Search
samedi 21 mai 2022
  • :
  • :

Leadership féminin: Lady lauréate de la 3e édition du MADLEAD

La troisième édition du Magazine à la découverte des leaders (MADLEAD) 3e édition a eu lieu ce samedi 19 mars 2022 à l’ex-Sheraton. Au terme de cette cérémonie, Directrice générale de l’Agence de gestion du marché central à poisson de Bamako (AGMCPB), Mme Diawara Aissata Hamata TOURE, dite Lady a été nominée.

PDG de l’Agence de gestion du marché central à poisson de Bamako (AGMCPB), Informaticienne de formation, Mme Diawara Aissata Hamata TOURE possède une carrière assez remplie et est à la tête de l’AGMCPB depuis 2015.
Parallèlement, elle est fervente aussi une militante pour la promotion du leadership féminin, puisque présidente de l’Union des femmes du RPM, pour qui elle un pilier indéniable. Le Magazine à la découverte des leaders l’a déniché à travers son professionnalisme avec lequel elle gère cette entreprise étatique et son leadership inégalé dans l’une des plus grandes formations politiques du Mali.
Un parcours d’exception
Magnanime et modeste, Lady a su gravir les échelons dans l’administration malienne et a su marque indélébile partout où elle a servi.
Après son DEUG en Sciences économiques obtenu en 1986 à l’ENA de Bamako, elle rejoint le Bénin et s’inscrit à l’Université de Lomé afin d’y préparer son diplôme d’Analyste Programmeur.
Son objectif atteint, elle décide de continuer l’aventure togolaise durant deux années et met à profit ses connaissances en dispensant des cours d’initiation en informatique à l’OBI (Office Bureautique d’Informatique à Lomé).
Quelques années après son retour au Mali, elle est admise à la fonction publique et est mutée à la Cellule d’Appui à la Mise en œuvre du plan d’Action du MDRE (CAMOPA) du ministère du Développement rural et de l’Environnement de 1996 à 2003.
Elle participe entre autres à bon nombre d’initiatives d’ordre associatif et citoyen (forums, ateliers, festivals
Cependant, les responsabilités professionnelles et associatives n’empêchent guère à cette dame de fer de se perfectionner en informatique notamment à travers des formations (Linux, Oracle 10g, certificat de permis de conduire de l’Informatique Européen).
En 2007, désireuse de se former davantage, elle suit une formation à l’Institut Universitaire de Gestion(IUG) de Bamako où elle obtient sa maîtrise en Informatique appliquée à la Gestion (MIAGE).
Elle intègre ensuite l’Agence des Technologies de l’Information et de la Communication (AGETIC) en qualité de Chef de division, formation de base, cyber espace et documentation au Service de la direction de la formation. Elle y fait montre de ses compétences dix années durant.
D’octobre 2013 à avril 2014, elle occupe le poste de Chef de Cabinet au ministère de l’Éducation nationale.
De mai 2015 à nos jours, elle se voit confier la responsabilité de présidente directrice générale de l’Agence de gestion du marché central à poisson de Bamako (AGMCPB).
L’AGMCPB est devenue une référence pour le développement de la filière des marchés à poissons pour prendre en charge les besoins alimentaires des populations.
À travers sa dynamique présidente, l’AGMCPB se fixe la barre haute en s’imposant les défis majeurs qui sont, entre autres : « La conservation, la transformation et la commercialisation des produits de pêche et d’aquaculture »; «L’organisation des acteurs de la filière pêche et aquaculture et le conditionnement des produits de la pêche et de l’aquaculture afin d’assurer l’autosuffisance alimentaire de la population malienne en matière de qualité de poisson. D’où la nécessité d’assurer une chaîne de froid et de valeur constante ».
Sous le leadership de Mme Diawara Aissata Hamata TOURE, l’AGMCPB a atteint un niveau de satisfaction dans la réalisation de son programme 2021, avec un ratio de 100% d’exécution des ressources mobilisées.
Au plan politique, elle est présidente de l’union des femmes d’un grand parti politique depuis 2013. En raison de son implication pour la promotion du leadership féminin, elle est régulièrement invitée à participer à des manifestations et événements internationaux afférents, notamment le forum des femmes de l’Internationale socialiste des femmes de l’euro-méditerranéen sur les « migrations et changements climatiques, le rôle des femmes au vivre ensemble ».
En 2016, sur invitation du département d’État des USA, elle participe au programme de leadership des femmes au pouvoir : international Visitor leadership Program (IVLP 2016) aux USA Washington, Clevland, Albuquerque et San Diego.
Pour rappel, le Magazine à la découverte des leaders «MADLEAD», selon ses initiateurs, a pour objectifs , d’une part, de faire la promotion du leadership actif et d’impact collectif ; et d’autre part de mettre à la disposition de la nation des ressources humaines valables et capables, mais aussi et surtout de préparer les leaders de demain.

PAR CHRISTELLE KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *