Search
mardi 27 octobre 2020
  • :
  • :

Législatives à Bamako: 1 265 484 électeurs pour élire 14 députés

Dans le cadre des préparatifs des élections législatives du 29 mars 2020, le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha BAH, était ce mardi 3 mars 2020 au Gouvernorat du District de Bamako pour échanger avec les acteurs du processus électoral de la capitale. C’était en présence du représentant de la MINUSMA, du PNUD ; du Maire de la commune IV.

travers cette rencontre, il s’agissait pour le chef du département en charge de l’organisation des élections d’informer et de sensibiliser les autorités administratives, les responsables électoraux, les responsables des forces de l’ordre, des acteurs du processus électoral en vue d’assurer la diffusion d’informations pertinentes relatives aux élections législatives.

L’occasion était bonne pour le gouverneur du District de Bamako, Babahamane MAIGA, de faire le point des préparatifs de l’élection des députés à l’Assemblée nationale dans le district de Bamako.

Dans son exposé liminaire, le Chef de l’exécutif régional de Bamako, Babahamane MAIGA a fait savoir qu’à la suite de la révision annuelle des listes électorales du 1er octobre au 31 décembre 2019.

De la configuration effectuée avec la DGE, les résultats suivants ont été obtenus : commune I : 225 289 électeurs pour 462 bureaux de vote ; commune II : 129 604 électeurs pour 266 bureaux de vote ; commune III : 100 230 électeurs pour 214 bureaux de vote ; commune IV : 203 649 électeurs pour 416 bureaux de vote ; commune V : 284 506 électeurs pour 582 bureaux de vote : Commune VI : 322 206 électeurs pour 658 bureaux de vote.

Soit un total pour le District de 1 265 484 électeurs pour 2 598 bureaux de vote. Pour le nombre de députés à élire à Bamako pour les 6

circonscriptions électorales 14 députés.

Ainsi, nombre des députés par commune comme suit : la Commune I : 2 députés ; commune II : 3 députés ; commune III : 1 député ; commune IV : 2 députés ; commune V : 3 députés ; et la commune VI : 3 députés

Pour l’élection des députés à l’Assemblée nationale, il a été reçu 159 listes de candidature parmi lesquelles 156 ont été validées et 3 invalidées par la Cour Constitutionnelle. Ce sont en Commune IV : liste indépendante, repensons la politique ; commune V : liste PDAR-MJCD et commune VI : liste RPDM.

Les décisions relatives aux différentes étapes de la préparation et de l’organisation de l’élection des députés à l’Assemblée nationale sont toutes prises dans les délais impartis.

Dans son intervention, Boubacar Alpha BAH dit Bill a rappelé que selon les dispositions de l’article 28 de la Loi n°2016-048 du 17 octobre 2016 portant Loi électorale modifiée par la Loi n°2018-014 du 23 avril 2018 son département est chargé de la préparation technique et matérielle de l’ensemble des opérations référendaires et électorales.

Au passage, il a tenu à remercier tous les acteurs qui se sont impliqués pour la bonne tenue des concertations locales et régionales du Dialogue national inclusif dont la résolution n°1 est relative à l’organisation des élections législatives sur la base des circonscriptions électorales actuelles, dans les meilleurs délais, afin que la nouvelle législature commence au plus tard le 02 mai 2020. «Le Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation et l’ensemble des acteurs concernés s’attèlent à mettre en œuvre cette résolution». C’est dans ce cadre que le MATD a entrepris une série d’actions pour mettre tous les acteurs en confiance dont la rencontre avec les partis politiques, la Délégation générale aux Elections et les mouvements signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger avant même la convocation du collège électoral.

Au cours de cette rencontre, le ministre a annoncé que la distribution des cartes d’électeurs biométriques commence le 7 mars prochain et va se poursuivre jusqu’au 23 du même mois. Ces cartes seront enlevées auprès des commissions administratives locales sur présentation d’une pièce d’identité en cours de validité. Aussi, il n’est pas possible pour un chef de famille d’enlever les cartes d’électeurs des autres membres de la famille ; au risque de porter atteinte à la loi sur la protection des données à caractère personnel.

Le gouverneur du District a fait savoir que l’administration sera ferme sur cette question.

Par ailleurs, les retardateurs pourront aussi retirer le précieux sésame le jour du scrutin dans le bureau de vote sur présentation d’une pièce d’identité en cours de validité.   

Revenant à la charge, le ministre Bill dit qu’il est de l’intérêt de tous, d’y mettre du sien pour la réussite de l’organisation du processus. Pour ce faire, il a invité les élus (Maires des Communes, Présidents des Autorités intérimaires et des Collèges transitoires des Cercles et de la Région) à s’investir auprès des Représentants de l’État pour la bonne organisation des élections.

Enfin, il a adressé ses encouragements et ses félicitations aux Forces armées maliennes (FAMa) et aux forces étrangères (Barkane et MINUSMA) pour leurs efforts et le sacrifice qu’elles consentent aux côtés des FAMa et les mouvements signataires de l’Accord pour la sécurisation des populations et la recherche de la paix en vue de faciliter le vivre ensemble.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *