L’émissaire de poutine à koulouba: la Russie renforcera son aide militaire au Mali

1

Le Vice-ministre des Affaires étrangères, et Représentant spécial du Président de la Fédération de Russie pour le Moyen-Orient et l’Afrique, Mikhaïl BOGDANOV, en visite de travail dans notre pays, a rencontré, hier mercredi, dans l’après-midi, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye DIOP. C’était à Koulouba, en présence des cadres du département et les membres de la délégation russe.

La rencontre a été sanctionnée par un point de presse, animé par les deux personnalités.
Selon le chef de la diplomatie malienne, cette visite du Vice-ministre russe dans notre pays s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays.
Aussi, a-t-il précisé, l’hôte du Mali s’entretiendra avec les personnalités du pays au premier rang desquelles le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA.
Par ailleurs, soutient le ministre DIOP, ces consultations constituent un cadre de concertation politique régulière en vue de renforcer les relations de coopération et de partenariat entre le Mali et la Russie, membre du Conseil de sécurité des Nations unies, et amie de longue date du Mali, qui a toujours voté positivement toutes les bonnes décisions en faveur de notre pays.
« Cette visite permettra de donner un nouvel élan à cette coopération qui a besoin d’être renforcée. Nos deux pays partagent des valeurs communes dont le respect de la souveraineté. Cette coopération doit être gagnant-gagnant et nous espérons qu’à l’issue de cette visite que les jalons d’une refondation positive de la coopération entre les deux pays soient posés », a souhaité le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye DIOP.
Le Vice-ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie a affirmé avoir eu des consultations sincères avec le ministre Abdoulaye DIOP.
Selon M BOGDANOV, les relations entre son pays et le nôtre datent aujourd’hui de 55 ans. Et que les deux Présidents, Vladimir POUTINE et Ibrahim Boubacar KEITA, nourrissent tous la volonté de redynamiser davantage cette coopération.
Le visiteur du jour a fait savoir que son pays envisage de belles perspectives avec notre pays dans différents domaines. A son avis, le dialogue entre les deux pays est excellent aussi bien sur les problèmes nationaux qu’internationaux. Pour M. BODDANOV, cette visite a pour objectif de montrer au Mali que la Russie se trouve à ses côtés pour l’appuyer dans sa position qui consiste à sauvegarder sa souveraineté.
« Nous sommes disposés à soutenir les décisions du Mali sur le principe du dialogue en vue de prendre les préoccupations de toutes les composantes du pays. Surtout dans le domaine sécuritaire qui constitue la seule chose capable de lancer le développement et attirer les opérateurs et les investisseurs », a rassuré le vice-ministre Russe. Et le Représentant spécial du président POUTINE d’ajouter : « La Russie a bien évidemment entendu les appels incessants que les Maliens ne cessent d’émettre pour un soutien plus robuste de sa part en vue d’une sortie de crise ». Il a relevé que son pays est en train de voir comment s’engager davantage pour la résolution de la crise que traverse notre pays.
En ce qui concerne les soutiens de la Russie au Mali en matière d’armement, le Vice-ministre Russe des Affaires étrangères a noté que leur coopération avec le Mali porte sur plusieurs sujets dont militaires. Et que son pays est disposé à fournir du matériel militaire à notre pays pour l’appuyer dans la lutte contre le terrorisme.
Au cours de son séjour malien, le Vice-ministre des Affaires étrangères Russe et sa délégation auront à aborder avec des personnalités maliennes, plusieurs sujets dont : la situation d’ensemble des relations internationales, l’ONU, les foyers de tension à travers le monde, la multipolarité, la crise que traverse notre pays, la mise en œuvre de l’Accord de paix, la MINUSMA, le rôle de la communauté internationale, des pays voisins et des communautés régionales (CEDEAO, UA), la lutte contre le terrorisme, le crime organisé, le narcotrafic dans la sous-région, le problème de la migration ainsi que plusieurs questions bilatérales touchant à la sécurité, la défense, l’enseignement, la culture et la coopération économique.
Aujourd’hui, la coopération bilatérale entre le Mali et la Fédération de Russie a pour perspectives le développement du partenariat entre opérateurs économiques, notamment la création de sociétés privées mixtes dans les domaines de la commercialisation des produits pharmaceutiques, des équipements, du transport aérien, la recherche et l’exploitation minière, l’énergie renouvelable, la coopération scientifique et culturelle et l’octroi des bourses d’études.

PAR MODIBO KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *