« Lycée Badala »: une amicale des anciens sur les front baptismaux

19

À l’issue de sa première assemblée générale, tenue le samedi 26 novembre, sur la colline de Badalabougou, les anciens élèves du Lycée Badala, des promotions 1985 à 1990, ont mis sur les fonts baptismaux une amicale. Siaka SANGARE de la promotion 1985, non moins transitaire de son état à Jamana Transit, a été élu président de l’Association, dont le bureau compte 16 membres.

Compte tenu de la place et l’importance du Lycée Badala dans l’histoire du système éducatif de notre pays et son rôle dans la formation des cadres et responsables politico-administratifs du Mali et de l’Afrique ; convaincu de la nécessité de créer et de développer un cadre d’amitié, de fraternité et de solidarité entre les anciens élèves et soucieux de réhabiliter le Lycée Badala dans l’histoire de l’enseignement moderne au Mali, ses anciens élèves des promotions 1985 à 1990, de toutes les séries confondues, ont convenu de mutualiser leurs efforts et leurs expériences dans un cadre associatif formel.
L’Amicale se donne comme objectif de créer, de renforcer et d’entretenir entre ses membres des relations de solidarité, d’amitié, de fraternité et d’entraide, où qu’ils se trouvent ; d’établir ou de renouer les contacts avec toutes les personnes qui ont eu à fréquenter le Lycée Badala à travers le Mali voire le monde ; d’aider ou appuyer les membres de l’association dans leur processus d’intégration sociale, économique et culturelle, selon les textes de statut et règlement.
De même, l’amicale se donne comme mission de réhabiliter le Lycée Badala, à travers des actions ; d’aider les acteurs de l’éducation par des conseils, des suggestions voire des contributions matérielles et financières et d’aider les autorités de l’éducation et associations syndicales à apaiser les environnements scolaires et universitaires afin de les rendre plus sains, plus vivables à l’exercice de l’apprentissage, de la connaissance et du savoir.
Le président élu, Siaka SANGARE, a expliqué que cette amicale avait été mise en place parce que cela fait 20 à 30 ans que les anciens élèves se sont perdus de vue. Il a indiqué qu’il y avait aussi la nécessité de redorer le blason du Lycée Badala qui a été disloqué et partagé entre le Lycée Kankou Moussa, le Lycée Massa Makan DIABATE et le Lycée Ibrahima LY.
« Notre souci est de réhabiliter et de redorer le Lycée Badala d’antan qui a fait l’histoire du Mali. C’était pratiquement le deuxième grand lycée après le lycée Askia, mais qui est de plus en plus méconnu par les jeunes. Au cours de notre mandat, la priorité serait de rassembler tous les camarades de près ou de loin ; de redorer le blason du Lycée Badala ; de voir comment venir en aide au système éducatif malien qui est en panne ; de contribuer à la réhabilitation des installations du Lycée Badala qui abritent la FAST actuelle ; de voir comment aider la jeune génération à bien étudier », a affirmé le président Siaka SANGARE.
Le président de l’amicale des anciens élèves du Lycée Badala a sollicité l’appui des autorités pour la réussite de ce travail difficile, mais pas impossible qu’ils viennent de se donner.

PAR MODIBO KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *