Search
samedi 11 juillet 2020
  • :
  • :

Lutte contre COVID-19: 75 000 masques aux femmes et maitres coraniques

A la suite de sessions d’information et de sensibilisation sur la COVID-19 (modes de transmission, mesures de protection) à l’intention des femmes leaders, des enfants et des personnes vivant avec le handicap dans le district de Bamako, à Kati et Dio, la ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Dr Diakité Aïssata Kassa Diakité, est dans la logique de distribuer 75 000 masques à ces cibles vulnérables. L’initiative, qui s’inscrit en lien direct avec le programme présidentiel ‘’Un Malien, un masque’’, a été lancée, ce 28 mai 2020, dans les locaux de la mairie de la commune IV à Lafiabougou.

Le ministère en charge de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, en vue de faire face à la pandémie du Coronavirus a lancé des d’activités d’information et de sensibilisation à l’endroit des populations en générale, et des femmes et enfants en particulier sur les mesures barrières à observer. L’initiative est couronnée par la dotation des organisations de femmes et d’enfants en kits sanitaires. Le projet, selon les responsables dudit département, met l’accent sur la pleine participation des enfants, personnes vivant avec le handicap et des femmes garantes de la santé de nos familles, sociétés, même si ce rôle n’est pas très souvent reconnu à sa juste valeur, à cause des normes et de valeurs sociales. 

Il s’agit pour le département de Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré de renforcer les capacités de ces cibles du district de Bamako, à Kati et Dio sur la maladie et la mise en œuvre des mesures d’hygiène et d’assainissement. Pour la ministre, les effets de COVID-19 se sont fait ressentir lourdement sur le plan sanitaire, socio- économique, politique et culturel dans le monde entier occasionnant une multiplication des cas de violences basées sur le genre. Le Mali, comme tous les pays affectés, a pris des mesures selon le contexte pour y faire face. C’est dans ce cadre que le Dr Diakité a insisté sur les mesures tels que le port du masque dans les lieux publics, le lavage régulier des mains au savon, l’utilisation du gel hydro- alcoolique… Aussi, attend-elle de ces cibles qu’ils soient des relais auprès de leurs communautés respectives pour une plus grande appropriation du port du masque dans le cadre du programme présidentiel « un Malien, un masque ».  

Au nom de Plan International, le directeur pays pour le Mali, Lagare Charles Djibodé, a rappelé le niveau de collaboration avec l’Etat malien, à travers des activités de sensibilisation, de distribution de kits sanitaires. 

« Le COVID-19 est une réalité et le mal est chez nous. Au nom de Plan International, je vous invite au respect des gestes barrières », a- t-il martelé. 

Pour le maire Adama Bérété de la commune IV, le renforcement des femmes leaders, des enfants et maîtres coraniques contre la pandémie du coronavirus est salutaire. Il a invité, à cet effet, chacun à respecter les gestes barrières pour minimiser au maximum le risque de contamination. 

Même son de cloche chez le chef de quartier de la Commune IV qui a prié pour le retour rapide à la normale. 

C’est par un appel à la mobilisation que Mme la ministre de la Promotion de la femme a levé la séance : « Agissons tous contre la propagation du coronavirus en adoptant les gestes qui sauvent. 

CHRISTELLE KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *