L’OMH ET Financement de l’habitat: un nouveau mécanisme mis en place

2

Malgré la volonté politique affichée, le financement de l’habitat au Mali reste une préoccupation majeure en vue de faire face aux besoins pressants de nos populations en matière de logement. Face à la question, l’Office malien de l’habitat (OMH) a élaboré un document. L’information a été donnée par le ministre de l’Urbanisme et de l’habitat, hier lundi, lors de l’ouverture de la 39e session du Conseil d’administration de l’office qu’il a présidée.

Les travaux de la 39e session du Conseil d’administration de l’OMH ont eu lieu, hier, dans les locaux de ladite structure.
La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Urbanisme et de l’habitat, Ousmane Koné, en présence du directeur général de l’OMH.
À l’ordre du jour de ce CA, l’adoption du procès-verbal de la 38e session ; le rapport d’activités et l’exécution du budget de l’exercice 2015 en recettes et en dépenses au 31 décembre 2015 ; le rapport d’activités et le point de l’exécution du budget de l’exercice 2016 en recette et en dépenses au 31 juillet 2016…
L’analyse des données de l’exercice 2015 montre que le budget a été exécuté en recettes à hauteur de 83,55 % et en dépenses à hauteur de 83,21 %, a indiqué le ministre. En effet, poursuit-il, sur une prévision en recettes de 29 084 935 543 FCFA, les réalisations se sont chiffrées à 24 299 725 267 FCFA et les dépenses à 24 200 807 943 FCFA au 31 décembre 2015.
Au chapitre des réalisations, le ministre Koné a mis l’accent sur la réalisation de deux logements sociaux en briques ‘’H’’, dans le cadre de la vulgarisation des matériaux locaux et de nouvelles techniques de construction ; le suivi de la réalisation des travaux de viabilisation, de construction des 1 552 logements de l’État et des 1 000 logements cofinancés par le Mali et la BID ; l’élaboration d’un document relatif au nouveau mécanisme de financement de l’habitat, à travers la mise en place de prêts acquéreurs et de la titrisation ; le financement et le suivi des travaux de viabilisation des sites des Sociétés Coopératives d’Habitat à Gouana, suivant une Convention de maitrise d’ouvrage délégué avec l’ACI ; le financement et le suivi de la construction du nouveau siège de l’OMH sous la maitrise d’ouvrage délégué de l’AGETIER ; le financement et le suivi des travaux d’assainissement du site des 29 logements BTS à Faladiè sous la maitrise d’ouvrage délégué de l’AGEROUTE.
Au titre de 2016, indique le ministre, le budget a été exécuté en recettes à hauteur de 18 002 134 173 FCFA et en dépenses à hauteur de 9 801 163 590 FCFA, soit respectivement un taux de réalisation de 77,86 % et de 42,39 % par rapport au budget prévisionnel.
Les réalisations, au titre de la même année, ont également concerné entre autres : l’élaboration des Termes de référence et de l’Avis de manifestation d’intérêt pour le projet pilote de logement rural ; le suivi de la réalisation des travaux des Conventions de Partenariat Public Privé (PPP), tranche 2015-2018 ; le suivi de l’aménagement de la voie d’accès aux logements sociaux de Yirimadio en maîtrise d’ouvrage délégué avec l’Agence de Cessions Immobilières (ACI).
Toutefois, révèle le ministre Koné, 2016 a été une année de réalisation d’un nombre très important de logements et de recherche de solutions pour le financement des logements sociaux.
Ainsi, suite à l’annonce par les plus hautes autorités du pays de réaliser 50.000 logements à l’horizon 2018, plusieurs conventions PPP ont été signées entre l’OMH et des promoteurs immobiliers.
Pour le financement des conventions, dont environ 3.000 logements sont attendus avant la fin de l’année 2016, un groupe de travail, chargé de réfléchir et de proposer des mécanismes de financement innovants et composé des cadres des ministères en charge des Finances et de l’Habitat, a été mis en place.
Les recommandations de ce groupe de travail ont porté notamment sur : l’adoption du mécanisme de financement de l’habitat social par prêt acquéreur ; le renforcement des capacités financières de l’Office malien de l’habitat en mettant à sa disposition un montant de 12 milliards de FCFA à partir du dernier trimestre 2016.
Le ministre Ousmane Koné a fait savoir que l’OMH, pour se rapprocher davantage de la population cible, a mis en place des antennes dans les régions de Kayes, Sikasso, Ségou et Mopti. Les Chefs d’Antennes et leurs assistants sont nommés et l’effectivité de ces antennes est pour bientôt, a-t-il souligné.
En dépit de ces résultats appréciables, a fait constater le ministre, l’Office a connu des difficultés d’ordre divers, au cours de l’exercice 2015-2016. Elles ont pour nom, entre autres, la transition en poste de Directeurs en moins de six mois, la crise post attribution des 1552 logements sociaux, l’approbation tardive du budget 2016…

Par Sidi Dao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *