Search
mercredi 16 août 2017
  • :
  • :

Lutte contre ébola: l’Alliance de la Société Civile Malienne sensibilise

La Maladie à virus Ebola (MVE), à propagation très rapide est une maladie très grave pour l’Homme. Le Mali qui a enregistré ses premiers cas confirmés partage le même espace sous régional avec les pays fortement touchés par la maladie comme la Guinée Conakry. D’où le gros risque de contamination à ne pas négliger. C’est pour cela que l’Alliance de la Société Civile Malienne contre le Maladie à virus Ebola a organisé le mardi 25 novembre une journée de sensibilisation avec le partenariat technique et financier de l’ONG Save the Children.

Créée le 1er septembre 2014 et dirigée par la Fenascom, l’Alliance de la Société Civile Malienne contre la Maladie à virus Ebola a pour objectif la réalisation, en synergie d’actions de plaidoyer, de communication, de coordination, de renforcement de capacités, de prévention et de surveillance épidémiologique communautaire dans le domaine contre le Maladie à Virus Ebola. Ce, en cohérence avec le Plan de Contingence du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP), pour des populations du Mali. C’est dans ce cadre qu’elle a organisé ce mardi 25 novembre, dans la salle de conférence de la Fenascom, cette journée de sensibilisation des forces vives contre la Maladie à Virus Ebola. C’était à l’endroit des syndicats des transporteurs, des groupements d’associations de femmes,  des imams, des groupements d’associations de jeunes, des professionnels de la santé, des membres d’associations de santé communautaire pour accompagner les efforts de l’Etat dans la lutte contre la MVE, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de contingence EBOLA du MSHP.

Pour le représentant de Save the children, Raphael, la sensibilisation est au cœur de la lutte contre Ebola et la société civile y joue un rôle majeur de par sa proximité avec la communauté.  « Ebola est réelle et elle tue. Il s’agit pour l’Alliance d’amener les cibles retenues à plus de mobilisation autour de la lutte contre cette épidémie, de diffuser les comportements à tenir pour empêcher la contamination et de parfaire les outils de communication. Toutes ces cibles doivent travailler en collaboration directe avec le gouvernement en vue d’une synergie d’action pour de meilleurs résultats»,  a-t-il dit.

Selon le Président de la Fenascom, Yaya Zan KONARE, seul le changement de comportements peut mettre fin à l’avancée de cette épidémie. Il a invité les participants à cette journée de sensibilisation à restituer de manière fidèle ce qui leur sera appris, appelé  l’ensemble des acteurs du Prodess à travailler main dans la main et l’ensemble de la population à respecter de manière stricte les règles d’hygiène en vue d’atteindre un Mali sans Ebola.

Rappelons que l’Alliance de la Société Civile Malienne contre la Maladie à virus Ebola a été constituée par le Groupe Pivot Santé et Population (GP/SP), la Fédération Nationale des Associations de Santé Communautaire (Fenascom), la Fédération Malienne des Thérapeutes Traditionnels et Herboristes (FEMATH), le Forum des ONG internationales au Mali (FONGIM) et le Recotrad (Réseau des communicateurs Traditionnels pour le Développement).

Par Adiaratou SANGARE

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *