Search
vendredi 25 septembre 2020
  • :
  • :

Maison africaine de la photographie: l’équipement du nouveau siège comme priorité de 2020

Le ministre de la Culture, N’Diaye Ramatoulaye DIALLO, a présidé ce lundi 23 mars 2020, à son cabinet, la cérémonie d’ouverture des travaux de la 24e Session ordinaire du conseil d’administration de la Maison africaine de la photographie (MAP). C’était en présence du directeur général de la MAP, Tidiane SANGARE ; de l’ensemble des administrateurs. Cette rencontre se tient à un moment où la structure attend impatiemment la fin des travaux de son nouveau dans 3 mois.

À l’ordre du jour de cette présente session : l’examen et adoption du compte rendu de la 23e session ordinaire du Conseil d’Administration ; le point d’exécution des recommandations de la dernière session du Conseil d’Administration. Au cours de la même session, les administrateurs ont procédé à l’examen et l’adoption du rapport d’activités et de l’État d’exécution du budget 2019 ; ainsi que l’examen et adoption du projet de budget et du plan d’action 2020.

À l’ouverture des travaux, N’Diaye Ramatoulaye DIALLO, a rappelé que l’année 2019 a été riche en activités photographiques pour la MAP qui a réalisé plusieurs activités dont : l’organisation de l’exposition intitulée « Visages de Djenné » et consacrée aux œuvres du photographe Boubacar Garba SAMOUNOU.

La Maison africaine de la Photographie a également organisé un atelier dans le cadre du renforcement des capacités de ses agents sur le thème : Techniques d’archivage, de numérisation et de gestion électronique de fonds photographiques.

De même, la Maison africaine de la Photographie a activement participé à l’organisation de la 12e édition de la Biennale africaine de la photographie, tenue à Bamako, du 30 novembre 2019 au 31 janvier 2020.

Sur le plan financier, la Maison africaine de la Photographie a réalisé un taux d’exécution de 99,98 % de son budget au 31 décembre 2019.

Face à ces résultats fort louables, le ministre Rama a tenu à saluer et encourager les efforts de la direction générale et de l’ensemble du personnel de la Maison africaine de la Photographie pour ces résultats. Pour l’exercice 2020, la Maison africaine de la Photographie prévoit un budget équilibré en recettes et en dépenses d’un montant global de 94 192 000 francs CFA, contre une dotation initiale de 94 262 977 francs CFA en 2019, soit un taux de diminution de 0,07 % par rapport à l’année précédente. Ce budget est réparti entre la subvention d’État qui s’élève à 88 692 000 francs CFA et les ressources propres estimées à 5 500 000 francs CFA.

Dans le cadre de l’exécution de ce budget, la priorité est donnée à l’équipement du nouveau siège de la Maison africaine de la Photographie. Aussi, l’établissement entend réaliser plusieurs activités au nombre desquelles, on peut noter : l’organisation des expositions photographiques, des ateliers de renforcement des capacités des acteurs, l’actualisation du répertoire des photographes du Mali, le renforcement des collections de photographies, à travers l’inventaire, le classement et la numérisation des œuvres.

Avant de terminer, le ministre a invité l’ensemble des participants à cette session à faire des analyses, des critiques et observations visant à sortir une feuille de route pour une optimisation des actions de l’Établissement.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *