Search
mardi 21 novembre 2017
  • :
  • :

Le mouvement trop c’est trop exige des explications

Monsieur le 1er vice-président de la Plateforme An tè a bana touche pas à ma Constitution
Objet : demande d’éclaircissement
Monsieur
Lors des dernières assemblées générales de la Plateforme An tè a bana (lundi 7 août et jeudi 10 août) notre mouvement a entendu avec stupeur certains propos à la limite de la conspiration qui n’ont été recadrés ni par le Directoire de la plateforme ni par les modérateurs des Assemblées générales en question.
Des personnalités, militants et invités de la Plateforme An tè a bana ont ouvertement fait référence à un possible renversement du Président de la République.
Lesdites A G ayant conduit à imposer un ultimatum au Président de la République pour le retrait du projet de Constitution concerné. Le Mouvement trop c’est trop tient à rappeler ses fondements qui sont la citoyenneté, la démocratie et le développement.
Le Mouvement Trop c’est Trop invite donc la Plateforme An tè a bana à préciser le plus vite possible et publiquement les actions qui seront tenues en cas de non-respect de l’ultimatum en question (dans le détail et la chronologie de leurs occurrences).
Le concept de désobéissance civile devra aussi être clarifié pour empêcher qu’il ne s’associera jamais à des initiatives de déstabilisation de l’Etat ou d’atteinte à l’intégrité des institutions de la République.

Bamako le 14 aout 2017
Le Mouvement Trop c’est Trop
Malick KONATE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *