Search
dimanche 20 août 2017
  • :
  • :

Les championnes d’Afrique u 16 ans : Après le sacre, place aux récompenses

Les championnes d’Afrique de basketball de moins de 16 ans ont reçu, le lundi dernier, chacune une moto Djakarta, un casque plus une enveloppe financière de 250 000 FCFA comme prix de carburant. La cérémonie de remise de clés a eu lieu au ministère des Sports.

Le Secrétaire général dudit département, Seydou DAWA, qui présidait la cérémonie, a remis symboliquement la clé et le casque d’une moto au 2e vice-président de la Fédération malienne de basketball, Amadou Ario MAIGA. Les 12 joueuses sacrées championnes d’Afrique à Maputo, au Mozambique, étaient au complet à l’événement pour la réception de leur moto avec des membres de l’encadrement.

En effet, ce geste est une réponse aux promesses faites par le président Ibrahim Boubacar KEITA lors qu’il recevait ces jeunes filles après leur sacre à Maputo. Il était question notamment de leur offrir des bourses d’études, des moyens de déplacement et de terrain à usage d’habitation.

Le Secrétaire général du ministère des Sports, avant de remettre les clés des motos, a expliqué que la cérémonie, qu’ils la voulaient modeste, a deux significations pour eux.

Primo, elle répond à l’engagement de IBK à ces joueuses qui ont mouillé le maillot pour le pays. C’est aussi, à travers cette remise de don, de leur magnifier la reconnaissance de la nation pour le sacrifice et le courage qu’elles ont fournis et ayant été récompensés par cette victoire.

Secundo, selon M. DWA, il s’agit d’encourager ces jeunes pour la discipline qu’elles ont fait preuve lors de ces compétitions pour honorer notre pays à la 1ere place.

Pour ces raisons, au nom du président de la République, il s’est réjoui de remettre symboliquement une clé et un casque au représentant de la Fédération malienne de basketball. Ce dernier a ensuite donné les clés des motos aux joueuses.

Pour la formation, le ministère des Sports avait pu obtenir des bourses d’études pour les filles au Venezuela qu’elles ont refusé contre des études sur place à Bamako et 25 000 FCFA par mois pendant 5 ans.

Outre les joueuses, le Secrétaire général a annoncé qu’il est envisagé de chercher des bourses d’études pour l’encadrement et il leur a réaffirmé l’engagement du département de terminer et réussir ce processus.

Après avoir réceptionné le don au nom de leur fédération, M. MAIGA a dit être honoré par ce geste qui est une 1ere pour le basketball. C’est pourquoi il n’a pas caché sa satisfaction et sa joie d’être témoin de l’événement.

De son côté la capitaine de l’équipe, Assétou DIAKITE, a salué et remercié les autorités pour avoir honoré une partie de leur engagement en leur offrant des motos. Ces engins vont leur être beaucoup d’utilités en facilitant leur déplacement à l’école et à l’entrainement, a-t-elle indiqué.

Toutefois, il reste encore des promesses du président de la République le don de parcelle à usage d’habitation qu’elles attendent toujours, a-t-elle attiré l’attention des autorités.

La capitaine, concernant les bourses d’études du Venezuela, a expliqué que, compte tenu certaines difficultés liées notamment à la nourriture, elles ont décidé de renoncer à ces bourses pour des études sur place dans le pays.

À noter que la sélection nationale féminine cadette s’était imposée en finale face à l’Égypte au score de (62-61). Elle remportait ainsi ce trophée pour la troisième fois d’affilée après le sacre de 2009 et 2011.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *