Search
jeudi 13 décembre 2018
  • :
  • :

Lutte contre la corruption et la délinquance financière: une cartographie des risques élaborée

« Reformons, soyons transparents », tel est le slogan du ministère en charge de la Réforme de l’administration et de la transparence de la vie publique qui a animé, ce jeudi 06 décembre 2018, une conférence de presse, dans la salle de réunion de son département. C’était dans le cadre du lancement officiel de la semaine nationale de la lutte contre la corruption et la délinquance financière, prévue du 09 au 16 décembre.

La présentation du portail web du ministère de la Réforme de l’administration et de la transparence de la vie publique a marqué cette conférence de presse. Ce portail Web, selon la conférencière, est un site qui permet d’avoir toutes les informations sur le département en question.

L’objectif de cette rencontre était d’informer et de sensibiliser autour de cette semaine nationale de la lutte contre la corruption et la délinquance financière au Mali. Cette semaine de lutte contre la corruption et la délinquance financière se déroulera du 09 au 16 décembre prochain autour du thème : « unissons-nous contre la corruption pour le développement, la paix et la sécurité ». La semaine est dédiée à la sensibilisation des citoyens sur le phénomène de la corruption.

Dans ses réponses aux questions des journalistes, Mme Safia Bally a fait savoir que son département est celui qui regroupe le plus d’entités de contrôle et de revue parmi lesquelles elle a cité le ‘’Contrôle général d’État’’ qui est l’entité de contrôle des services publics. Selon la ministre conférencière, ces services ont une fonction d’exécution et de contrôle immédiats qui leur permet très clairement de voir où sont les risques, au niveau de tous les ministères.

Parlant des activités réalisées par son département, Mme la ministre a évoqué la confection d’une cartographie des risques, dans tous les ministères. Cette cartographie permet de savoir où sont les risques dans les procédures, dans les comportements des individus et dans les différentes délégations de pouvoir, a-t-elle expliqué. Pour Safia Bolly, cette cartographie a permis à son département d’avoir les missions d’audit spécifiques et de vérification dans les ministères, les services de base. Et ces rapports sont transmis au Premier ministre et au président de la République, s’est-elle félicitée. Elle a indiqué que dans le cadre de la transparence et du partage d’information, les synthèses d’audits de ces rapports être rendus publics pour que le citoyen puisse comprendre quels sont les enjeux du département et comment il travaille. La ministre de la réforme de l’administration a affirmé que le combat contre la corruption n’est pas un travail individuel, mais plutôt collectif impliquant l’ensemble des citoyens. Car selon elle, la corruption et délinquance financière entravent tous les efforts de développement du pays. Enfin, Mme Safia Bolly a expliqué que son département n’était pas créé pour décrier l’État, mais pour la mise en place d’un plan d’action afin d’assainir les administrations de l’État.

Rappelons que cette semaine de campagne contre la corruption et la délinquance financière fait suite à la résolution

58/4 du 31 octobre 2003 de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies qui a déclaré le 09 décembre « Journée internationale de la lutte contre la corruption ».

Quant à notre pays, le Mali, il a décidé le 26 novembre 2010 d’instituer la Semaine nationale de lutte contre la corruption et la délinquance financière.

SABA BALLO

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *