Search
mardi 21 août 2018
  • :
  • :

Renforcement de la résilience à Kita : l’ACF et ASDI engagent des actions d’appui à 4 communes de Kita

L’ONG Action Contre la Faim (ACF), à travers le Projet intégré de renforcement de la résilience des communautés rurales dans les cercles de Kita et Tombouctou au Mali, financé par l’Agence Suédoise de développement International(ASDI) a procédé à la remise, le jeudi 15 février dernier, au Carrefour des jeunes du cercle de Kita, des kits cash for work ; des médicaments et des caisses à outils pour entretien des PHM (Pompe à motricité humaine).
Quatre communes rurales à savoir : Sefeto Nord, Sefeto Sud, Gouemoukouraba, Djougoun ont bénéficié de ce don d’une valeur de 38 millions de FCFA. Ce geste qui vise à renforcer la résilience des populations vulnérables face à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle est une contribution de l’Agence suédoise de développement Internationale (ASDI), à travers Action Contre la Faim.
La cérémonie a été présidée par le Préfet de Kita, Mamadou DIAKITE, en présence du sous-Préfet de Sefeto, Armand KEITA ; du Chef de Base d’Action Contre la Faim de Kita, Djibril KONE ; du président de la Fédération régionale des associations de santé communautaire (FERASCOM) de Kayes, Aliou Deme BAH.
Y ont également participé, plusieurs responsables administratifs, sanitaires, ainsi que les maires des communes bénéficiaires de la donation composée de râteaux, de pelles, de brouettes, de grillages de clôture, des arrosoirs, des médicaments de prévention et de lutte contre le paludisme, etc.
A partir de cette donation, ses bénéficiaires pourraient améliorer leur quotidien alimentaire et en faire des activités génératrices de revenus.
Selon le chef de Base d’ACF de Kita, Djibril KONE, l’ensemble de cette donation qui est évalué à 38 millions de FCFA s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet ‘’Intégré de renforcement de la résilience des communautés rurales dans les cercles de Kita et Tombouctou au Mali’’ financé par l’Agence Suédoise pour le Développement Iinternational (ASDI).
En plus du cercle de Kita, indique-t-il, ce Projet intervient également à Tombouctou avec son objectif ultime de contribuer à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages vulnérables de ces deux localités.
Spécifiquement, au niveau du cercle de Kita, le responsable local d’ACF a précisé que l’initiative couvre 30 villages pour une prise en charge de 138 265 habitants. Ainsi, poursuit-il, ce projet apporte un soutien au renforcement de la résilience des populations vulnérables face aux conséquences néfastes des changements climatiques accentuant « les cas de crises nutritionnelles et alimentaires dans les régions du sud et du nord du pays où la survie quotidienne de la population dépend en grande partie de l’agriculture et de l’élevage ».
A son tour, le responsable de ce programme Mr Salifou Souley, staff de l’ONG Action Contre la Faim a ajouté que ce Programme multisectoriel intégré s’articule autour de 4 résultats : (i) analyser les causes de l´insécurité alimentaire et nutritionnelle, les vulnérabilités et les risques de désastre sont analysés et améliorer la surveillance; (ii) réduire les vulnérabilités liées aux risques de désastre et à l´insécurité alimentaire et nutritionnelle; (iii) renforcer Les capacités locales d’adaptation et de préparation des ménages et communautés; (iv) engager des actions de plaidoyer et partage d’expériences pour la construction de la résilience aux niveaux local et national
Après plus d’une année d’exécution (lancé en 2016 Nldr), le Programme compte à son actif plusieurs réalisations au profit des populations de la région de Tombouctou et du cercle du Kita dans chacun de leurs domaines d’intervention.
Déjà, a-t-il fait savoir, le Programme accompagne les centres de santé communautaires, à travers l’appui aux relais ; le suivi de la croissance des enfants et la dotation de ces centres en médicament.
D’autres actions comme la réhabilitation de 17 points d’adduction d’eau équipés ; l’aménagement de 47 hectares pour le maraîchage ; la construction de 16 unités de production, de 32 banques de céréales et d’aliment bétail : la dotation de 10 programmes en petits ruminants sont attendus, a-t-il annoncé.
Ces réalisations qui bénéficieront à des milliers de personnes du cercle de Kita et de la région de Tombouctou, devraient contribuer à réduire le taux de malnutrition aiguë globale infantile de 3% ; d’augmenter le revenu moyen des ménages de 30% ; de réduire la prévalence de la diarrhée chez les enfants de moins de cinq ans de 10% ; d’augmenter la diversité alimentaire des ménages de 2 groupes d’aliments. Ce, avant la date butoir dudit programme fixée en septembre 2019.
Saluant la pertinence de ce Programme à soutenir la résilience de la population, le représentant de l’exécutif local a adressé une motion particulière à Action Contre la Faim pour avoir initié cette action de donation dans le cercle de Kita.
Il a, ensuite, rappelé les différentes mesures prises par le Gouvernement en faveur du bien-être de la population. Selon lui, en dépit de ces efforts, une bonne partie de la population enregistre un accès faible voire limité aux services sociaux de base, aux opportunités économiques. « Cette action aujourd’hui de donation dans le cercle de Kita, ne me surprend guère, plusieurs autres actions et dans d’autres localités ont précédé celle-ci », a, de son côté, déclaré le président de la Fédération régionale des associations de la santé communautaire (FERASCOM) de Kayes. Il a ensuite loué la collaboration entre des autorités locales et leur partenaire Action Contre la Faim en faveur des Soins Essentiels dans la Communauté, dont il est optimiste fera cas d’école au Mali.
Recevant symboliquement cette donation, le porte-parole des communes bénéficiaires a indiqué que ce geste vient à point nommé. Il a déclaré que ce Projet est un appui significatif aux populations bénéficiaires avant de prendre l’engagement que les dons seront utilisés à bon escient.
L’événement a été marqué également par une prestation de la troupe ‘’Kita koulou’’ sur la malnutrition et ses conséquences.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *