec ADP-Maliba.
« Ce choix stratégique a été fait avec sincérité, car nous étions convaincus de la bonne foi et de la droiture des dirigeants de ce parti. Nos membres ont donné une énorme visibilité audit parti, souvent sans grande reconnaissance et, la plupart du temps, n’obtenant en retour que mépris, dédain et méchancetés gratuites. Mais jamais nous ne regretterons ce temps passé à lutter, car nous luttions pour le Mali et pour nos convictions », a déclaré COD.
Ainsi, il a profité de l’occasion pour saluer ces personnes qui ont suivi sa décision en démissionnant du parti ADP-Maliba dans l’optique de le suivre dans cette nouvelle aventure politique avec « Nouvel Horizon Faso Jo Sira ».
« J’ai également constaté que de très nombreux leaders associatifs et des leaders d’opinion à travers le pays ont marqué leur volonté de nous soutenir, je dirais même plus, de nous rejoindre dans notre nouvelle aventure au sein du Mouvement. Beaucoup », a ajouté le président Cheick Oumar DIALLO.
Aussi, il a expliqué pourquoi, ils ont décidé d’aller à la création d’un mouvement. Selon lui, c’était pour éviter un conflit de paternité autour du nom du mouvement ‘’Ko Koura’’ avec des leaders de l’ADP-Maliba qui, estime-t-il, n’ont pas encore fait le deuil de leur démission.
« Ils tentent de nous entraîner de polémique en polémique uniquement afin d’entretenir un lien malsain avec nous. Ils veulent à présent se battre pour la prétendue paternité du nom du Mouvement. Ils espèrent ainsi nous faire perdre notre temps dans une bataille juridique qui n’a aucun sens si ce n’est de flatter l’orgueil de ces habitués des procédures. Ils croient nous avoir fabriqués. Nous serions leurs ‘’objets», s’attaque-t-il à ses anciens collaborateurs politiques.
Pour COD, ce qui les réunit va au-delà du nom d’un mouvement. C’est la conviction de servir le Mali. C’est pourquoi, explique-t-il, ils ont choisi de se retrouver au sein du nouveau mouvement politique pour tourner définitivement la page.
« Ce Mouvement, le vrai, tracera un nouvel horizon pour le Mali avec des hommes et des femmes patriotes et intègres qui se battront pour promouvoir la bonne gouvernance et le changement des mentalités. Le Mouvement Nouvel Horizon incarnera cette nouvelle vague de citoyens qui remettront le Mali sur la voie de la construction nationale : Faso Jo Sira », a défini le président COD.
Leur combat sera de faire barrage à la mauvaise gouvernance et la corruption, à certains partis politiques qui fonctionnent plus pour défendre un homme que le pays, a-t-il précisé, avant de prévenir ses militants de la rude adversité qui les attend.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *